Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Grain de philo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

Maldoror

avatar

MessageSujet: Grain de philo
Mer 29 Nov 2017 - 14:30

Rappel du premier message :

Oyez amateur(trice)s de philo avec Jupiter ou Saturne en dominantes ou non, ces petites capsules de philo plus qu'intéressantes pourraient vous émoutistiller.

Après connectez vous à youtube ou abonnez vous pour la suite des "cours"


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mer 2 Mai 2018 - 15:03

Navane a écrit:
Peut-on ne pas être soi-même ?

Qu'est-ce qui fait que je suis moi-même et qu'est-ce qui m'en empêche ? J'y entends une contrainte.
Si je ne ramène pas à la conscience ce qui dirige mes impulsions et quelles sont les phénomènes extérieurs qui me modèlent (histoire, éducation, le moule sociétal - enveloppant vs inconfortable) mais aussi intérieures (je suis mue par des forces qui peuvent me dépasser), tout ce que je me raconte pour la tranquillité de l'esprit (ou aussi pour son intranquillité), il est possible que j'aie le sentiment d'être à côté de moi-même, d'avancer en parallèle à mon existence. Ou tout du moins je crois être moi-même dans la mesure où j'ignore les mécanismes à l’œuvre.
Quels sont ceux qui m'aliènent, qui constituent un frein ? C'est par la connaissance que j'ai de moi, en toute honnêteté avec moi-même, par cette compréhension et de ce que je vais découvrir qu'il est possible de détendre ce cadre et d'aller à ma propre rencontre. Me révéler à moi-même.
Rien n'est définitif, tout est en perpétuel mouvement dès lors où je m'empare de mon existence. Peu importe où cette quête me conduira, l'essentiel reste de la mener. Je ne sais pas si je suis moi-même, j'y tends en tout cas.

Je t'ai pas mis des histoires de fées cette fois pour le café philo. Je suis fiévreuse, je raisonne normalement.

Je transfert ta petite graine de philo dans son terreau, Navane.


Le problème exact que je suppose c'est que penser "être" (par exemple gentil) est un jugement de valeur déjà. Nous pouvons être gentil par habitude, par éducation, mais est-ce nous ? en quoi des révoltes ne peuvent-ils pas constituer une meilleure description de ce que nous sommes et, finalement, qui juge de qui nous sommes ? Il y a donc cette opposition entre auto-description habituelle de notre être et émotions "cycle", passage de notre existence où nous pouvons sembler différent. Cela suppose qu'il y ait une "normalité" et une "anormalité", mais dans les deux cas, il y a en quelque sorte un jugement de valeur.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 3 Mai 2018 - 18:42

Electrode a écrit:
Je transfert ta petite graine de philo dans son terreau, Navane.

Du coup, j'ai viré mon message sur l'autre sujet. Savoir mes fautes d'orthographe sur 2 sujets, c'est juste pas supportable rijaune

Citation :
Le problème exact que je suppose c'est que penser "être" (par exemple gentil) est un jugement de valeur déjà. Nous pouvons être gentil par habitude, par éducation, mais est-ce nous ? en quoi des révoltes ne peuvent-ils pas constituer une meilleure description de ce que nous sommes et, finalement, qui juge de qui nous sommes ? Il y a donc cette opposition entre auto-description habituelle de notre être et émotions "cycle", passage de notre existence où nous pouvons sembler différent. Cela suppose qu'il y ait une "normalité" et une "anormalité", mais dans les deux cas, il y a en quelque sorte un jugement de valeur.

Je ne suis pas certaine de comprendre... Le jugement de valeur exprime une appréciation, non ? Sans doute le sens philo du terme m'échappe t'il, mais ce n'est pas parce que je me pense être gentille/révoltée que je dis aimer être gentille/révoltée. Quand j'émets une observation, elle n'est pas nécessairement un jugement.

Baaah sinon, huhu, gentillesse et révolte ne sont pas incompatibles. Je dirai même que les 2 s'accordent à merveille, en toute objectivité laugh

Plaisanterie à part, ce n'est pas parce que je me définis comme telle que je m'enferme, me restreins à autre chose. Je ne me réduis pas à un seul vocable aussi pertinent soit-il, si ce n'est à mon appartenance à l'archétype d'Homme dans son sens générique.
Je suis constituée d'une tête, 2 bras, 2 jambes comme tout le monde (quoique lol ), mais aussi différente comme tout le monde de par ce qui caractérise mon individualité. En avançant à la fois gentillesse et révolte, je reconnais que je suis à la fois un et multiple/complexe.
De là peuvent très bien découler d'autres éléments plus ou moins secondaires et harmoniques de prime abord si je les appréhende séparément. Mais tous ces éléments participent à cet ensemble que je me pense être en s'articulant les uns aux autres.
Si je fixe mon attention sur une branche, je ne verrais pas l'arbre et encore moins la forêt... Est-ce que j'ai fumé les herbes magiques de cette forêt chelou ? Non, Merlin l'enchanteur (un de mes aïeux) disait que c'était pas bon pour ce que j'avais... Pourquoi ?
Un sentiment de révolte peut donc très bien m'habiter tout en cohabitant avec la gentillesse et me caractériser entre autres.
En ce sens, je ne pense pas qu'il puisse y avoir de "meilleure description" car pour cela il faudrait que je me perçoive entièrement, dans les moindres recoins de mon être. Et là, ça ne signifierait pas que je suis dans l'illusion de moi-même, mais transparente à moi-même. De quoi m'ennuyer comme un rat mort jusqu'à la fin de mon existence car tout passerait par la tête. Tous les cartes seraient posées sur la table. 0 surprise, 0 émerveillement, 0 émotion, 0 incertitude, 0 possibilité d'avancer ou reculer, plus le petit privilège de me viander méchant etc... Ce serait presque contraire à mon essence d'humaine. Qu'est-ce que je pourrais faire d'une telle existence ? Qu'est-ce que cette existence pourrait bien faire de moi ? (tiens, encore une phrase que Merlin m'a souvent répété laugh )

Dans la mesure où il y a tout de même un socle commun et universel d’appréhension sans quoi ce serait un gros bordel d'élucubrations où chacun irait de sa petite inspiration, je pense m'en approcher sans toutefois que cette description ne soit une sorte d'absolu, immuable ou en exclurait d'autres moins reluisantes. Un peu comme une esquisse.

Ce point de vue personnel reste partiel et est soumis à ma sensibilité et subjectivité (là où je me pense être gentille, un autre y verrait peut-être une faiblesse de caractère). Je peux aussi mal me définir.
Mais ça reste l'intuition du moment accompagnée par la raison. La connaissance de soi ne se fait pas uniquement au filtre de la raison et de la logique pure et dure. C'est aussi une expérience intime, sensible, une plongée en soi. C'est ça qui est beau. Je ne peux pas démontrer que je suis gentille. En revanche, je peux regarder derrière moi, m'appuyer sur mon vécu, m'interroger sur ce sentiment, ce qui l'a nourri et aussi me pencher sur j'ai appris à travers mes rencontres, ce qu'elles m'ont renvoyé de moi pour me penser l'être, le ressentir. Comme une évidence en soi.

Après bon, faut pas trop creuser non plus au risque de toucher le fond... De toute façon, on aura tout oublié quand on sera arrivés 6 pieds sous terre bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 3 Mai 2018 - 19:51

Navane a écrit:
Je ne suis pas certaine de comprendre... Le jugement de valeur exprime une appréciation, non ? Sans doute le sens philo du terme m'échappe t'il, mais ce n'est pas parce que je me pense être gentille/révoltée que je dis aimer être gentille/révoltée. Quand j'émets une observation, elle n'est pas nécessairement un jugement.

Je pense que le jugement implicite, c'est quand deux identités se font face : celle qui semble permanente, et celle qui apparait comme "un double" qui prend possession de soi.
Par ailleurs, nous pouvons nous sentir gentils parce que nous sommes habitués à un type de bienveillance humaines et nous ne pouvons pas imaginer les rapports autrement. Dans le documentaire Human, on trouve une personne qui resta assassin tant qu'il n'a pas découvert ce que c'est que la bienveillance. Finalement, dire "je suis un gentil" est un qualificatif assez trouble puisqu'il correspond plus un mode habituel de fonctionnement. Il y a donc un glissement entre le fonctionnement et la représentation qu'on appose presque comme sur une vitrine "je suis un gentil" = "c'est ma nature" mais est-ce ta nature ? C'est là où il y a un problème me semble-t-il, on a tendance trop facilement à s'assimiler à des étiquettes. Je suis de gauche, je suis de droite, je suis gentil, je pense ceci, cela... parce que je suis gentil, méchant ou révolutionnaire. Et quand on s'énerve ou qu'on reste calme devant l'affront, on découvre qu'on ne se reconnait pas. Il y a vraiment une dialectique à la Hegel qui peut exister avec nous-même me semble-t-il, mais les deux identités sont en affrontement (comme le maitre et l'esclave notamment).
Après, si je dis n'importe quoi, ça ne pose aucun problème, je saurais me retenir ! siffle diable
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Ven 4 Mai 2018 - 10:37

Electrode a écrit:
Après, si je dis n'importe quoi, ça ne pose aucun problème, je saurais me retenir ! siffle diable

Ce serait dommage que tu te restreignes car il n'est pas dit que ce soit moi qui ai mal compris dans un 1er temps. Mais si tu insistes pour le "n'importe quoi", je pense qu'on peut trouver un terrain d'entente vu que j'excelle en la matière. Et encore, je me restreins... Si, si, je t'assure sourire
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Ven 4 Mai 2018 - 13:49

"Je est un autre", dit Tutur Rimbaud. On dit "je pense", en réalité on devrait dire "on me pense" (voir la lettre du voyant etc.)

On met une vie sans doute pour savoir qui on est. On peut être pleinement soi-même par instant et pleinement pas en toute connaissance de cause. On appelle ça jouer la comédie. La société (du spectacle) nous y invite souvent d'ailleurs.

"Etre soi-même" selon moi dépend d'un certain "vouloir être soi-même" dans un sens quasi Schopenhauerien et ce n'est sans doute pas à la portée de tout le monde... ?

Déjà de se demander si on l'est ou non.

cave
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Ven 4 Mai 2018 - 17:59

Navane a écrit:
Electrode a écrit:
Après, si je dis n'importe quoi, ça ne pose aucun problème, je saurais me retenir ! siffle diable

Ce serait dommage que tu te restreignes car il n'est pas dit que ce soit moi qui ai mal compris dans un 1er temps. Mais si tu insistes pour le "n'importe quoi", je pense qu'on peut trouver un terrain d'entente vu que j'excelle en la matière. Et encore, je me restreins... Si, si, je t'assure sourire
Toi, c'est une seconde nature (ou une première), pour ma part, quand on me dit que je dis n'importe quoi comme d'habitude, alors que je parlais philo, ça peut peut m'arriver de mal le prendre... j'ai le regret de te dire ma chère Navane que personne nait parfait...oui braille whistle
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Ven 4 Mai 2018 - 18:59

Hey, camarade asc Poisson, déconne pas, ça me fait rire comme une baleine bigsourire

Je te raconte pas le trou noir quand j'ai essayé de déterminer si le "n'importe quoi" était une 1ère ou 2nde nature chez moi... Bah parce que oui, entrechoquement neuro, la question s'est imposée à moi-même en te lisant. Pas la réponse, hélas. Du coup, je t'en veux.

Après, si ça peut t'aider (je suis d'humeur "gentille"), tant que ce n'est pas n'importe qui qui te dit que tu racontes n'importe quoi comme d'habitude (c'est cette partie de ta phrase qui me laisse penser que c'est pas n'importe qui) quand tu causes philo, ça peut être mignon voire donner lieu à des jolis d'ébats d'idées. Non ?

Electrode a écrit:
j'ai le regret de te dire ma chère Navane que personne nait parfait...oui braille whistle

On avance, on avance... De la question "qui suis-je", on en est arrivé à l'affirmation : à qui le dis-tu doute2 laugh

Allez tope-là, Electrode star
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 10 Mai 2018 - 11:59

Alors, on remet ça ? Ouh laaa, la vache, je sais pas...




En attendant d'avoir un début de réponse:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Lun 14 Mai 2018 - 21:33

Déterminisme et libre arbitre


Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Lun 14 Mai 2018 - 22:15

Tiens moi j'ai ressorti le Monde de Sophie hier soir... Longtemps que je ne l'avais ouvert...
Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Lun 14 Mai 2018 - 22:19

Je vais regarder le TN d'Onfray s'il est dispo tiens aussi, parce que sa structure mentale me fascine! On dirait qu 'il est un puits sans fond en fait....
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mar 15 Mai 2018 - 2:00

Très bien "le monde de Sophie"... up

Onfray, on peut dire de lui ce qu'on veut mais il amène la philo à la portée des gens. Je ne suis pas toujours d'accord avec ses positions ou non positions "internationales" (le mec se tient un peu à carreau je crois car il a ramassé quelques coups sur la truffe... Electron libre oblige...).

Mais comme pédagogue, il se pose un peu là et bien là.

Lui, Natacha Polony, Aude Lancelin, Emmanuel Todd... Voilà pour moi les intellos "médiatiques" que je supporte encore
Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mar 15 Mai 2018 - 12:27

Oui et Onfray a relancé les Universités populaires ce qui n’est pas rien. Comme toi je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il raconte (et heureusement) mais quand je l'écoute dans ma bagnole je pourrais rouler jusqu' à Vladivostok !
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 24 Mai 2018 - 18:10

Mon philosophe préféré


Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Dim 27 Mai 2018 - 11:12

C'est un regard nouveau que je porte sur toute mon enfance...

Quand j'étais enfant (ça n'a pas beaucoup changé), mon frère aîné m'a souvent dit à une période « Ôte-toi de mon soleil, petite! » pour me signifier de me pousser ou de me taire.

Mercure (fratrie, maître MIV) en conjonction dissociée à Pluton Scorpion (maître MIX) en MVIII : j'ai grandi avec des philosophes, sans le savoir bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Dim 27 Mai 2018 - 15:47

Lui, c'est pas un hareng qu'il promenait en laisse




Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Lun 28 Mai 2018 - 12:03

En Céleste, Mercure aspecte Pluton : cynisme philo et là humour noir avec le coup du lapin hann gore rahhh...

sorti
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Lun 28 Mai 2018 - 13:22

Oui Navane. C'est tout de même, avec le fameux squetch de Dieudonné chez Fogiel, un des classiques subversifs... Avec Aymeric Caron, président, ce type serait pendu... bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mer 30 Mai 2018 - 11:21

Subversif ? Oh, si peu.

TN Laurent Violet:
 

Mais sinon, ouais.
Et bientôt, on moisira dans un cachot pour utilisation éhontée du mot difforme. Comme on peut pas les cacher les difformes, hélas, et encore moins les blesser, c'est déjà assez difficile comme ça, faut bien taire les mots.
On finira par oublier le temps béni où il y avait des mots pour tout, sans jugement porté, et c'est là qu'il pleuvra des maux pour rien.
Même les plus difformes n'auront plus le privilège d'en rire comme des grands malades. Parce que,... on trouvera bien une raison... Attends,... parce que faudrait pas qu'ils se blessent ou pire, qu'ils en pleurent même de rire car ce serait trop embarrassant, déstabilisant, incohérent, étrange.

Tristesse.

C'était la minute quand une conj Mercure/Pluton rencontre une oppo Mercure/Pluton.

*Tu m'attraperas pas, Monadoré et vieux plutonien difforme. Je cours plus vite que toi...au cachot* bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mer 30 Mai 2018 - 16:04

Navane a écrit:
On finira par oublier le temps béni où il y avait des mots pour tout, sans jugement porté, et c'est là qu'il pleuvra des maux pour rien.

Génial! sourire

Tu devrais écrire "tes combats, Navane"... bisou
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Mer 30 Mai 2018 - 20:05

Mouais... Si tu écris la préface, alors peut-être smack
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 31 Mai 2018 - 17:21

et j'achèterais ton premier exemplaire! dédicacé s'il te plaît Wink

PS tu peux compter sur moi pour le faire connaître Wink je connais plein de librairies dans mon coin Wink
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Grain de philo
Jeu 31 Mai 2018 - 19:00

C'est promis, ileautresor fleur smack
Revenir en haut Aller en bas
 

Grain de philo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~