Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le français : Mercure en Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Le français : Mercure en Lion
Jeu 19 Jan 2012 - 21:40

Le français en tant que langue : Mercure en Lion.

Le français est une des langues officielles des Jeux olympiques, événement Lion.
Il est « aristocratique » : parlé dans les cours européennes de jadis (et d’aujourd’hui), il jouit d’une situation léonine encore en Belgique où il évince partout où il est pratiqué le néerlandais ; c’est aussi en Belgique la langue apprise par les populations de l’ancienne colonie et celle apprise par les étrangers au détriment du néerlandais (délégations, eurocrates). C’est encore une des langues prioritairement étudiées ici à Bruxelles par un certain nombre de personnes travaillant à la Commission. Elle est considérée comme la langue du luxe, et son expression n’est pas rare dans un registre soutenu de l’anglais (snobisme, attraction solaire), tandis que l’anglais est fréquemment utilisé pour des situations pragmatiques ou pop (populaire, attraction lunaire).

Le déclin du français au détriment de l’anglais suit la même histoire que celle de l’aristocratie (Lion) face à la bourgeoisie (Sagittaire). La langue de la diplomatie (Lion : prestige, puisque celle des cours) cède à la langue du commerce (Sagittaire : plus aisée d’emploi pour un bagage rudimentaire, langue « encore plus internationale »).
Le français est la langue romane qui n’a pas été simplifiée ; au contraire, elle a été compliquée pour être éloignée de la masse.
Toute langue est le résultat de la tension universelle entre le Yin (lunaire ; ici, l’usage) et le Yang (solaire ; ici, la norme). L’obligation de respect de la norme est bien ancrée chez les francophones (en tout cas ceux de Belgique et de France), accusant le tropisme solaire. Notre langue s’est même dotée d’une académie, institution parmi les plus prestigieuses du pays.

Le cinéma français est une des exceptions culturelles (la langue portée au cinéma : Mercure en Lion) ; l’industrie du livre, se porte bien en France (la littérature est peut-être l’art que l’on associerait le plus volontiers à la France : Mercure en Lion).


Prochain champ d’étude (constatations linéamentaires).
Le Japon est une expression de Mars en Vierge : le perfectionnisme, l’attitude crispée des Japonais lorsqu’il faut agir en présence d’un étranger, la propreté de ses villes, le seppuku (une lame : Mars, dans les intestins : Vierge), le code de conduite du guerrier (inflexibilité).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Ven 24 Aoû 2012 - 19:30

sunny Bonjour, J'ai lu dans un ouvrage,que la conjonction Jupiter/neptune était déjà présente à l'époque de Hugues Capet et même avant,donc, c'est un aspect propre à la France apparament? Bonne soirée sunny
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Ven 24 Aoû 2012 - 21:32

Salut,

certains historiens soutiennent, documents à l'appui, que le français remonte à un acte politique, qu'on nomme "serments de Strasbourg", prêtés le 14 février 842...
...étaient présents les deux petits-fils de Charlemagne, Louis (dit le Germanique) et Charles (dit le Chauve). Les historiens s'appuient sur deux courts passages rédigés en français archaïque, quelques lignes qui sont la première mise en écrit de la langue française parvenue jusqu'à nous.

Ce jour-là (nouvelle lune !):

-(Soleil conjonction0° Lune) entrant en Poissons (universalité) trigone120° Mars (Cancer )
Mercure (14° Poissons ) conjonction0° Vénus ( Poissons ) opposition180° Jupiter ( Vierge ) (la légalité est en rapport avec les échanges parlés et écrits)

- Mercure (14° Poissons ) conjonction0° Vénus( Poissons ) sextile60° ( Saturne conjonction0° Neptune ) ( Capricorne )
(Administration du pouvoir temporel lié à la langue, côté saturnien présent)





http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2007/02/14/la-naissance-du-francais-une-affaire-de-famille/

Sans nier le Lion, le français est aussi lié au signe du Poissons, une langue poétique s'il en est...
"Ta langue : le poisson rouge dans le bocal de ta voix" (Apollinaire )
Le français est aussi la langue de l'amour, avec une sensibilité émotionnelle...(signes d'eau), non ? fleurr

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 10:19

Ma thèse est que le français est une langue solaire. (D’où proposition de Mercure pour la langue et du Lion pour la solarité, mais peu importe le symbole pour représenter cela.)
Je ne faisais pas d’astrologie mondiale.

Toutes les langues sont également poétiques, Neven-de-Neptune.
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 11:39

太阳 a écrit:
Ma thèse est que le français est une langue solaire. (D’où proposition de Mercure pour la langue et du Lion pour la solarité, mais peu importe le symbole pour représenter cela.)
Je ne faisais pas d’astrologie mondiale.

Toutes les langues sont également poétiques, Neven-de-Neptune.

je n'ai pas dit le contraire...dans la mesure où l'essence du langage est poétique (par définition), mais la langue française est particulièrement réputée (comme un certain nombres d'autres langues) et il faut tout de même se rappeler que le genre poétique est spécifique dans le registre de la langue...L’origine orale et chantée de la poésie qu’évoquent la lyre d’Orphée ou la flûte d’Apollon marque l’expression poétique...ceci est neptunien...Le langage offre un pouvoir de dépassement du réel, en se rapportant à l'imaginaire ( Neptune ).
La poésie classique exploite aussi les sonorités particulièrement avec la rime (retour des mêmes sons à la fin d’au moins deux vers avec pour base la dernière voyelle tonique) et ses combinaisons de genre (rimes masculines ou féminines), de disposition (rimes suivies, croisées ou embrassées) et de richesse (rimes plates, suffisantes ou riches) etc...

S'il y a bien une langue poétique de par l'importance de la production publiée, c'est le français (mais ce n'est pas son exclusivité !). Or, le 14 février 842 :
-( Mercure conjonction0° Vénus ) ( Poissons )
-(Soleil conjonction0° Lune ) ( Poissons )

(Le poéte latin OVIDE était Poissons , MALLARMÉ aussi... entre autres...)

Ce sont juste des remarques pour nourrir la réflexion, ce qui n'exclut pas le Lion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 14:21

neven1 a écrit:
Salut,

certains historiens soutiennent, documents à l'appui, que le français remonte à un acte politique, qu'on nomme "serments de Strasbourg", prêtés le 14 février 842...
...étaient présents les deux petits-fils de Charlemagne, Louis (dit le Germanique) et Charles (dit le Chauve). Les historiens s'appuient sur deux courts passages rédigés en français archaïque, quelques lignes qui sont la première mise en écrit de la langue française parvenue jusqu'à nous.

Ce jour-là (nouvelle lune !):

-(Soleil conjonction0° Lune) entrant en Poissons (universalité) trigone120° Mars (Cancer )
Mercure (14° Poissons ) conjonction0° Vénus ( Poissons ) opposition180° Jupiter ( Vierge ) (la légalité est en rapport avec les échanges parlés et écrits)

- Mercure (14° Poissons ) conjonction0° Vénus( Poissons ) sextile60° ( Saturne conjonction0° Neptune ) ( Capricorne )
(Administration du pouvoir temporel lié à la langue, côté saturnien présent)





http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2007/02/14/la-naissance-du-francais-une-affaire-de-famille/

Sans nier le Lion, le français est aussi lié au signe du Poissons, une langue poétique s'il en est...
"Ta langue : le poisson rouge dans le bocal de ta voix" (Apollinaire )
Le français est aussi la langue de l'amour, avec une sensibilité émotionnelle...(signes d'eau), non ? fleurr

"Bonjour Neven,Je te remercie pour les connaissances que tu a sur ce sujet,et me permet par la même de m'instruire,car je ne connaissais pas.Merci,encore ,Bonne journée sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 16:03

Citation :
S'il y a bien une langue poétique de par l'importance de la production publiée
En quoi la quantité de la production rend la langue poétique ? La France est connue pour sa littérature, qui n’est ni moins bonne ni meilleure qu’une autre, parce que certains pays ont plus développé tel ou tel genre dans les arts, comme la Chine pour ses boxes ou l’espace germanique pour la musique.
Citation :

(Le poéte latin OVIDE était Neptune, MALLARMÉ aussi... entre autres...)
En quoi est-ce un argument ? Il y a des poètes de tous les signes solaires.

Citation :
l'essence du langage est poétique (par définition)
Comme Javascript ou le brame du cerf ?
Citation :

la langue française est particulièrement réputée
Le narcissisme que la France entretient à sa littérature est notoire.
La réputation du français est moins dû à sa qualité inhérente qu'à la façon dont la France entretient fièrement son époque glorieuse révolue ou grâce aux supports de son rayonnement culturel international (cinéma, littérature, courtes phrases sur un flacon de parfum, emprunts snobs au français que l'anglais véhicule, etc.). Il n'y a qu'un consensus inconscient (tentons le paradoxe) qui ne repose que sur le besoin d'enchantement humain (lunaire ou neptunnien pour le coup).


En quoi le premier écrit en ancien français serait-il révélateur de la destinée de cette langue ? Une langue n’est pas un événement, elle échappe naturellement à un thème d’élection. Les langues ne naissent pas vraiment : c’est d’abord un créole qui émerge de plusieurs langues mères pour ensuite former une langue à mesure que se forme une grammaire plus complexe ou l'évolution continue d'une langue mère qui s’implémente de règles au cours du temps, où des réagencements successifs de la syntaxe s’opèrent, etc., voilà les vicissitudes d’une langue.

Le français est une langue peu plastique (classes grammaticales plutôt étanches qui privilégient des formes différentes) et du temps de son utilisation diplomatique, elle était même appréciée pour sa précision, si je me souviens bien. Deux caractéristiques peu Poissons.
A mon sens, une langue neptunienne ressemblerait plus aux borborygmes, souffles et cris d’une transe. Cela d’autant qu’il ne s’agit d’ailleurs pas d’une langue, mais d’une combinaison étrange de manifestations qui fusionnent avec des mouvement et de la musique pour former un langage, comme dans le shamanisme : frontière floue et caractère disparate propres à Neptune.

Cela dit, Neptune me semble aussi le significateur général le plus approprié à la poésie, opposé à l’ « ingénieur » Uranus.
Revenir en haut Aller en bas

Isabaile


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 16:17

Très, très intéressant tout cela les gars .
sourire
Isabaile
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 18:29

太阳 > tu déformes ce que j'ai écris !

Reconnais l'importance de la poésie française du point de vue de la quantité produite ! C'est un fait (ce n'est pas un jugement de valeur).

La France est un pays très ouvert sur la diversité culturelle, il suffit de voir les traductions d'ouvrages étrangers, la France est ouverte sur l'atlantique surtout sur un plan intellectuel (pas repliée narcissiquement sur le continent).

Tchao.

(Et tiens compte de Mercure conjonction0° Vénus Poissons , pour la France, c'est une possiblité parmi d'autres)

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 19:20

Bonjour,Il suffit d'écouté la chanson d'Yves Dutheil sur la langue Française et comme elle est utilisée pour la poésie. sunny sunny terre
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 19:29

Citation :
太阳 > tu déformes ce que j'ai écris !
J’ai cherché à te comprendre, mais personne n’est à l’abri d’une erreur.
Explique-moi donc.


Citation :
Reconnais l'importance de la poésie française du point de vue de la quantité produite !
Si tu veux.
Et puis quoi ? Quel est ton propos ?


Le français « langue poétique s’il en est », « langue de l’amour avec une sensibilité émotionnelle » ce sont des affirmations charmantes mais gratuites. Je pense que beaucoup de gens voient les choses de cette façon – ce qui sert mes intérêts, puisque enseigner le français est mon métier.
La langue du cœur, c’est (presque toujours) la langue maternelle.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 19:30

太阳 a écrit:
Ma thèse est que le français est une langue solaire. (D’où proposition de Mercure pour la langue et du Lion pour la solarité, mais peu importe le symbole pour représenter cela.)
Je ne faisais pas d’astrologie mondiale.

Toutes les langues sont également poétiques, Neven-de-Neptune.
sunny "Vouqs savez le signe des poissons gouverner par neptune,vous trouverez certainement beaucoup de poétes ,comme verlaine par ex. c'est assez rare qu'un neptunien coupe les cheveux en quatres,il ce laisse porter par son inspiration.Bonne soirée sunny
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Sam 25 Aoû 2012 - 20:59

Re-salut !

pour ceux ou celles que cela intéresse, je veux juste préciser que la date du 14 février 842 (Les Serments de Strasbourg) est la date reconnue institutionnellement comme marquant la naissance du français et il faut bien en tenir compte pour parler de la langue française. Sur le plan de l'astrologie mondiale, il est possible d'en tirer les conséquences.

Cette référence est dans Le Littré. Le dictionnaire de référence de la langue française , PARIS, éd. Garnier, 2007, tome 1, pp.41-52 notamment.
L'ouvrage est dirigé par Claude BLUM, professeur à Paris-Sorbonne.

Les "Serments de Strasbourg" "sont les plus anciens textes en français qui aient été conservés. Ils sont considérés à juste titre comme l'acte de naissance du français et le témoignage émouvant du plus ancien français ou protofrançais" (op. cit., p.42)

Ces textes sont dans le Manuscrit 9768 de la Bibliothèque Nationale de France (ils sont reproduits dans le Littré pp.43-44).

S'il s'agit d'un acte de naissance du français (langue issue du Gaulois et du Ligure), le français commence à s'écrire le 14 février 842, selon Le Littré, il faut attendre vers le milieu du XVIè siècle pour que français soit reconnu comme autonome par rapport au latin, avec l'affirmation de la monarchie centralisée des Rois de France et la production des dictionnaires.

14 février 842 est bien un événement, c'est-à-dire un surgissement de nouveauté (il y a avant et après), il est unique, il a bouleversé le présent et il a organisé notre mémoire. Il n'y a pas de langue française sans cette date.

(Mercure conjonction0° Vénus) ( Poissons )
( Soleil conjonction0° Lune) (Poissons)

La langue française est une langue censée être marquée par l'émotion (l'eau comme élément) en analogie avec le Poissons et ses traits caractéristiques... (maison XII), selon le symbolisme qu'on lui attribue... ce qui n'exclut pas d'autres facteurs et bien d'autres descriptions. XI
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 11:21

Les termes « naissance du français » que tu utilises sont trompeurs. Le français ne naît pas à un moment ; un écrit ne pourrait que coucher sur papier un usage.

J’ai pris le temps d’effectuer des recherches et d’écrire à un spécialiste de l’histoire du français pour faire honneur à ta réponse. Expériences qui m’ont par ailleurs appris certaines choses.
Les Serments ne sont pas « l’acte de naissance du français » parce qu’il ne sont l’écrit d’aucune des langues parlées de l’époque : c’est un corps de roman rustique dont on a retiré les articles, fait sauter les diphtongues et auquel fut ajouté des termes latins. Est-ce que « Regarde pulchra rose » (« Regarde la jolie rose ») est du français moderne même si l’on peut comprendre ?
En réalité, les Serments ont été écrits en latin ; seul les courts extraits destinés à être lu aux soldats ont été rédigés dans les langues vernaculaires. C’est un texte d’alliance militaire, fait pour être conservé et lu, donc rédigé en latin. Ce n’est aucunement la reconnaissance d’une langue. Leur intérêt réside dans ce qu’ils sont la trace que le latin n’est plus la langue parlée par la population (soldats), mais il ne s’agit pas du vestige d’une langue.
L’aspect linguistique des Serments est pour notre rapport à la langue française une construction de l’esprit à valeur de symbole fondateur.

Citation :
14 février 842 est bien un événement, c'est-à-dire un surgissement de nouveauté (il y a avant et après)
La « cérémonie » des Serments, certes, mais ceux-ci ne sont pas la naissance du français.

Citation :
Il n'y a pas de langue française sans cette date (14/2/842).
Et pourquoi ? L’élection d’Hugues Capet, parlant un de ces romans, aurait eu lieu par la suite.
C’est son influence monarchique la réelle cause efficiente de l’adoption croissante de ce roman qui donnera le français. Toujours pas d’événement, à moins d’ici regarder la date de l’intronisation du souverain et d’y consulter la suite maison III-astres en Gémeaux-maître du signe-Mercure.

Je ne vois pas comment on pourrait saisir un événement qui fonderait une langue à moins que celle-ci soit créée de toutes pièces comme l’espéranto. Dès lors, comment exploiter un quelconque thème d’élection ?

Citation :
La langue française est une langue censée être marquée par l'émotion (l'eau comme élément) en analogie avec le Poissons et ses traits caractéristiques... (maison XII), selon le symbolisme qu'on lui attribue...

Une langue est une expression verbale (introspective et sociale). Elle reflétera l’émotion de ses locuteurs. Tout groupe linguistique possède en son sein des éléments sensibles qui s’exprimeront et informeront la langue en ce sens. Toutes les langues sont donc également des langues d’émotion.

Moi aussi j'adore le français, ma langue, et j'espère qu'il durera.
Moi aussi j’aime la poésie, sous toutes ses formes : j’enseigne à mes élèves les codes du cinéma, du dessin et de la musique en parallèle aux poèmes écrits. Je leur montre que ce sont des formes différentes du même émoi, du même élan confiant vers l’absolu qu’on appelle poésie. Que celle-ci vit encore et vivra toujours.

Revenir en haut Aller en bas

Tsilikat


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 11:43

Bonjour à Tous
Bonne rentrée

Passionnant cette recherche astro sur la langue française. Au début, ce Mercure en Lion associé au français, je croyais qu'il qualifiait le citoyen plutôt que sa langue... mais c'est assez proche.
A travers les siècles et l'histoire, la France et ce qui la compose, malgré les incessantes vagues du changement, tend à conserver une base de significateurs cohérente (dans le temps, voir par exemple à ce sujet l'article: http://cosmicaravan.wordpress.com/2011/11/05/hexagon%E2%80%99hotes/ ), avec en effet le shift notable après la révolution, la claque au Lion & à la royauté... même si le Lion conserve une résonance encore vivace depuis.

Les différents "Ciels" de la République soulignent tous l'aspect très culturel de la nation, et en effet, par ex. celui de la 1ère Répu (toujours efficace pour étudier les tendances de la France contemporaine, et très proche de celui des autres constitutions qui ont suivi), et il met à l'honneur le Soleil autour de Mercure par exemple ainsi que pas loin de plusieurs astres personnels... je joins la carte de la 5ième République (sans l'ascendant, qui est proposé avec deux heures possibles)... où l'on peut voir la force du "dispositif culturel", et comme un reflet de la personnalité française comme celle de sa langue:

*

Image hébergée par servimg.com

*

Ciel (01) de la 5ème république française -sans Ascendant-; celui du 28 septembre 1958 -le référendum-; avec le Soleil à 5 degré Balance
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 11:57

Salut,

tu as sans doute raison, j'ai tout faux...

Je t'invite quand même à lire l'ouvrage dirigé par Claude BLUM, Le Littré, Aux origines du français. Une histoire de la langue française et de ses dictionnaires, Paris, Garnier, 2007.
Les "Serments de Strasbourg" "sont les plus anciens textes en français qui aient été conservés. Ils sont considérés à juste titre comme l'acte de naissance du français et le témoignage émouvant du plus ancien français ou protofrançais" (op. cit., p.42)

Il s'agit des serments de fidélité mutuelle dont le manuscrit authentifié (transmis par NITHARD) a été étudié minutieusement : bien que la langue utilisée soit proche du latin juridique, la langue des serments est représentative du protofrançais parce qu'on y trouve de nombreux changements phonétiques et morphologiques.Pour un bon nombre d'historiens de la langue française (dont les spécialistes de la SORBONNE et de l'Académie française), il s'agit d'un acte de naissance d'une langue française qui se formera au cours du temps.
Ces serments sont un acte politique...

Il faut ajouter que la Séquence de sainte eulalie est la première oeuvre littéraire, postérieure à 882...


Neven, Saturne terre-à-terre

(Je clos la discussion ici, je suis accaparé par mon travail, et j'aime qu'on cite ses sources en se référant à des faits établis à l'aide de documents. Je voulais juste te proposer une autre perspective sur la langue française, mais je suis un doux rêveur.... Asc Bélier , Soleil Capricorne ! lol !)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 12:39

Merci à vous pour cette passionnante discussion....sur ...ce qu'il me semble être ....la plus belle langue qui soit (cocoricoooo) : le Français, tant par la culture qu'elle comporte, ses nuances... qui font d'elle sa richesse........
J'adorrre cette langue.....et lorsqu'elle se trouve "écorchée", notamment par le langage "messagerie"....je fuis et cela me désole...... Embarassed
merci pour vos recherches ....mais surtout de défendre notre belle langue.....

...et laissons nous bercer par :

http://youtu.be/AAu47tEp0wM
Revenir en haut Aller en bas

Tsilikat


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 14:58

Et sinon,, en écho à la carte plus haut, on peut noter la conjonction très mentale et scripturale, entre Mercure & Cérès... avec cette dernière signant adéquatement par exemple la trajectoire, les accomplissements (avec notamment l'impact sur la langue française) d'un Émile Littré (lui-même très marqué par Cérès, Mars, Pluton, etc.)

Une belle langue entre exigence pointilleuse &.. élégance -cet espace libre, souvent incongru, mais crucial pour son renouvellement et sa vitalité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 18:25

@ tous, puisque Neven a clos.
Si j’ai argumenté, c’est uniquement pour expliquer pourquoi je n’adhère pas à ce que je crois être un raisonnement basé sur une fausse prémisse.
Ceci étant dit, ça nous change un peu des sujets mièvres. Merci pour le débat. Après, chacun suit son instinct.
Je garde en mémoire le livre de Blum.
Mes sources :
-- http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/francophonie/histlngfrn.htm, chap. II, développement sous le titre 2.2 ;
-- courriel au linguiste Jacques Leclerc du dimanche 26 août ;
-- http://en.wikipedia.org/wiki/Oaths_of_Strasbourg (page wiki en anglais sur les Serments) : on y voit sans doute possible que le texte est écrit en latin avec des prises de paroles dans la langue vernaculaire de l’autre ;
-- http://www.languefrancaise.net/docs/uploads/HLF/Serments/f13v.jpg (texte lisible des Serments pour ceux qui apprécient les originaux).


Le Manuscrit 9768 de la Bibliothèque Nationale de France est la version rapportée des Serments, qui date du Xe ou XIe. Il est écrit en latin avec deux courts passages destinés à être lus en public, ceux-là seuls écrits en langue vernaculaire (cf. sources 3 et 4).
On y précise toutefois que les deux frères ont parlé chacun dans leurs langues respectives avant de prêter serment dans la langue de l’autre. On n’a pas l’original du IXe, on ne sait rien de plus.

Citation :
Les "Serments de Strasbourg" "sont les plus anciens textes en français qui aient été conservés. Ils sont considérés à juste titre comme l'acte de naissance du français et le témoignage émouvant du plus ancien français ou protofrançais" (op. cit., p.42)
Le langage use d'artifices pour convaincre : « sont les plus anciens » apporte la force de description du réel de l’indicatif ; « Ils sont considérés » est l’argument du plus grand nombre (que l’on comprendra par quelque chose comme le consensus des spécialistes) ; « à juste titre » apporte l’idée de vérité et jette le discrédit sur celui qui n'adhère pas ; « acte de naissance » est une belle image qui nous renvoie à un fait réel et fort qu’est notre naissance ; « témoignage » : c’est donc du vécu, du vrai ; et « émouvant » est un terme rassembleur par empathie.
Il n’y a là aucune manipulation, mais c’est comme une « sorcellerie évocatoire », ainsi que l’a bien dit Baudelaire, dont chaque procédé linguistique est une part de la formule qui crée la représentation intellectuelle.
Sous la dialectique léchée, cela reste une opinion qui cherche l’adhésion. Ce qui est objectif, c’est que pour la première fois un texte est écrit dans une langue qui n’est pas du latin. Après, j’adhère personnellement à la thèse qu’il s’agit d’une une langue fabriquée pour l’occasion, très inspirée du roman parlé – ce qui n’est pas la trace d’un français primitif, n’en déplaise à la position de signatures illustres.


@ Tsilikat :
C’est quoi ça dire qu’ « au moins deux cartes de la Ve République sont possibles »... C’est ce genre de pseudo souplesse qui constitue le marasme pop dans lequel se trouve l’astro contemporaine.
J'aime bien ton travail.
Que les soleils couchants des résultats électoraux soient en conjonction au Descendant – en analogie à la Balance – t’a échappé ? Ascendant Scorpion pour 2012 encore (20 h, Paris).
Admettrais-tu que deux tours avec deux candidats pour l’accession à la première place évoquerait le contraire de l’exaltation du soleil (l’unique) en Bélier : deux représentant le multiple, le corollaire qualitatif de l’unique ?
A ce jour, les deux présidents désavoués (non réélus) sont Verseau. On verra avec le temps.

Ton nom est associé à l’astromorphologie, il faudra qu’on en parle un jour.
Revenir en haut Aller en bas

Tsilikat


MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Lun 27 Aoû 2012 - 19:40

Hello

Avec plaisir..; mais quand tu seras apaisé, sinon ce n'est pas drôle.

Quant aux deux ascendants possibles pour la carte de la 5ième république (en fonction du moment officiel choisi) , c'est très courant comme problème lorsqu'on étudie les cartes nationales mais ici, à propos de la langue française, cette imprécision fatale, smile, ne gênait pas l'auscultation de la situation du Soleil en rapport avec Mercure, Cérès, Vénus, la Vierge et la Balance... Ensemble qui évoque assez bien la Culture..

En précisant que ce pistage du Soleil et de son entourage venait de façon exploratoire et légère, en soutien de ton idée générale: la langue française signée par Mercure en Lion.

Le sujet me plait bien, mais je n'ai pas fait assez attention, et je n'ai pas vu que c'était la guerre.

A +
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Mar 28 Aoû 2012 - 1:59

oui, sujet très intéressant sur lequel je ne m'étais jamais penchée. Je suis donc ravie d'apprendre... Dommage que le ton soit si loin de la poésie évoquée... fleurr
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Mar 28 Aoû 2012 - 21:24

Camille13 a écrit:
oui, sujet très intéressant sur lequel je ne m'étais jamais penchée. Je suis donc ravie d'apprendre... Dommage que le ton soit si loin de la poésie évoquée... fleurr
Je suis d'accord avec mon ami sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le français : Mercure en Lion
Mar 28 Aoû 2012 - 21:46

sunny Les serments de Strasbourg premier texte officiel rédigé en langue Française et en langue Allemande sont à l'origine de nos deux langues nées officiellement lors d'une nouvelle lune ,et une opposition mercure en poisson et Jupiter en vierge. up sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
 

Le français : Mercure en Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~