Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La confiance en soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: La confiance en soi
Lun 6 Nov 2017 - 13:56

Rappel du premier message :




Eric Tabarly affirmait, à juste titre, que rien ne se réalise sans elle. Aujourd'hui, beaucoup de stages autour de cette fameuse confiance en soi. Pour certains, elle est donnée par l'éducation, une famille aimante qui conduit doucement l'etre vers l'évolution dans le respect du soi et la découverte du monde. Mais pour beaucoup, sans doute même la majorité, elle ne va pas de soi.
Neptune est une planète qui dissout la confiance en soi. un neptune fort amènera certes une vie spirituelle intense, parfois religieuse, de la médiumnité. mais en échange il semble couper l'etre de sa confiance s'il n'est pas tempéré par un autre indicateur.
Alors pour vous, la confiance en soi c'est quoi comme planète, comme aspect, comme indicateur ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 15:44

Chiron Petitpatapon a écrit:
J'ai l'impression que les gens qui ont Mercure conjonction0° Soleil sont souvent très sûrs d'eux.
Mercure ose beaucoup, souvent un peu à la manière de Mars .

...avec ces aspects, je pense plutôt à de....l'inconscience, de la spontanéïté, donnant l'impression (ou se donnant l'impression de) de confiance en soi.....
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:14

Ce sujet est intéressant, car il concerne tout être humain dès son plus jeune âge....et qui dure....toute la vie.
A votre avis, quand peut commencer cette "confiance en soi" ? ....
Revenir en haut Aller en bas

Jeanne

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:31

Chiron Petitpatapon a écrit:
J'ai l'impression que les gens qui ont Mercure conjonction0° Soleil sont souvent très sûrs d'eux.
Mercure ose beaucoup, souvent un peu à la manière de Mars .

Ah .... sourire
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:32

Jeanne a écrit:
Chiron Petitpatapon a écrit:
J'ai l'impression que les gens qui ont Mercure conjonction0° Soleil sont souvent très sûrs d'eux.
Mercure ose beaucoup, souvent un peu à la manière de Mars .

Ah .... sourire

Ce n'est pas un "défaut" pour autant, simplement une manière de .....s'exprimer....
Mais bon, là encore, c'est très caricatural.....
Revenir en haut Aller en bas

Chiron Petitpatapon

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:34

Violette

C'est possible. Moi, ça me fait toujours l'impression d'un énorme culot, d'un côté...."les autres pourraient pas se le permettre, mais moi, ça va passer comme une lettre à la poste...!"
Et le fait est que, la plupart du temps, c'est ce qui se produit ! laugh
Revenir en haut Aller en bas

Jeanne

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:36

Mercure conjonction0° Soleil est le seul aspect possible dans un Tn fleurr ça fait du monde du coup :)


Dernière édition par Jeanne le Mer 8 Nov 2017 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:36

...et des fois, j'm demande...si l'on envie pas un peu ces personnes qui paraissent avoir confiance en eux....
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:38

Jeanne a écrit:
Mercure conjonction0° Soleil est le seul aspect possible dans un Tn fleurr ça fait du monde du coup :)

pour s'exprimer avec ...confiance ?
Je ne crois pas....mais comme je l'ai dit plus haut, c'est un peu caricatural.....
Revenir en haut Aller en bas

Chiron Petitpatapon

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 16:47

C'est ce que j'ai cru remarquer autour de moi. Il est évident que d'autres choses vont jouer dans le TN.
En tout cas, ça n'est pas quelque chose que je réprouve.
Comme le dit Violette, j'aimerais bien avoir ce trait de caractère moi même.

"La fortune sourit aux audacieux"...."Qui ne tente rien n'a rien..." Très vrai tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 21:07

Je me demande pourquoi on donne tant d'importance à la confiance en soi ? Est-ce que c'est ça qui nous pousse à agir ? J'en doute, les événements nous y contraignent. Ce type de confiance serait donc une réponse intime à quelque chose d'extérieur à soi ? Est-ce qu'elle nous aide vraiment ou n'est qu'un écran de protection face à la peur d'exister ? Qu'apporte-t-elle avec elle sinon d'autres complexes qui brouillent la vérité ? N'est-ce pas l'illusion du contrôle que l'on nourrit avec la confiance en soi ? Est-ce qu'elle nous détermine ou détériore-t-elle l'intuition pour la réduire en capricieuses simagrées ? Et pourquoi pas avoir simplement confiance, en laissant le "soi" s'apaiser de trop penser à lui-même, quand tant d'imprévus façonnent ce que nous sommes ?
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 22:19

J'ai l'impression que la confiance en soi peut être représentée par la fonction exponentielle :



alors que le manque de confiance en soi, l'apitoiement sur son sort serait plutôt la fonction ln x.
Les circonstances seraient représentées par la droite au centre y = x....
Dans un cas, on se sent en dessous de tout -y = ln x-
dans l'autre cas, on se sent au dessus de tout -y=exp x-
enfin, il y a la personne "normale", simplement intelligente, qui ne grille aucune étape : y = x....
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 22:23

Maellou a écrit:
Je me demande pourquoi on donne tant d'importance à la confiance en soi ? Est-ce que c'est ça qui nous pousse à agir ? J'en doute, les événements nous y contraignent. Ce type de confiance serait donc une réponse intime à quelque chose d'extérieur à soi ? Est-ce qu'elle nous aide vraiment ou n'est qu'un écran de protection face à la peur d'exister ? Qu'apporte-t-elle avec elle sinon d'autres complexes qui brouillent la vérité ? N'est-ce pas l'illusion du contrôle que l'on nourrit avec la confiance en soi ? Est-ce qu'elle nous détermine ou détériore-t-elle l'intuition pour la réduire en capricieuses simagrées ? Et pourquoi pas avoir simplement confiance, en laissant le "soi" s'apaiser de trop penser à lui-même, quand tant d'imprévus façonnent ce que nous sommes ?

Parce que la confiance en soi permet de répondre à la question: "Qui suis-je ?", ne pas en avoir c'est remettre en doute l'idée même de notre existence et de notre place, aussi infime soit-elle, dans cet univers.

"Je suis" c'est l'affirmation la plus puissante qui soit, car elle implique notre capacité d'action, d'ailleurs dans l'ancien testament, Dieu à répondu à Moïse: "Je suis celui qui est".

Après je suis conscient que notre société, qui instaure un climat de plus en plus compétitif, nous exige d'avoir confiance en nous pour être plus productif, de ce fait il est légitime de vouloir remettre en question le concept même de confiance en soi.
Les gens se dirigent alors vers une philosophie qui prône la dissolution totale de l'individualité au profit d'un monde plus harmonieux, mais les gourous de cette philosophie sont des gens aussi toxique que les individualistes, parce qu'ils inhibent la volonté de ceux qu'ils embrigadent, alors que ce monde a encore besoin de guerriers pour agir et changer le cours des choses.

Je ne penses pas que qu'une personne puisse être completement dénuée de confiance en elle, autrement elle serait tout bonnement incapable de s'exprimer et d'agir pour elle même, je pense plutôt qu'elle a manqué d'occasions de prouver sa valeurs.
Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 22:27

Equinoxe sort de ce corps (de Maellou), on t'a reconnu ! laugh
(je fais un brin d'humour hein)

La confiance en soi est une construction psychologique multifactorielle. Elle n'est pas figée et peut toujours évoluer (heureusement!), par contre il est certain que les fondations posées pendant l'enfance sont importantes (comme pour n'importe quelle construction - exemple une maison).

Quand elle fait vraiment trop défaut (mise en danger de soi, autodestruction, etc) un travail thérapeutique peut être fait pour revenir jusqu'aux bases et tenter de consolider (autrement dit avoir conscience de ses failles est déjà un 1er pas...).

La confiance en soi sert à faire face aux inévitables difficultés de la vie, je ne vous apprends rien, et perso je finis par penser qu'elle n’est pas dans l'ego ou la maîtrise, mais au contraire dans le lâcher-prise qui permet la Confiance en la Vie, tout simplement. Faire confiance en la pulsion vital qui coule dans nos veines et nous dépasse, mais là c’est mon ascendant sagittaire qui parle.

Pour qui cela intéresse je vous recommande sincèrement le bouquin de Christophe André et François Lelord "L'estime de soi" où ils décortiquent tout cela très bien... Confiance, estime, amour, toussa toussa bouquet



Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 22:31

Electrode cramper excellent j'adore ton humour sourire
Revenir en haut Aller en bas

libella

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Mer 8 Nov 2017 - 22:41

Pour moi, la confiance en soi c'est être capable de se valoriser soi-même. Et je pense que ce sont nos parents qui nous transmettent, par le regard qu'ils posent sur notre valeur personnelle, cette confiance en soi.
Pour ma part, mes parents n'ont pas reconnus ma valeur d'âme, ma valeur la plus profonde, alors je la développe journée après journée, en me disant que je vaux quelque chose, et surtout que j'ai ma place sur cette Terre malgré ma marginalité.
La confiance en soi est la base de l'enracinement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Jeu 9 Nov 2017 - 0:09

Equinox a écrit:


Peut-être qu'il y a un peu de cela, mais dans l'ensemble ce que j'ai dit auparavant est bien réel. Au premier abord, quand on ne me connaît pas, je ne paye franchement pas de mine. Je passe pour un garçon faible, innocent, chétif, distant, froid, .. C'est quand les gens ont le courage d'apprendre à me connaître qu'il découvre autre chose. Mais encore une fois, quand bien même ils voudraient être gentils avec moi, les phrases sont, indirectement, toujours blessantes. Trois exemples :

Exemple 1:
 

Exemple 2:
 

Exemple 3:
 

Quand bien même, je prouve que je ne suis pas ce qu'ils prétendent voir à l'extérieur, il faut toujours que dans chaque remarque, il y ait quelque chose qui rabaisse, même avec un brin de "positivisme". Comment veux-tu que la confiance en soi se développe ainsi ? C'est impossible et franchement fatiguant. Au bout d'un moment et de nombreuses remarques, force est de constater que de prime abord, je passe vraiment pour une sous-merde. Je ne parlerais même pas de mon éducation..


En ce qui concerne tes anecdotes, c'est davantage de l'hypersensibilité qui transparait je dirais, plus qu'un manque de confiance en toi, même si le second est la conséquence de la première.
La société a tendance à considérer l'hypersensibilité comme une faiblesse, mais je pense que lorsque tu exerceras ton métier/art au quotidien, tu prendras pleinement conscience que cette sensibilité exacerbée, qui te permet une profonde compréhension de l'autre, est un don bien plus qu'un fardeau.
Pour le reste, je partage totalement le point de vue avisé de Lixandra.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Jeu 9 Nov 2017 - 0:18

Maellou a écrit:
Et pourquoi pas avoir simplement confiance, en laissant le "soi" s'apaiser de trop penser à lui-même, quand tant d'imprévus façonnent ce que nous sommes ?

up

Pour ma part, il a d'abord été question en priorité de retrouver la conscience de moi-même. C'est ce qui arrive lorsque l'on reçoit une éducation qui nous nie en tant qu'individu, qui nie nos sentiments, et jusqu'à la capacité à penser et à ressentir par soi-même, alors que l'on est en pleine construction de notre personnalité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Jeu 9 Nov 2017 - 10:52

Imogen a écrit:
Equinox a écrit:


Peut-être qu'il y a un peu de cela, mais dans l'ensemble ce que j'ai dit auparavant est bien réel. Au premier abord, quand on ne me connaît pas, je ne paye franchement pas de mine. Je passe pour un garçon faible, innocent, chétif, distant, froid, .. C'est quand les gens ont le courage d'apprendre à me connaître qu'il découvre autre chose. Mais encore une fois, quand bien même ils voudraient être gentils avec moi, les phrases sont, indirectement, toujours blessantes. Trois exemples :

Exemple 1:
 

Exemple 2:
 

Exemple 3:
 

Quand bien même, je prouve que je ne suis pas ce qu'ils prétendent voir à l'extérieur, il faut toujours que dans chaque remarque, il y ait quelque chose qui rabaisse, même avec un brin de "positivisme". Comment veux-tu que la confiance en soi se développe ainsi ? C'est impossible et franchement fatiguant. Au bout d'un moment et de nombreuses remarques, force est de constater que de prime abord, je passe vraiment pour une sous-merde. Je ne parlerais même pas de mon éducation..


En ce qui concerne tes anecdotes, c'est davantage de l'hypersensibilité qui transparait je dirais, plus qu'un manque de confiance en toi, même si le second est la conséquence de la première.
La société a tendance à considérer l'hypersensibilité comme une faiblesse, mais je pense que lorsque tu exerceras ton métier/art au quotidien, tu prendras pleinement conscience que cette sensibilité exacerbée, qui te permet une profonde compréhension de l'autre, est un don bien plus qu'un fardeau.
Pour le reste, je partage totalement le point de vue avisé de Lixandra.

On en revient toujours à cette foutue hypersensibilité.. C'est ça de prendre les choses toujours trop à cœur.. Les gens n'ont souvent pas confiance de ce qu'ils disent. Hors, dans mon cas comme dans le cas de nombreux hypersensibles, chaque mot et chaque geste (ou action) à son importance..

Hypersensibilité et confiance en soi, les deux sont rarement séparés.. Il est bien dit un peu partout que quelqu'un d'hypersensible à rarement confiance en soi. C'est un fait que j'approuve depuis des années. Un rien nous rabaisse, un rien nous donne envie de pleurer ou de tout détruire, voir de s'auto-détruire..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Jeu 9 Nov 2017 - 19:35

La confiance en soi ce n est pas seulement la capacite d un etre a la reussite c est egalement son corrolaire ...la capacite d un etre a se sentir a l aise et en securite et a percevoir le monde d une maniere positive et non comme insecure et dangereux...c est la capacite a ne pas avoir peur des autres des rapports humains...egalement...ce n est pas une question d ego mais d equilibre...voire d equilibre dans le desequilibre...personnellement je n en suis pas la...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 14:14

Olwferein,

Je ne sais pas si la confiance en soi permet réellement de répondre à la question : « Qui suis-je ? ». De ce que j’imagine, il n’est nul besoin de nourrir le phénomène de confiance en soi pour se poser ce genre d’interrogation, mais de s’ouvrir tout simplement à la conscience d’être. On peut être très anxieux, en carence d’assurance personnelle et pourtant avoir une conscience aigüe d’être.

J’ai l’impression que tu amalgames confiance en soi, conscience d’être et volonté personnelle. Ce sont effectivement des concepts qui peuvent très bien fonctionner ensembles mais qui ne sont pas nécessairement reliés dans leur fondement, ni dans leur fonctionnement.

La confiance en soi met en exergue le fait d’être assuré de ses capacités et par conséquent, de parvenir à aller au-devant des épreuves en usant de ses potentiels que nous possédons et dont nous avons domestiqué les applications. Il y a là une tendance à ne pas craindre les événements puisque nous nourrissons la certitude de pouvoir y faire face avec l’intégralité des talents dont nous serions pourvus. La confiance en soi serait donc l’idée de pouvoir compter sur soi-même en dernier ressort et par corolaire, de miser sur nous, sur ce que nous considérerions comme une force de réussite personnelle.

La conscience d’être est cette possibilité de reconnaître que nous existons, que nous sommes en vie. J’ai l’impression qu’elle se fonde sur la conscience de la mort, car c’est en ouvrant cette perception sur la dimension fatale de l’existence que nous prenons la pleine valeur de notre propre état vital. En ce sens, nous devenons lucides sur le phénomène d’être.

Pour ce qui est de la volonté personnelle, il me semble qu’elle se fonde essentiellement sur la capacité à choisir de plier les événements dans le sens de nos satisfactions intimes (allant des besoins aux envies). On fait preuve de volonté dès lors que l’on cherche à s’assouvir, à concrétiser ce qui viendrait contenter notre libre accomplissement.

Je vois bien des points de contacts possibles entre ces trois notions, mais j’ai le sentiment qu’elles peuvent fonctionner indépendamment les unes des autres. On peut avoir une forte volonté sans reconnaître consciemment notre valeur d’être, comme l’enfant de trois ans qui désire aveuglément et impose ses caprices sans saisir même la source de leur émergence. Sa volonté devient inébranlable alors même qu’elle se fait sans conscience. Il ne répond pas à la question « qui suis-je ? » et déploie simplement la volonté d’être contenté sans savoir qu’il est une entité à part entière, c’est instinctif à ce stade.

On peut avoir confiance en soi sans être volontaire pour autant. On attend que les événements nous tombent dessus pour y réagir de manière plus ou moins adapté et en fonction de ce que l’on sait faire. On peut avoir conscience d’être sans avoir confiance en soi, parce qu’il ne suffit pas d’être lucide quant à notre condition pour miser sur nous-même, etc… Les combinaisons sont multiples mais elles peuvent aller les unes sans les autres.


Ladom,

Tu dis que la confiance en soi n’est pas nécessairement lié à l’égo, et je ne me sens pas vraiment en phase avec cette assertion. Il y a l’idée de reconnaître sa propre valeur dans la confiance en soi et donc elle s’oriente sur soi-même. Ce que tu exprimes ensuite me fait penser que c’est simplement la confiance tout court qu’il est nécessaire de cultiver. Et c’est justement ce que je souhaitais mettre en avant avec mes questionnements. La mouche qui zigzag dans les airs et échappe aux prédateurs n’a pas confiance en elle-même à proprement parler. Pourtant elle réalise des prouesses de hauts-vol afin de s’en sortir. C’est là l’expression de son instinct de survie, de sa confiance primitive en la pulsion de vie qui la meut.

Il me semble qu’on donne trop d’importance au soi, on cherche à le rassurer en permanence au détriment du bon sens. Je ne suis pas quelqu’un qui ai confiance en moi, parce que je suis tellement imprévisible émotionnellement que j’ignore quelles peuvent-être mes réactions, je ne maîtrise rien. Pourtant, cela ne m’a pas empêché de m’adapter aux problématiques qui se sont imposées à moi parce que j’avais simplement confiance en la pulsion de vie. J’ai suivi des intuitions qui me dépassaient totalement, qui n’avaient rien à voir avec mon contentement ou ma satisfaction d’être, ma propre réalisation. Le soi n’était pas la priorité et cela m’a permis de me dépasser sans que je ne m’en rende compte. Rien n’est cependant acquis, le doute demeure permanent.


Hakuna,

Je pense que ce que tu exprimes ne relève pas du « soi », mais bel et bien de la confiance au sens large. Je ne sais pas pourquoi, mais dans l’idée de confiance en soi, j’y vois le désir de se valoriser en tant qu’individu, tandis que dans le concept de confiance en la vie, j’y vois cette pulsion d’existence qui relie l’individu au groupe et lui permet justement de se sentir en sécurité parmi l’ensemble. Il me semble que c’est un distinguo important. Dès que l’on fait intervenir le « soi » comme significateur de la confiance, on déséquilibre justement ce rapport à l’ensemble en priorisant notre propre condition au détriment du reste. En tout cas, il me semble, je suis dans une réflexion mobile même si j’affirme pour lui donner du contenant.
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 15:00

C'est vrai Maellou je manque de confiance en moi mais cela ne m'empêche pas d'avoir confiance en la vie, quand on est bon avec les autres, la vie nous le rend ange

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 15:11

Sur le sujet voisin "l'hypocondrie", Marina Carrère d'Encausse est un bon exemple de manque de confiance en soi :

"J'ai une confiance en moi qui frôle le zéro." Et bien que l'homme en noir lui a rappelé ses succès avec le magazine de la santé ou son premier roman Une femme blessée, Marina Carrère d'Encausse a persisté et signé : "Je ne m'aime pas. Je me trouve pas intelligente, pas compétente, je me trouve rien voilà c'est comme ça, je suis née comme ça (...). Je fais avec. J'ai failli arrêter mes études de médecine dix fois."

ça ne l'a pas empêché de faire des études de médecine et de devenir une présentatrice connue.
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 15:20

Je me demande si nous n'aurions pas besoin du "manque" de cette "confiance" en soi pour avancer dans la vie...ce petit doute nécessaire (réflexion ?-peur- ?)qui nous envahit en nous freinant quelquefois en prenant des ampleurs....
Ce "petit doute", je l'ai toujours pris pour un défi...à relever.
A l'âge que j'ai.... lol, j'ai de plus en confiance en moi, fort heureusement, voire même avoir confiance, parce que je m'en fiche du jugement des autres et l'toutim....
Je me le suis prouvé dans la vie...avec le temps et ....l'expérience et puis j'ai étudié pas mal de choses qui m'y ont aidée, où je pensais être complètement ignarde.......
Il faut toujours partir gagnant....
Je pense que les premiers pas que nous faisons dans notre petite enfance est le début de la "confiance en soi"....pour "marcher dans la vie"....
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 16:00

Etrange, ce sujet qui tombe à pic lorsque le noeud nord transite le signe du lion..... cave lol , arrivant bientôt au milieu du signe......Il s'agit bien de confiance, n'est-ce pas ? ....Regardez dans quelle maison il transite (et pourquoi pas de quelle maison, le soleil est maitre ....)
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

avatar

MessageSujet: Re: La confiance en soi
Ven 10 Nov 2017 - 16:24

Je ne sais pas si les plus anxieux sont vraiment lucides sur qui ils sont et ce qu'ils sont capable de réalise, c'est bien simple, ce sont eux qui se remettent le plus en question sans être capable de trouver les réponses. Après oui, ils connaissent bien leurs défauts, et même qu'ils s'en inventent !

Pour en revenir à l'exemple de l'enfant de trois ans qui se croit invincible, sache qu'il n'y a pas plus lucide que lui en ce qui concerne sa conscience personelle, puisqu'il a passé les premiers mois de sa vie à expérimenter le fonctionnement de son propre corps et de ses réactions face à toute sorte de stimulations émanant de son environnement.

Ce dont il n'a pas conscience justement, c'est de l'existence des autres et des limites que ces derniers vont lui imposer et qui vont donc brimer sa volonté personelle, craignant les réactions négatives que l'accomplissement de cette dernière engendrerait.

Après, je veux bien envisager que ma vision de la confiance en soit ne soit pas la plus exacte, mais après je n'ai jamais connu quelqu'un qui avait beaucoup de confiance en lui sans qu'il n'ait une volonté à toute éppreuve, et même si cela existait hé bien ça serait du gachis ! Quant à sa conscience personelle, n'est-ce pas parce qu'il a conscience de ce qu'il peut faire qu'il agit avec confiance ?

De ton côté, j'ai l'impression que tu assimiles confiance en sois à un amour de sois exagéré, c'est pour cela que tu juges qu'elle n'est pas toujours bonne et peut être même nocive. En gros, ce sont des valeurs solaires que tu pointes du doigts, la ou pour moi la confiance en sois est l'appanage de valeurs martienne.
Mais bon, après tout, on a du mal à faire confiance à quelqu'un que l'on aime pas et qui ne sait pas ce qu'il fait n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 

La confiance en soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~