Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 homme et viande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Latitudes

avatar

MessageSujet: homme et viande
Dim 30 Juil 2017 - 23:11

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Dim 30 Juil 2017 - 23:20

Parce que c'est bon au goût mais on pourrait en manger moins souvent, histoire d'ajouter le plaisir de la nouveauté au moment de sentir ce doux et tendre gras sous les crocs.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 0:36

Arcturius a écrit:
La thèse, la prophétie même, de Claude Lévi-Strauss, est qu’un jour viendra où les chairs en lambeaux des animaux que nous exposons complaisamment dans des vitrines, écrit-il, inspireront sans doute la même répulsion que les repas cannibales en Amérique, en Océanie ou en Afrique, aux explorateurs européens du passé.

Avant de manger un animal, faut le tuer ( ou on le tuera même si vivant en le mangeant ) et ça pose problème ! Mon fils, la première fois qu'il a vu un lapin cuisiné avait été horrifié : il a toujours refusé d'en manger depuis! Donc, avant l'arrimage culturel ( il était tout jeune ), ça pose effectivement problème !

C'est vrai que ça instaure un pouvoir sur les animaux discutable !

Mais alors, on interdit la chasse aussi... on va mettre ainsi les cultures en péril... sans compter que le rêve d'un monde où tout le monde aurait accès à des protéïnes végétales n'est pas encore accompli, loin s'en faut ! En Afrique, ils mangent de la cigogne...!

( Mais déjà qu'on a plus de femme, si en plus, il ne faut plus avoir de barback dans son assiette... bigsourire )
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 0:49

Ça fait une semaine que je mange juste des pates et du riz car à découvert jpeux plus retirer juska la semaine prochaine, j'me suit fait des pâtes coquillettes avec 250g de sucre en poudre dessus c exqui et du riz blanc pareil
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 1:16

usualmixtape a écrit:
Ça fait une semaine que je mange juste des pates et du riz car à découvert jpeux plus retirer juska la semaine prochaine, j'me suit fait des pâtes coquillettes avec 250g de sucre en poudre dessus c exqui et du riz blanc pareil

Faut dire que les fins de mois commencent de plus en plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 1:19

Arcturius a écrit:
Or là, il suffirait que la majorité de la population arrête d’acheter de la viande, du poisson, du fromage, tout ce qui est lié à cette industrie de la mise à mort

Là, on fume un peu la moquette : où est la mise à mort en consommant des produits lactés ?

Après, en disant " l'homme est un animal comme les autres, pourquoi mange-t-il ses congénères " ( anthropophagie acculturée ) . Soit : mais il se trouve que ses congénéres se mangent bien entre eux ! Donc s'il ne mange plus ses congénères, il ne serait pas vraiment un animal comme les autres... ce qui pourrait lui donner le droit de manger des animaux !

Donc, l'homme est un animal comme les autres, qui mangent d'autres espèces comme les autres ! Aucun problème d'avoir un bon steack dans son assiette !

Arcturius a écrit:

Les industries de l’alimentation rejoindraient les marques qui ont développé de façon parfois extrêmement convaincante des simili-carnés et simili-fromages, par exemple.

Je trouve ça d'un ridicule... faut payer les protéïnes végétales, et en plus l'ingénierie d'apprêt pour les manger sans trop de traumatisme !... C'est navrant : on prend encore plus de distance avec l'alimentation qui est globale ( vu, goût, sensation ) et on se conforme à la norme de présentation industrielle ( ou artisanale ) de l'ère précédente au motif unique de sa tradition ! on mange un apprêt culturel tech', quoi ! On mange du concept !

Plus bobo, tu meurs...( de faim )


Dernière édition par Alcyli le Lun 31 Juil 2017 - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

avatar

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 1:36

Je suis un fan inconditionnel de viande, je ne me vois vraiment pas m'en passer!

Seulement, le grand problème selon moi réside dans le fait que l'homme moderne ne tue plus lui même la viande qu'il consomme, lui faisant perdre presque toute notion de la valeur de la vie animale.

Pourtant, n'importe qui de saint d'esprit est horrifié lorsqu'on lui montre la barbarie dont on fait preuve dans les abbatoirs ! Personne n'a envie de faire souffrir des animaux, et si l'on demandait à chacun de tuer un veau pour s'en faire un bon steak, le nombre de végétariens augmenterait considérablement.

C'est pour ça que je considère que malgré tout ce qu'on peut en penser, il y a une certaine sagesse derrière les rîtes sacrificiels, ces derniers nous ouvrant les yeux sur le fait que la vie appartient à quelque chose de beaucoup plus grand que nous, donnant une valeurs beaucoup plus spirituelle à l'animal. En tout cas c'est une fin beaucoup plus digne à mon goût...

Mais bon, là encore, de ces rîtes spirituels, on en fait des arguments marketings qui servent à donner bonne conscience à certains....
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 1:44

Owlferein a écrit:
Mais bon, là encore, de ces rîtes spirituels, on en fait des arguments marketings qui servent à donner bonne conscience à certains....

aki ?

Citation :
Seulement, le grand problème selon moi réside dans le fait que l'homme moderne ne tue plus lui même la viande qu'il consomme, lui faisant perdre presque toute notion de la valeur de la vie animale.

Très juste, il est là, le problème ! ( hormis que les porteurs de pénis aiment bien avoir quelque chose dans leur assiette et les femmes qu'ils aient quelque chose dans leur pantalon ! )

Moi, je propose un truc, les femmes végétariennes et les hommes consommant de la viande : corvée de dépecage sous format TIG ! ( en plus, ça fera bosser les branleurs de temps en temps ! ).

En plus très bon pour la dissociation des sexes sans transiger sur la charge respective de travail !

débile Bon, je crois que c'est l'heure... Sleep

Revenir en haut Aller en bas

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 2:26

Gaïa se charge bien de faire le tri
, y'a maintenant la tique
qui rendrai allergique à la viande !
Arrow http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/special/2017/04/tique-etoilee-allergie-viande-etats-unis-alpha-gal-vegetarien/index.html

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI


Dernière édition par Céleste le Lun 31 Juil 2017 - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Scorpio_gemini

avatar

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 3:15

Vegan depuis près de 12 ans avec des périodes moins strictes (végétarisme), je me porte très bien! :) La preuve: j'ai fini un marathon sunny
En revanche, j'ai des carences en fer, mais ça, il y a pas besoin d'être vegan pour les avoir. Avec l'alimentation "moderne" industrielle, pauvre en vitamines et en nutriments, nous sommes malheureusement nombreux à être carencés...

Alcyli a écrit:
Avant de manger un animal, faut le tuer ( ou on le tuera même si vivant en le mangeant ) et ça pose problème ! Mon fils, la première fois qu'il a vu un lapin cuisiné avait été horrifié : il a toujours refusé d'en manger depuis! Donc, avant l'arrimage culturel ( il était tout jeune ), ça pose effectivement problème !

Bah en fait, c'est exactement ce qui m'est arrivé! J'avais 13 ans et j'avais vu l'animal se faire tuer sous mes yeux... Depuis j'en suis écœurée.

Arcturius a écrit:
La thèse, la prophétie même, de Claude Lévi-Strauss, est qu’un jour viendra où les chairs en lambeaux des animaux que nous exposons complaisamment dans des vitrines, écrit-il, inspireront sans doute la même répulsion que les repas cannibales en Amérique, en Océanie ou en Afrique, aux explorateurs européens du passé.

De mon expérience personnelle, j'ai constaté qu'une fois qu'on arrête de manger la viande, et même tous les produits animaux (lait, fromages, etc.) on finit, après une période de réhabilitation, par ne plus en aimer le goût. En fait, ce qui est étonnant c'est qu'on redécouvre le véritable goût des fruits, des légumes, légumineuses et une toute nouvelle façon de se nourrir. L'odeur de la viande, du fromage et du lait finissent même par écoeurer. triste
Après c'est mon expérience. Sans imposer mon point de vue (car je pense que c'est un choix qui doit être fait avec le cœur et pas par phénomène de mode), j'encourage tout un chacun à devenir vegan: vous aurez rien à perdre mais tout à gagner! +1 Wink (je sens que je vais me faire lyncher bigsourire ).
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 8:31

Moi, je veux bien qu'on arrête de manger de la viande parce qu'on se retrouve avec de la mort dans son assiette, mais la salade qu'on mange a été coupée aussi... la pauvre salade qui ne demandait qu'à faire de la chlorophylle...

On peut aller plus loin : manger du riz quand on voit les cueilleurs de riz le dos cassé dans les rizières...des femmes en plus, quel scandale !

Et n'allez pas voir une unité d'industrie agro-alimentaire, ces machines baveuses qui fabriquent nos plats tout prêts avec l'exploitation ouvrière implacable qu'il y a derrière risqueraient de vous faire passer l'envie de yaourt, par exemple ! Un communiste bon teint ne saurait y consentir !...

Perso, les émissions culinaires avec leur costume d'élitisme et de compétition médiatisée m'exaspèrent, vais-je renoncer au bon petits plats faits maison ?

" On est ce qu'on mange " , le gros slogan qui a rendu la bouffe conceptuelle, mais il faut que ce soit un choix en en mesurant les conséquences ! Telle une certaine forme de racisme finalement... ( un système fermé avec des exclusions ).

Et même, qu'en est-il de ceux qui suivent les règles de la cacherout et de ceux qui ne mangent pas de porc ? Tous d'affreux racistes ?...Ou à l'inverse, qui a vu d'un bon oeil la filière porcine s'écrouler même de ceux-là, car il y a aussi le volet économique qui s'adapte ( et doit s'adapter ), certes, c'est sa fonction , mais on en revient à un jeu de pouvoir entre les différents goûts sociaux en matière alimentaire !

Le domaine alimentaire ( comme religieux ) doit rester de la sphère personelle ou intime, ne doit pas recouvrir des mouvements de militantisme et même de masse avec la manipulation que ça suggère ! Mangez comme vous voulez, mais n'en faites pas état ou un sujet de différenciation !

Bref, il y a tout à gagner et rien à perdre à mon sens, comme dirait Brassens à dire comme lui " Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente " en mettant un peu d'eau dans notre vin ( ou de diversité dans nos assiettes ) sans faire de l'alimentation Le Problème ! !

Perso, l'extrémisme alimentaire m'a passé ( sauf le porc, pb religieux ), j'ai vu où ça a mené chez ma chère ex-dulcinée à moitié anorexique et finissant pas cuisiner une polenta à sec dans un fond de casserole ( donc du coup, j'allais solo m'empiffrer un MacDo qui était le " vade retro, Satanas " local ) car c'est une forme finalement d’individualisme et de guerroiement social assez marqué et assez d'époque ! La société ( française ) est assez divisée, merci !




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 9:26




L'homme continue de manger de la viande parce qu'il est bien plus intéressé par l'idée de satisfaire ses caprices alimentaires plutôt que de se préoccuper de l'impact que peut avoir ses choix de consommation.

L'homme est profondément égoïste, mais je pense qu'il peut aussi être profondément bon, reste à savoir de quel côté a-t-il envie de se situer.
Je pense aussi que au-delà de " l'habitude " l'alimentation est très vite associé à son identité et à ses besoins vitaux. Dès lors qu'on touche de près où de loin tout ce à quoi l'homme s'identifie, l'homme rechigne, se rebiffe et persiste. Il ne comprends pourtant pas que de manger des animaux aujourd'hui, là où la plupart des gens vivent, (cad dans des zones où la nature est riche en ressources végétales ), est devenu un plaisir gustatif et très certainement pas une nécessité vitale. La viande est donc devenue un plaisir et non un besoin. Par l'envie de satisfaire ses plaisirs, l'homme va trouver toutes sortes d'excuses injustifiées et malhonnêtes pour non seulement alléger sa conscience, mais justifier son envie et légitimité à continuer de se faire plaisir et ce, au détriment de la souffrance que ses choix égotiques génèrent sur autrui. (L'élevage participe notamment à la pollution, bien plus que les transports pour la petite précision et aussi à la famine) donc c'est aussi un enjeu mondial et éthique au-delà d'un certain anthropomorphisme dont certains pourraient juger.

Je pense aussi qu'il y a deux part. La première est que toute notre société capitaliste ne l'aide en rien à créer l'empathie et l'association viande = morceaux de cadavres d'animaux qui ont été injustement maltraités.. Cette séparation voulue par les propagandes publicitaires montrant des bouts de chaires/ tissus nettoyés et agréable à voir ne l'aide en rien à se rappeler de la réalité de ce qu'est cette chair, ni de la réalité du degré de souffrance généré derrière elle. D'une autre part, il y a aussi une certaine complaisance dans ce déni (parce qu'avec tout ce qu'on voit comme image aujourd'hui, on ne peut plus parler d'ignorance mais de déni) afin de continuer à rester dans un certain confort de conscience qui ne l'oblige pas vraiment à se remettre en question. Il s'appuie donc sur ce que la société lui inculque et nourrit (même si ce sont des idées fausses et manipulatrices) pour justifier sa paresse de changer et d'évoluer. Bref, la société poussant à ce déni, cela va arranger l'humain qui n'a pas envie de réfléchir sur la gravité de la situation qui l'inciterait, peut-être, à devoir changer ses façons de consommer, ses habitudes, son éducation car c'est bien connu qu'il est plus facile de rester dans ce qu'on a toujours connu que de sortir de sa zone de confort. La zone de confort n'est pas seulement physique mais peut aussi être philosophique, spirituelle, morale.




Dernière édition par Silvermoon le Lun 31 Juil 2017 - 9:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 9:42

alcyli a écrit:
Mais alors, on interdit la chasse aussi... on va mettre ainsi les cultures en péril..

De quelles cultures tu parles ? celles qui détruisent les forêts primaires comme l'Amazonie pour élever les vaches mac do ou l'huile de palme tueuse ? passur ... les sols sont tellement polluer et je parle même pas de mansato sinon on a pas fini .. Pour l'agriculture certains manque d'eau sont tellement important qu'on puise les nappes phréatiques . L'agriculture intensive telle qu'on la connait est une catastrophe mondiale , alors la chasse c'est presque secondaire sauf à éradiquer un peu plus l'équilibre entre être vivants . Déjà qu"on détruit l'habitation naturelle , les animaux non contents de disparaitre par cette cause , en plus s'ils montrent le bout du museau ils sont massacrés .

alcyli a écrit:
Là, on fume un peu la moquette : où est la mise à mort en consommant des produits lactés ?

Alors petit rappel : une vache est insiminée à la chaine pour produire du lait : résultat : le petit veau est séparé de sa mère et transformé en blanquette , la vache est traie pour produire quasi du lait non stop pour faire de bon fromage et une fois usée par tant de maltraitance on la remercie pour en faire un bon ragout ...

https://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres

Autre chose : l'humain est un omnivore opportuniste , il a commencé à manger de a viande pour survivre aux grands froids , à la base et vérifiable physiquement et biologiquement : l'humain a un machoire de ruminant , nos canines ne sont pas développées comme un vrai carnivores qui eux déchiquette la viande pour la "gober" . Les intestins humains sont 2 voir 3 fois plus longs que ceux des carnivores , pourquoi? parce que les légumineuses sont plus longue à digerer et peuvent rester dans l'intestin le temps qu'il faut pour assimilation , la viande elle pourri et les carnivores ont un système rapide pour pas justement garder trop longtemps le carné . Juste pour donner une idée de ce qu'on inflige à notre organisme .
Enfin je dirais la viande ok mais on en surconsomme bien trop et c'est porteur de maladie pas que parce que les viandes sont bourrées d'antibio .
Sur un plan plus énergétique , la terreur et la souffrance s'inscrive dans l'ADN de l'animal et énergétiquement et comme aujourd'hui nous savons tous que tout est énergie et bien c'est aussi ce que l'homme ingère devant son barbecue .
Voila voila ... bon allez je vais changer ma roue maintenant bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 9:51

Personnellement, je honnis le barbeuk orgiaque, fumant, enfumant et grillant, comme un trophée de la convivialité branchée dans son petit carré de lotissement ( ou autre ), mais je ne vais pas emmener ma salade et refuser le casse-dalle aux saucisses ou la grillade pour autant si, par un malheureux hasard, je m'y touve !

L'extremisme tue !


Dernière édition par Alcyli le Lun 31 Juil 2017 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 9:56

C'est pas de l'extrémisme Alcyli juste des réalités , bien entendu ignoré par la plupart et qui conduise le monde là où il est dans une pure ignorance volontaire et personnelle Wink
Au moins quitte à faire les choses autant les faire en conscience sourire
Personnellement je suis végétarienne non végane et mes enfants mangent de la viande mais ils savent et font leur choix . Va dire à mon ado que macdo c'est un poison toi bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 10:00

Vassangel a écrit:
Alors petit rappel : une vache est insiminée à la chaine pour produire du lait : résultat : le petit veau est séparé de sa mère et transformé en blanquette , la vache est traie pour produire quasi du lait non stop pour faire de bon fromage et une fois usée par tant de maltraitance on la remercie pour en faire un bon ragout ...

Mais, là, on est plus sur un modèle économique ( d'optimalité des input/output en terme monétaire) que sur un problème de férocité des mangeurs de viande !

Citation :
Sur un plan plus énergétique , la terreur et la souffrance s'inscrive dans l'ADN de l'animal et énergétiquement et comme aujourd'hui nous savons tous que tout est énergie et bien c'est aussi ce que l'homme ingère devant son barbecue .

Il y a des modes d'abattage qui préserve de la souffrance animale ( peut-être pas du traumatisme visuel, je ne sais pas ), mais comme c'est religieux, c'est caca, c'est tabou, on est bien plus civilisé avec l'étourdissement blablabla...
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 10:09

Vassangel a écrit:
https://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres

Bon, d'accord, c'est une horreur capitaliste, une de plus ! Moi, je n'ai rien contre la cacherout ou la production respectueuse, mais ça va crever de faim dans les chaumières, car cette transformation ne pourra pas se faire sans heurt, le problème est ailleurs ( le capitalisme, " la main invisible " de l'autre con ) : il se trouve qu'on a essayé d'attaquer le problème à la racine voici un siècle, résultat : 50 millions de victimes ( ...humaines ! )
Revenir en haut Aller en bas

Scorpio_gemini

avatar

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 11:37

Silvermoon a écrit:



L'homme continue de manger de la viande parce qu'il est bien plus intéressé par l'idée de satisfaire ses caprices alimentaires plutôt que de se préoccuper de l'impact que peut avoir ses choix de consommation.

L'homme est profondément égoïste, mais je pense qu'il peut aussi être profondément bon, reste à savoir de quel côté a-t-il envie de se situer.
Je pense aussi que au-delà de " l'habitude " l'alimentation est très vite associé à son identité et à ses besoins vitaux. Dès lors qu'on touche de près où de loin tout ce à quoi l'homme s'identifie, l'homme rechigne, se rebiffe et persiste. Il ne comprends pourtant pas que de manger des animaux aujourd'hui, là où la plupart des gens vivent, (cad dans des zones où la nature est riche en ressources végétales ), est devenu un plaisir gustatif et très certainement pas une nécessité vitale. La viande est donc devenue un plaisir et non un besoin. Par l'envie de satisfaire ses plaisirs, l'homme va trouver toutes sortes d'excuses injustifiées et malhonnêtes pour non seulement alléger sa conscience, mais justifier son envie et légitimité à continuer de se faire plaisir et ce, au détriment de la souffrance que ses choix égotiques génèrent sur autrui. (L'élevage participe notamment à la pollution, bien plus que les transports pour la petite précision et aussi à la famine) donc c'est aussi un enjeu mondial et éthique au-delà d'un certain anthropomorphisme dont certains pourraient juger.

Je pense aussi qu'il y a deux part. La première est que toute notre société capitaliste ne l'aide en rien à créer l'empathie et l'association viande = morceaux de cadavres d'animaux qui ont été injustement maltraités.. Cette séparation voulue par les propagandes publicitaires montrant des bouts de chaires/ tissus nettoyés et agréable à voir ne l'aide en rien à se rappeler de la réalité de ce qu'est cette chair, ni de la réalité du degré de souffrance généré derrière elle. D'une autre part, il y a aussi une certaine complaisance dans ce déni (parce qu'avec tout ce qu'on voit comme image aujourd'hui, on ne peut plus parler d'ignorance mais de déni) afin de continuer à rester dans un certain confort de conscience qui ne l'oblige pas vraiment à se remettre en question. Il s'appuie donc sur ce que la société lui inculque et nourrit (même si ce sont des idées fausses et manipulatrices) pour justifier sa paresse de changer et d'évoluer. Bref, la société poussant à ce déni, cela va arranger l'humain qui n'a pas envie de réfléchir sur la gravité de la situation qui l'inciterait, peut-être, à devoir changer ses façons de consommer, ses habitudes, son éducation car c'est bien connu qu'il est plus facile de rester dans ce qu'on a toujours connu que de sortir de sa zone de confort. La zone de confort n'est pas seulement physique mais peut aussi être philosophique, spirituelle, morale.



Je suis tout à fait d'accord avec toi Silvermoon up +1 , là-dessus je n'ai rien à ajouter bouquet

Alcyli, pour la salade qui pleure, ou la carotte, j'ai un peu l'habitude de ces arguments ... bigsourire grimace
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 11:40

Merci pour le partage Latitudes, j'ai pu assister à une conférence de Florence Burgat lors de laquelle elle avait longuement évoqué les mythes dont elle parle dans le lien que tu as partagé d'ailleurs. Elle est courageuse de défendre ainsi ses positions, à l'INRA où elle travaille, elle n'a pas que des amis.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 11:43

Scorpio_Gemini a écrit:

Alcyli, pour la salade qui pleure, ou la carotte, j'ai un peu l'habitude de ces arguments ... bigsourire grimace

Oui, c'est ce qu'il y a dessous,...je pense que tu fais référence à ce que te dit/(disait) ton partenaire mâle...

On en revient au problème de pouvoir qui surgissait sur un autre post " rencard parisien ", la féminitude s'étant emparé de ce problème de malbouffe et à tout ce qui est carné, viril, poilu et saignant en général...

( J'ai exageré sur Coffe que je respecte, j'ai supprimé ! )



Dernière édition par Alcyli le Lun 31 Juil 2017 - 11:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 11:47

usualmixtape a écrit:
Ça fait une semaine que je mange juste des pates et du riz car à découvert jpeux plus retirer juska la semaine prochaine, j'me suit fait des pâtes coquillettes avec 250g de sucre en poudre dessus c exqui et du riz blanc pareil

Une petite astuce si tu as possibilité de te rendre sur un marché proche de chez toi, juste avant que les commerçants ne plient bagage (entre 12h30 et 13h environ), tu peux leur demander s'ils accepteraient de te laisser un peu de leurs invendus. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 12:10

Alcyli a écrit:
Arcturius a écrit:
Or là, il suffirait que la majorité de la population arrête d’acheter de la viande, du poisson, du fromage, tout ce qui est lié à cette industrie de la mise à mort

Là, on fume un peu la moquette : où est la mise à mort en consommant des produits lactés ?

Après, en disant " l'homme est un animal comme les autres, pourquoi mange-t-il ses congénères " ( anthropophagie acculturée ) . Soit : mais il se trouve que ses congénéres se mangent bien entre eux ! Donc s'il ne mange plus ses congénères, il ne serait pas vraiment un animal comme les autres... ce qui pourrait lui donner le droit de manger des animaux !

Donc, l'homme est un animal comme les autres, qui mangent d'autres espèces comme les autres ! Aucun problème d'avoir un bon steack dans son assiette !

Arcturius a écrit:

Les industries de l’alimentation rejoindraient les marques qui ont développé de façon parfois extrêmement convaincante des simili-carnés et simili-fromages, par exemple.

Je trouve ça d'un ridicule... faut payer les protéïnes végétales, et en plus l'ingénierie d'apprêt pour les manger sans trop de traumatisme !... C'est navrant : on prend encore plus de distance avec l'alimentation qui est globale ( vu, goût, sensation ) et on se conforme à la norme de présentation industrielle ( ou artisanale ) de l'ère précédente au motif unique de sa tradition ! on mange un apprêt culturel tech', quoi ! On mange du concept !

Plus bobo, tu meurs...( de faim )

Pour les produits laitiers, l'industrie du lait alimente celle de la viande en fait. A leur naissance ou peu après les veaux sont enlevés à leur mère, les femelles seront à leur tour exploitées tout au long de leur courte vie (5 ans max alors qu'une vache peut vivre 20 ans), et les mâles seront menés à l'abattoir.
Au delà de ça, ça pose un problème éthique, contre lequel le mouvement végane lutte : l'utilisation d'êtres vivants et doués de sensibilité à des fins de ressources (alimentaires, vestimentaires, scientifiques et divertissantes, comme dans les zoos et les cirques par exemple).
En outre pour le lait de vache, l'humain est la seule espèce à consommer un lait qui ne lui est pas destiné, mais destiné à un animal (le veau) censé prendre plusieurs centaines de kilos lors de sa première année d'existence, ce qui n'est pas le cas des bébés humains.

L'humain est un animal comme les autres, qui peut se passer de manger d'autres espèces pour vivre, qui en a la possibilité (parce que son organisme le lui permet et parce que la nourriture est assez diversifiée pour qu'il ait le choix parmi les végétaux -et je ne parle pas là des simili, je suis contre d'ailleurs et n'en consomme pas). Notre intelligence (spécifique à notre espèce, et non pas supérieure), nous permet de reconnaître ce qui est bien et mal, d'éprouver de la compassion, et donc nous pouvons tout à fait reconnaitre la souffrance et l'injustice que représentent l'exploitation et la mise à mort d'animaux d'autres espèces.
Parmi les autres espèces animales qui se nourrissent de chair, aucune n'a d'ailleurs mis au point un tel système d'exploitation barbare (pléonasme...), et aucune ne tue pour son plaisir gustatif, mais uniquement pour se nourrir et vivre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 12:21

je mange de la viande car j aime mon cote predateur....et aussi pour raison de sante...ex vegetarienne nous mangeons de maniere raisonnee mais mon methabolisme defficient a besoin de produit carne...j assume
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 12:29

A ce moment là Hakuna Matata, ton côté prédateur pour être assouvi voudrait que tu chasses et tues toi-même ta nourriture. La prédation au marché ou supermarché, c'est pas génial quand même Wink (il n'y a pas d'agressivité dans mes propos, je milite assez pour savoir que l'agressivité ne résout rien, et la vraie violence est celle qui consiste à exploiter et tuer des milliards d'êtres vivants par an de toute façon).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: homme et viande
Lun 31 Juil 2017 - 12:50



Aucun métabolisme n'a " besoin " de nourriture carné, c'est une fausse croyance de penser cela. Ton métabolisme a peut-être besoin de beaucoup plus de protéines que d'autres au vu de tes problèmes de santé. Rien avoir avec le fait de manger des animaux vu que les protéines se trouvent partout. Les animaux, c'est juste la facilité et le plaisir gustatif... (Encore une fois). Je suis pour que chacun dise son avis, mais il faut aussi que l'avis soit basé sur des réalités et non des erreurs où des excuses. Je sais, je vais pas me faire des amis en parlant comme ça, mais j'ai pour habitude de dire le fond de ma pensée aussi honnêtement que possible. Je trouve que l'humain se cache souvent derrière des excuses pour légitimer ses actes où ses dires. Les études récentes de tous les organismes mondiaux du corps humain et de la santé se rejoignent pour dire que la nourriture carné n'est nécessaire pour personne et qu'elle est même mauvaise pour la santé. L'apport en protéines est par contre essentiel. C'est comme si tu disais, je suis obligée de prendre des compléments alimentaires pour avoir de la vitamine D alors que tu as le soleil, disponible dehors. C'est juste une question de préférence de où trouver son apport en protéines ^^

Revenir en haut Aller en bas
 

homme et viande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~