Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 XXIe, sexisme et l'astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alcyli

avatar

MessageSujet: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 13:52

Les pieces du dossier :

Alcyli a écrit:
J'ai pas de titre en tête pour la synastrie, au juste ! Après, on peut y aller au feeling et à l'expérience, mais à priori, c'est plus un truc de nana !

Alcyli a écrit:
Ce que je veux dire, c'est que les nanas sont peut-être plus à l'écoute de signaux fins et sont plus enclines à chercher à conforter leur intuition... non ?

Je dis ça parce que je n'ai jamais fait la moindre synastrie avec mon -ex, ou même la moindre étude de TN avant notre séparation !

j'aurais peut-être dû..., d'ailleurs, surtout la synastrie, éloquente !

jphdel a écrit:
Ok merci ! Wink bon je vais enfiler un string avant pour lire tout ça bigsourire

Alcyli a écrit:

alia a écrit:
Punaise Alcyli tu es vraiment trop fort : balancer un truc super sexiste et mysogyne et réussir à avoir l'approbation du forum en réitérant avec une phrase aussi sexiste et mysogyne....du grand art


Oui, c'est pas un petit sujet, tu as raison ! Mais on va démolir le post...doute2

Mais mettons les pieds dans le plat, j'ouvre un autre post !


Sur la forme, c'est tout simple : alia signale à Alcyli que certains de ses propos sont sexistes et mysogines, qu'accessoirement, il s'en sort ! ....et l'astrologie, qu'a-t-elle à nous dire sur la place et le rôle des hommes et des femmes dans ce XXIe siecle !

Le sujet de ce post n'est pas, bien sûr, a-t-il le droit " de penser ce qu'il veut " ni même "a-t-il le droit de l'exprimer sur ce forum ", ( l'admin et les modos sont là pour ce deuxieme point ), mais ces propos sont-ils sexistes et mysogines, quelle attitude reelle ces propos refletent-t-ils, quelle place cette attitude prend-t-elle au XXIe siecle/quel est le probleme ( s'il y en a un ), ( là, on pourrait décomposer en deux, y a-t-il déjà eu probleme dans l'histoire et qu'en est-il aujourd'hui ), et enfin, qu'est-ce que l'astrologie peut nous apporter pour le résoudre...

C'est un point crucial car on est sur un forum d'astrologie pour la cohérence de cette problématique, mais au-delà, dans la pratique d'astrologue, quelles sont les déterminations que cette attitude induirait qui opère à notre insu !
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 14:18

Sur la fréquence hommes/femmes des posts à vocation synastrique, je pense qu'il n'y a pas discussion, c'est assez rare de voir un garçon, à moins qu'il ne soit homo, s'atteler à une prédétermination des lignes de force d'une relation amoureuse...

Ou alors, il y a le profil manque/avidité et emploi de l'astrologie à dessein !

Evidemment, il y a un biais, beaucoup de femme sur le forum, mais je pense qu'on peut retenir cette hypothèse !

L'explicative, quelle serait-elle, dans mon esprit ? effectivement, des stratégies dfférentes entre hommes et femmes : là, on est dans l'impact de qualité/ressources différentes mises en oeuvre, les femmes auraient plus une vision long terme/signaux fins /reseau, soient des aptitudes communicatives élaborées, quant aux hommes ça leur passerait sous les baskets, non pas qu'ils ne soient "E", mais "R", je m'explique ! ( à priori )

Se représentant à eux-même étant la norme, au sens faible, ils ne concederaient pas à " l'ésotérisme " pour asseoir leur relation ( ça a été mon cas ), les femmes quant à elles, "voulant du vécu, de l'intensité, du bout portant", du E consentiraient au T, l'ésotérisme. Pas que les hommes ne veulent pas du E, mais ne l'asseoit pas de la même façon !

Outre le sexisme/mysoginie probable de cette explication, je crois qu'on devrait faire tout de suite la peau aux notions de différence/sexe !

Les sexes sont-ils différents et les différences de comportement sont-elles envisageables sous cet angle ? En gros, très gros, la théorie du genre a-t-elle de beaux jours devant elle ?
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 14:54

Pour vous mettre en bouche ( si je puis dire ), je me demandais precedemment ( mais on a pas l'heure de naissance ) si je n'allais pas mettre un exercice sur la princesse de Lamballe, ( ils ont évoqué son cas à Zemmour et Naulleau la semaine dernière ) , c'était une confidente de Marie-Antoinette nettoyée avant l'execution de la famille royale !

Attention pour le lien, cœurs sensibles s'abstenir !
On s'évoque peu le problème homme/femmes dans la société révolutionnaire, mais apparemment, c'est une ligne directrice majeure ou alors, de toujours, et c'est intéressant, car nos temps ne sont pas tranquilles non plus ! Mais ne nous Lamballons pas !

Aparté non pour hystériser le sujet, mais pour dire que ce n'est pas un petit sujet !


Dernière édition par Alcyli le Sam 17 Juin 2017 - 15:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 15:00

Alcyli a écrit:
Sur la fréquence hommes/femmes des posts à vocation synastrique, je pense qu'il n'y a pas discussion, c'est assez rare de voir un garçon, à moins qu'il ne soit homo, s'atteler à une prédétermination des lignes de force d'une relation amoureuse..
hey je les fait moi a une époque ! xD l'astrologie amoureuse s'était ma spécialité ! et je suis bien hétéro .

Alcyli a écrit:
L'explicative, quelle serait-elle, dans mon esprit ? effectivement, des stratégies dfférentes entre hommes et femmes : là, on est dans l'impact de qualité/ressources différentes mises en oeuvre, les femmes auraient plus une vision long terme/signaux fins /reseau, soient des aptitudes communicatives élaborées, quant aux hommes ça leur passerait sous les baskets, non pas qu'ils ne soient "E", mais "R", je m'explique ! ( à priori )

Se représentant à eux-même étant la norme, au sens faible, ils ne concederaient pas à " l'ésotérisme " pour asseoir leur relation ( ça a été mon cas ), les femmes quant à elles, "voulant du vécu, de l'intensité, du bout portant", du E consentiraient au T, l'ésotérisme. Pas que les hommes ne veulent pas du E, mais ne l'asseoit pas de la même façon !

Outre le sexisme/mysoginie probable de cette explication, je crois qu'on devrait faire tout de suite la peau aux notions de différence/sexe !
alors pour moi se que tu dit n'a rien de mysogine ou sexiste... sa serait bien qu'on puissent en effet soulever des différence entre les homme et les femme sens se faire taxé de ces 2 terme... la mysoginie c'est la haine des femme...or donner une explication des différence homme femme ne montre en rien de la haine...et le sexisme c'est de la discrimination fait a cause du sexe...encor une foit ce n'est pas parce que tu soulève des différence entre les homme et les femme que tu discrimine forcément les femme...(discriminé dans le sens ou tu les rejette)...
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 15:11

Je présume que ta conjonction soleil/mars/mercure en sagittaire carré lune et avec jupiter en plein milieu doit y être pour quelque chose, disons, dans ton éventuel besoin de te repérer identitairement par rapport aux femmes en général.

Je trouve qu'Alia est allée un peu fort question critique de ce que tu exprimes. Ta façon d'être, qui transparait un peu dans ton expression, donne l'impression que tu n'es pas à 100% adroit, mais si tu émets des propositions, en fonction de ton ressenti, je ne vois pas où se trouve le problème.

Donc oui, on a le droit de débattre des différences sexuées dans le comportement, à la condition que cela se fasse avec des pincettes ! Very Happy D'ailleurs, beaucoup de gens (et les femmes les premières d'après mon expérience) pensent que l'astrologie est un truc de filles... c'est un pur cliqué aussi...
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 15:27

Electrode a écrit:
c'est un pur cliqué aussi...
Oui... très bon lol

Electrode a écrit:
Je trouve qu'Alia est allée un peu fort question critique de ce que tu exprimes.

Ben disons que le format de ce forum est d'appeler un chat un chat ! En prenant des précautions pour ne pas blesser l'interlocuteur, donc, son intervention était humoristique, mais n'en révèle pas moins une réelle différence d'appréciation sur ce qu'il est permis de dire du sujet, en général, pas forcement sur le forum, ou non !
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 15:43

blacksnacke a écrit:
Alcyli a écrit:
Sur la fréquence hommes/femmes des posts à vocation synastrique, je pense qu'il n'y a pas discussion, c'est assez rare de voir un garçon, à moins qu'il ne soit homo, s'atteler à une prédétermination des lignes de force d'une relation amoureuse..
hey je les fait moi a une époque ! xD l'astrologie amoureuse s'était ma spécialité ! et je suis bien hétéro .


Oui, tu serais plus dans le profil manque/avidité

On va peut-être attendre qu'alia réponde, car pour le coup, que des hommes sur le post !
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 15:59

Bien que femme mon yang n aime guere les synastries ou la projection astro amoureuse car elle coupe la necessaire surprise de la decouverte de l autre....ceci etant j ai parle ce matin de Feminin sacre une notion tres anima....bien que cette notion concerne principalement les femmes elle s illustre egalement chez les hommes (la paternite en couvade n est pas un vain mot) j espere n avoir pas froisser les males du forum car la guerre des genres me semble une stupidite a l ere du verseau ou nous devrions preferer partenariat et egalite.....hommes je vous aime...passionement
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:04

Hakuna-matata a écrit:
" n aime guere les synastries ou la projection astro amoureuse car elle coupe la necessaire surprise de la decouverte de l autre... "

Voilà, j'étais dans ce respect-là, je ne voulais pas, concernant ma petite historiette personnelle, que des déterminations astrologiques viennent polluer la relation ! ( qui en avait l'antériorité, surtout, j'ai découvert l'astrologie pendant ma relation )
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:16

Bonour à tous...
Je ne nie pas les différence/complémentarité H/F, je ne suis pas une féministe acharnée, je ne revendique pas le "girl power".
Simplement je déteste que l'on mette les gens dans des petites cases, les uns comme si, les autres forcément contraire.

Mon commentaire sarcastique valait bien le mépris que ce dégage des propos d'Alcily concernant la synastrie :

à priori, c'est plus un truc de nana !

( Et pourquoi réinventer l'eau chaude ? )


Tiens ça ferait bien rigoler Jraf....ou pas ranversant




Dernière édition par alia le Sam 17 Juin 2017 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:36

Je ne me suis jamais intéressée a la synastrie de ma relation qui dura 20 ans, ni même à nos thèmes..bref je faisais pas d'astro.

Un jour j'ai fait une rencontre boulversante, destabilisante..
c'est cette relation qui m'a ouvert les portes de l'astrologie.J'avais besoin d'un support (l'astro) pour comprendre les états émotionnels par lesquels, je passais. Grace à cette technique qui nécessite de maîtriser les bases de l'analyse d'un TN, j'ai étudié et appris.
C'est un outil pas une fin en soi, il n'est pas pire que les autres techniques prédictives. et cela n’intéresse pas que les fifilles fleur bleue. En association avec l'analyse composite c'est très utile pour comprendre les relations et les tensions qui se jouent entre les gens qu'ils s'agissent d'amour, de travail, ou de relations familiales, amicales, artistiques...

Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:38

Alcyli a écrit:
( Et pourquoi réinventer l'eau chaude ? )

Non, non, je corrige, l'eau chaude, ( qui ne fait pas partie des citations " incriminables " i-e les pieces du dossier ), c'était : par rapport à une recherche sur les sources ( livres, etc ce qu'a donné Stinger par exemple, thanks ), on pouvait alternativement y aller au feeling...mais pour quoi réinventer l'eau chaude

Au risque de passer à coté des techniques particulières à chaque mode prévisionnels !

Tu semblerais comprendre : pourquoi réinventer l'eau chaude dans les rapport homme/femme...mais le sujet n'était pas du tout sur cette centralité, je dis " c'est un truc de nana ", dans l'hypothèse où on se passe des sources, dans l'optique du ressourcement alors nécessaire, l'intuition, en gros et au surplus, non pas dans celui, si tu m'attends au virage, de " elles peuvent se passer des sources "...

...ce qui serait inconséquent quand on voit l’érudition déployée en astrologie féminine sur le forum...


Dernière édition par Alcyli le Sam 17 Juin 2017 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:45


Et Bien Alcyli soit plus clair dès le départ et développe tes raisonnements, parce ce que cela prête à confusion et parfois je me demande si tu ne le fais pas exprès...
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 16:52

alia a écrit:
que les fifilles fleur bleue.

Ah, ça, c'est un autre pan du problème !

Je traduis, hein !...

dévalorisée à priori (?) et à postériori (?), dans l'imaginaire de la relation, " les fifilles fleur bleue ", dans la revanche ou le besoin de justice, ne supporteraient plus la moindre évocation de différences d'approches à priori dans la relation ( celles des hommes d'une part et des femmes d'autre part ) !

Autrement dit, on nous a nunuchisée, on sous-entendu, ces êtres lubriques, sans aucune sensibilité ne pensant qu'à leur qu... qu'au sexe et on devrait subir aujourd'hui la perpétuation de leurs images d'Epinal, et pire, de leur frustration qu'ils ne doivent qu'à eux-mêmes,...est-ce cela ?

Donc, deux solutions ou la même, soit on fait pareil qu'eux ( le femme camionneur pour simplifier ou l'ordinateur sur patte ) soit on féminise l'homme à outrance...on a pas besoin d' évoquer les dérives ( parce qu'elles risqueraient d'être salaces ) , il n'y a qu'à regarder autour de soi !

Donc, là, on serait sur le versant relations insatisfaisantes au niveau générationnel, comment éduquer nos filles et nos gars, avec rétroaction des gars, evidemment, qui ne posent pas les causes de la difficulté dans les mêmes termes, par permanence de leur point de vue, par exemple - il le jugerait donc satisfaisant -, ou qu'ils jugent inepte une telle réaction.

Je dis qu'il faut traduire, non par dénigrement, entends-le bien, alia, mais sur un tel sujet, si on veut aller au fond, on ne peut pas se contenter de discours en surface ! ( et qui explique aussi la verdeur du langage assumée )

je suis bien placé pour savoir que les discours légerement moqueurs, à fleuret moucheté cachent bien souvent des sensibilités beaucoup plus à vif, et des projets de destruction autrement plus vilains cf les copines de mon ex, avant, pendant et après !
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 18:01

Alcyli a écrit:
je me demande si tu ne le fais pas exprès...

Alentour mes posts, j'ai conscience d'affirmer certaines choses ( et si je n'en avais pas conscience, je ne les affirmerais pas moins, plutôt plus ! ). Il en est dont je n'ai certainement pas conscience et c'est ça aussi la magie de l'écriture ( et de sa lecture ) !

Je pense au post avec Baltazar sur la sidéralité où je pose les fondements de l'orthodoxie juive, sans forcement les reprendre à mon compte, d'ailleurs...c'est pas un cheval de bataille, je ne suis pas Don Quichotte !

Après, je prends à mon compte la paternité en couvade de Hakuna-Matata, pas forcement bien vue d'ailleurs par les femmes, et là aussi, il y a sujet à débat dans le rapport hommes/femmes, ça ne peut pas être " on rafle tout" et on garde ce qu'on avait aussi !...

Mais puisqu'on est au coeur du sujet, débattons, ne pas débattre c'est aussi ne pas avoir forcement besoin du débat, donc une position de force, bien éloignée de la mythologie de la femme victime sociale... qui en appelle au témoignage de mépris, à la clarté, au développement du raisonnement etc
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 23:34

Alcyli a écrit:


Je traduis, hein !...



"Fifille" faisait echo à "Nana", nous parlons donc la même langue.

Tu sors une phrase de mon post et tu en tire une demi-page d'interprétations personnelles dans lesquelles tu projettes ton vécu...cela n'a rien d'un débat.

Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Sam 17 Juin 2017 - 23:56

alia a écrit:
et tu en tire une demi-page d'interprétations personnelles dans lesquelles tu projettes ton vécu...

Bien tenté, mais ce n'est pas mon vécu . J'ai pris soin en outre de poser une question .

nana est devenu péjoratif, je le note ! Il faut bien qu'une langue évolue selon les projections que l'on se fait des vocables !

Donc, ce n'est pas un débat, je pensais naïvement que ce pourrait en être un !
Dans ce cas, assume tes attaques gratuites !

Après, ce n'est pas un duel entre toi et moi, la problématique que j'ai posée dépasse le cadre du petit reglement de comptes...

Citation :
Le sujet de ce post n'est pas, bien sûr, a-t-il le droit " de penser ce qu'il veut " ni même "a-t-il le droit de l'exprimer sur ce forum ", ( l'admin et les modos sont là pour ce deuxieme point ), mais ces propos sont-ils sexistes et mysogines, quelle attitude reelle ces propos refletent-t-ils, quelle place cette attitude prend-t-elle au XXIe siecle/quel est le probleme ( s'il y en a un ), ( là, on pourrait décomposer en deux, y a-t-il déjà eu probleme dans l'histoire et qu'en est-il aujourd'hui ), et enfin, qu'est-ce que l'astrologie peut nous apporter pour le résoudre...
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Dim 18 Juin 2017 - 0:04


Tu veux m'emmener sur un terrain sur lequel je n'ai pas envie d'aller Alcyli...

Bonne nuit envole
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Dim 18 Juin 2017 - 0:28

alia a écrit:

Tu veux m'emmener sur un terrain sur lequel je n'ai pas envie d'aller Alcyli...

Bonne nuit envole

C'est honnête de le dire !
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Dim 18 Juin 2017 - 15:47

Le jour ou l astrologie devient un...truc de fille...je lache...je deteste les trucs de fille....Plus serieusement les planetes ne jouent pas tout a fait de la meme maniere selon notre sexe....venus mars lune n ont pas le meme signifiant....et l avis de la gente masculine est de mon sens preponderant pour la comprehension.....Pour la couvade juste une constation car le fils de mon compagnon est en plein dedans et il est trop beau avec son tetard dans les bras
Revenir en haut Aller en bas

Vassangel

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Lun 19 Juin 2017 - 13:00

[url=][/url]

bigsourire sorti sorti sorti
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Lun 19 Juin 2017 - 18:36

cramper Vassangel... Porche Beauf patate...les hommes adorent les salopes...cela tombe bien.... veryhappy siffle
Depuis que j'ai retrouvé mon blond moi, ( même un blond raté, enfin à Malte on a toute le blond raté) mes post vont voler plus bas.... étoile

Et puis c'est l"été et Jupi est direct.... veryhappy
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Jeu 22 Juin 2017 - 0:05

Sujet inextriquable/danse

Quelques observations pas si neutres qu'il n' y paraît:

1) Ce sont les femmes de la bourgeoisie qui ont vivement participé au féminisme. Pour les femmes "prolétaires", les miséreuses, les marmiteuses, rien n'a changé. Elles travaillent toujours comme femme d'ouvrage chez la "bourgeoise" (femme de lettre, avocate, DRH, Notaire, médecin, astrologue (ahaha), professions libérales etc.) et elles peuvent se taper le ménage et les gosses quand elles rentrent chez elles. Rien n'a changé pour ces femmes. C'est la double peine encore et toujours.
Bref, c'est une révolution une fois encore de classe plutôt que de sexe.

2) En général, les femmes qui ont demandé à raison un rééquilibrage de la relation, d'autant qu'elles travaillent (elles sont plus nombreuses et donc plus diplômées car font plus d'études que les hommes aujourd'hui)de plus en plus, devenant finalement un homme comme les autres, fantasment toujours sur les mêmes hommes (à peu de choses près) que leurs mères et arrière-grand-mères (mec tout de même assez viril en soi-----> capable de ramener un bifteck conséquent, possédant de quoi construire un nid douillet, protecteur, de quoi voyager, partir en vacances, deux salaires dont un gros valant mieux qu'un seul, habile de ses mains, tant qu'à faire bricoleur mais bien évidemment au coeur tendre et doux comme un agneau mais aussi capable de rugir et chanter (mais ouiiii!)quand il faut) etc.

Bref, un type plein d'anima, capable de prendre soin de son fils, le porter sur le ventre le cas échéant, le langer, lui donner un bain mais aussi garder sa virilité d'antan qui consistait à en faire un chasseur. Le fantasme ne change pas mais il devient polyvalent.

3) Les femmes ne sont pas difficiles. Dans le fond, elles ne souhaitent qu'une seule chose d'un homme, une seule: TOUT bigsourire

Finalement dans ce monde interlope, être misanthrope est une façon de dire merde aux hommes, tout autant qu'aux femmes (faut les voir au pouvoir, elles n'ont rien à envier à leurs "homonomes". Sont presque pires parfois comme pour rattrapper des générations de soumission..)sans paraître misogyne.

Bon, bisous à toutes les exceptions, bien entendu... laugh


Dernière édition par Maldoror le Jeu 22 Juin 2017 - 0:24, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Jeu 22 Juin 2017 - 0:07

up ( comme d'hab' )

Dans une optique relationnelle, j'ajouterais, : elles sont chiantes comme la pluie, mais s'en passer relève quand même du surnaturel...et je relève le défi tadam !
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli

avatar

MessageSujet: Re: XXIe, sexisme et l'astrologie
Ven 23 Juin 2017 - 12:18

Le féminicide national

Personnellement, j'avais rejeté l'institution du mariage, pour plein de raisons, autant pratiques que philosophiques et puis, parce que l'union était à mes yeux une affaire personnelle, une affaire grave et intime ...et je n'avais pas envie que l’État français y foute ses pattes aussi !

C'était une affaire de serment inviolable par quiconque : aujourd'hui, je considère que c'est une affaire religieuse en fait ! Aujourd'hui, en Israël par exemple ,c'est le rabbinat qui s'occupe des affaires conjugales et c'est bien, ça ou rien !

Bon, toujours est-il que l'union repose sur une adhésion commune, et j'ai pris soin à l'époque qu'elle le soit, je ne suis pas possessif et qu'à mon sens, si une femme veut s'en aller, elle n'a qu'à prendre la porte... c'est au bout du couloir !

Je n'ai pas dû avoir un mot pour retenir l'impétrante, hormis pour raison d'éducation familiale !

Nonobstant l'énorme remous que ça constitue, car il y a tout de même un mort : le couple ! C'est pas facile à gérer et j'ai, je dois le dire, longtemps flirter avec les précipices ! Je plains et je comprends les couples qui finissent dans des solutions radicales ! A cause de la tension que ça génère.

Mais pas du tout sur un plan de cohérence : comment tuer sa femme ? C'est complètement absurde ! Et c'est faire beaucoup de cas de celle qui a trahi !...

Après, ...bon débarras ( axiome 1 ) et ...plus jamais (axiome 4 ) ! , c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
 

XXIe, sexisme et l'astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~