Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 AHhh l'estime de soi !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: AHhh l'estime de soi !!!!
Ven 16 Sep 2016 - 19:23

Rappel du premier message :

Hello coeur

Et si on lie astro et psycho / qu 'en pensez vous de l'estime de soi comment l'améliorer ? La maison 2 en natal signe l'état de l'estime de soi du sujet autre de la maison sa position ses aspects ..

Qu'en est il avec vous? Comment deffinissez vous l'estime de soi ? Comment vous l'avez developper ?? Et lien avec voter natal ? Merci bouquet
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 11:25

On peut concevoir l'axe II-VIII comme différentiel entre ce qui nous rassure et ce que l'on est prêt à céder pour jauger l'allégeance des autres à soi-même.
Mais j'y ajouterai volontiers l'axe V-XI comme différentiel entre ce que l'on exprime aux autres et ce que l'on reçoit d'eux pour mesurer sa propre estime?
Revenir en haut Aller en bas

frifri

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 12:08

Je ne savais pas que la m 2 parlait de lestime de soi
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 12:36

L'estime de soi ne dépend que de soi et non des autres !! Certes avec de bonne réalisations et lorsque on suscite l'admiration des autres on est fiers on a plus confiance mais l'estime c à soi même de la construire pas dépendre des autres en aucun cas sinon c la Cata dépendre du regard de l'autre bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 12:46

plume a écrit:
On peut concevoir l'axe II-VIII comme différentiel entre ce qui nous rassure et ce que l'on est prêt à céder pour jauger l'allégeance des autres à soi-même.
Mais j'y ajouterai volontiers l'axe V-XI comme différentiel entre ce que l'on exprime aux autres et ce que l'on reçoit d'eux pour mesurer sa propre estime?

en effet, pour moi, tout "tourne" autour du ...soleil lol (l'égo).....donc le soleil, le lion et l'axe V/XI pour le renvoi et le besoin de l'image....
Revenir en haut Aller en bas

silver

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 13:28

Yuri a écrit:
Silver,

Je pense que le faite de se remettre en question est très en relation à notre ascendant Scorpion, qui je crois à besoin de se sentir menacé pour se rendre compte de la valeur qu'il possède en lui...

C'est bien possible Yuri...je ne me rends pas trop compte, mais c'est vrai que j'ai remarqué que quand j'ai un trop plein (de réflexions, reproches), sur le moment je me sens mal, puis au bout d'un moment ça devient "De toute façon j'en ai marre, je vais leur montrer qu'ils ont tort." Il y a un petit peu de vénus bélier là-dedans aussi, qui a envie de montrer ce qu'elle vaut. Ceci dit avec le carré de saturne ça tourne plus en "Ouais j'en suis pas capable en fait".


liliana a écrit:
L'estime de soi ne dépend que de soi et non des autres !! Certes avec de bonne réalisations et lorsque on suscite l'admiration des autres on est fiers on a plus confiance mais l'estime c à soi même de la construire pas dépendre des autres en aucun cas sinon c la Cata dépendre du regard de l'autre bigsourire

Oh oui c'est la cata, tu as bien raison...la preuve, ça m'a créé des angoisses par rapport aux autres qui peuvent être bien contraignantes parfois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 15:36

liliana a écrit:
L'estime de soi ne dépend que de soi et non des autres !! Certes avec de bonne réalisations et lorsque on suscite l'admiration des autres on est fiers on a plus confiance mais l'estime c à soi même de la construire pas dépendre des autres en aucun cas sinon c la Cata dépendre du regard de l'autre bigsourire

S'estimer par son seul jugement c'est la porte ouverte aux erreurs d'appréciation. Le regard de l'autre permet la remise en question ou la validation de ce l'on pense être qualité. Imaginons qu'en tant qu'ébéniste passionné, je consacre mon existence à la fabrication de mobilier. Mais oh, jamais au grand jamais, je ne montre ma production et ne reçois en échange un regard de l'autre sur mes réalisations. Comment pourrais-je réellement estimer ce que je suis?
Revenir en haut Aller en bas

Orée


MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 15:40

Oui plume, il est nécessaire de faire avec l'autre, pour revenir à soi.... sinon on serait des monstres d'égocentrisme...^^

Comme il est nécessaire de faire avec le passé, pour construire au mieux l'avenir....^^
pour soi (les siens) = nécessité de comprendre son passé, pour évaluer ses capacités du devenir^^
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 17:36

plume a écrit:
liliana a écrit:
L'estime de soi ne dépend que de soi et non des autres !! Certes avec de bonne réalisations et lorsque on suscite l'admiration des autres on est fiers on a plus confiance mais l'estime c à soi même de la construire pas dépendre des autres en aucun cas sinon c la Cata dépendre du regard de l'autre bigsourire

S'estimer par son seul jugement c'est la porte ouverte aux erreurs d'appréciation. Le regard de l'autre permet la remise en question ou la validation de ce l'on pense être qualité. Imaginons qu'en tant qu'ébéniste passionné, je consacre mon existence à la fabrication de mobilier. Mais oh, jamais au grand jamais, je ne montre ma production et ne reçois en échange un regard de l'autre sur mes réalisations. Comment pourrais-je réellement estimer ce que je suis?
c'est ambigü car l'estime de soi est une question de valeur et les valeurs peuvent dépendre du regard des autres ou pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 18:42

Electrode_CB a écrit:
plume a écrit:
liliana a écrit:
L'estime de soi ne dépend que de soi et non des autres !! Certes avec de bonne réalisations et lorsque on suscite l'admiration des autres on est fiers on a plus confiance mais l'estime c à soi même de la construire pas dépendre des autres en aucun cas sinon c la Cata dépendre du regard de l'autre bigsourire

S'estimer par son seul jugement c'est la porte ouverte aux erreurs d'appréciation. Le regard de l'autre permet la remise en question ou la validation de ce l'on pense être qualité. Imaginons qu'en tant qu'ébéniste passionné, je consacre mon existence à la fabrication de mobilier. Mais oh, jamais au grand jamais, je ne montre ma production et ne reçois en échange un regard de l'autre sur mes réalisations. Comment pourrais-je réellement estimer ce que je suis?
c'est ambigü car l'estime de soi est une question de valeur et les valeurs peuvent dépendre du regard des autres ou pas.

Selon le Larousse la valeur c'est 'Ce par quoi quelqu'un est digne d'estime sur le plan moral, intellectuel, professionnel, etc'. Pour être digne d'estime je crois qu'il faille bien qu'un groupe de personnes le pense, il n'est pas question ici de plébiscite ou d'unanimité, ni de sectarisme du domaine impliqué. A moins qu'alors, son estime de soi devienne une présomption solitaire d'un individualisme éloquent, mais je crois que l'on tomberait alors dans le narcissisme notoire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 19:18

Les autres dépendent de nous si nous avons une mauvaise estime de soi les autres le ressentent !! L'être humain est influencé par tout ce qui est fort et beau alors une personne qui a le charisme qui s'affirme fermement et avec courtoisie et lorsqu'elle dit oui elle dit sincèrement pas par peur et pour plaire c une personne qui se fait respecter par tout le monde .. Respecter pas forcément se faire aimer par tous par e que c impossible et nul n 'est parfait !!
Certes on corrige ses défauts mais si on a une faible estime de soi cela engendre non seulement un grand mal être qui peut s'étendre à une dépression et oui ça engendre des problèmes relationnels parce que on dépends des autres
L'égoïsme c une faiblesse mais l'estime de soi c la base du bien être parce que franchement chacun de nous est unique avec beaucoup de valeur !!

Estime de soi c le rapport à soi même et non aux autres !!

Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 20:48

Je me suis trompé, une valeur me semble toujours à mi-chemin entre soi et la collectivité. Je pense qu'il doit y avoir une inestime de soi non consciente (surtout quand on est enfant). Avant de s'estimer, il faut bien passer par des étapes difficiles, où on doit se confronter aux autres, au monde à un individu etc... après ce que je voulais dire, c'est qu'on suppose parfois qu'on ne s'estime pas parce qu'on se sent incapable d'établir une conversation avec un ou une inconnue, ce qui ne me semble pas une vraie preuve.... l'estime de soi dépend des situations vécus ; être toujours collé à ses amis ne permet pas toujours de s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 21:03

Électrode notre estime de soi a commencé à se forger des qu on est dans le ventre maternel puis continue à se former pendant l'enfance principalement et là rentre l'éducation des parents puis l'environnement qui commence avec la grande famille et l'école et puis les capacités physiques et intellectuelles alors enfant on est souvent victime mais une fois adulte il faut absolument construire cette estime de soi qui est très souvent défaillante la développer si on veut être bien !
Revenir en haut Aller en bas

Orée


MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Sam 24 Sep 2016 - 23:58

Electrode_CB a écrit:
Je me suis trompé, une valeur me semble toujours à mi-chemin entre soi et la collectivité. Je pense qu'il doit y avoir une inestime de soi non consciente (surtout quand on est enfant)

Je pense au contraire que l'enfant sait très bien s'estimer.... avant de rencontrer le monde.... mais l'âge limite pour qu'il passe à la mésestime ou inversement complexe de supériorité - trop grande foi en lui, et combien de temps encore il attendra pour l'évaluer ? A quoi ça lui servirait, et qu'est-ce qui lui désert...en la faisant évoluer, ou rester immobile parfois absente ?

dite occultée (occulte) ou narcissique (surtout de nos jours) ... dépend de l'âge où l'on cède au petit mensonge... qu'on oublie pour avancer....et de l'âge ou sait dire non, je file droit... ou du moins la maturité, soit qu'on fait avec les limitations... nécessaires ^^

Avant de s'estimer, il faut bien passer par des étapes difficiles, où on doit se confronter aux autres, au monde à un individu etc...

Il faudra bien un jour discerner le plus justement...^quelle est elle, quelle vaut elle, soit qu'est-ce qu'elle engendre ?^....si ce n'est à tous la ligne directrice minimum.... parfois d'autres lignes se dessinent ( de nos jours, on frôle le vrai narcissisme lié au média, pour le média.... pour gloire ou job )

Soit plusieurs possibles à discerner ....un jour donc !
....comme voix directrice à déduire. Les couples renfermés sur eux, ou inversement...ou la carrière, la famille...

après ce que je voulais dire, c'est qu'on suppose parfois qu'on ne s'estime pas parce qu'on se sent incapable d'établir une conversation avec un ou une inconnue, ce qui ne me semble pas une vraie preuve.... l'estime de soi dépend des situations vécus ; être toujours collé à ses amis ne permet pas toujours de s'en rendre compte.

Des fois on estime souvent ce cas là, en disant, tentant de remarquer et interpréter celle de l'autre.

L'autre peut aimer rester sur ses vues... sans chercher le débat, mais juste aimer confirmer.... une possible remise en question sur soi peut arriver, quand on l'oblige à ....le faire ? mais n'est pas systématique....ou aboutie !!!

Et c'est là qu'on sait ou pas ....., si on a une solide estime ou une estime choisie comme base solide.... , mais je pencherai pour des freins à son estime... voir des déviations... d'importants revers, ou non qui sont les défis de vie, ou état de survie choisi...., ......

Sa meilleure estime, c'est quand on est apte au bien commun, et au recul sur soi, ses biens -aptitudes, sans excès... ou alors assumé, justement ou non, et suffisamment .....pour viabilité selon oscillation pour un équilibre ( l'excès de recul, d'idée, de dépendances ou nombre de remise en question on pourrait en décripter....,et selon/ en domaines )

Le sage est ce qui appelle la confiance, mais le moins sage aussi, lequel a au fond de lui le meilleur aplomb pour vivre..... son mensonge , ou trop de réalité ?

Le bon discernement c'est d'avoir suffisamment d'estime pour savoir donner, et se protéger, en ayant que peu besoin de la mettre en doute !

A cela ... rayonner pour soi Soleil et s'attirer que le nécessaire .... lune.... soit respecter cette condition.
Puis le reste ( tenants/aboutissants) est à gérer, jauger à chaque cycle prévu ... pour avoir à la travailler, réviser, tempérer ...!

Soit accepter d'être ébranler, car peu la conserverait.... plus ou moins stable, c'est comme le bonheur, son estime pour soi, clairement établie, reste je pense même pour le sage...non sans le danger d'être ébranler....! bien que tout dépend de cette voix assumée.... que ce soit en se mentant et allant jusque le conscientiser comme ce choix autre que l'ambition, ou en voulant mieux se diriger ( = ambition) ,

Ce tout autant conscientisé.... comme tel, soit commun ni plus ambitieux que de se refleter à .... commun,
ou comme je suis dans l'excès... du pas assez ou non, juste l'excès (et oui) et maintenu comme le refrain se limitant pour un secteur famille, argent, passé, avenir ....
ou donc comme ambitieux visant un équilibre/ouverture à la remise en cause, car le discernement qu'un équilibre est toujours en fonction de 2 éléments, ... de l'éléments qui lui est 2.

ce qu'on l'on aime, soi et renvoyer à l'autre,
ou soi/ moins l'autre,
ou encore l'autre/ moins soi.

Toute la question ici et toujours , c'est un équilibre entre 2 possibilités....!!!!!! soit en facteurs de 2 donner, Soi et l'autre .... , le temps au passé, présent, avenir.... souvenir, réel ou mensonger car l'occulté (occulte fut choisi)...Un choix de toute façon permet de faire avec cette estime de soi, ou de toujours la soupeser, ou la soupeser justement...

Soleil, rayonnement, lune, besoin, ce qu'on attend et que l'on montre, ce que l'on donne mais que l'on ne voit soi-même, car la réception amène le social, et le retour sur soi, avec le choix .... de faire avec son discernement, .... de la travailler régulièrement.

MAis pas trop... savoir le faire, en fonction surtout du retour..., car le cadre permet ce que l'on nomme normal...., sinon on ne se demanderait pas comment savoir la travailler, ou encore l'autre, ne se dirait pas cela de l'autre .... en silence, ou trop de mots.... il n'irait pas parler de l'estime de soi, mais du j'ai... voila cet autre choix, donc.

L'estime en soi, vaut elle les critères de l'autre, et pourquoi, oui, pourquoi pas.

Vaut-elle le coup, qu'on s'y intéresse, ha oui ?

Alors c'est que il y a un heurt ou une volonté de la démontrer comme viable, .... l'affirmer à l'autre, sinon, pour soi, on peut .... s'estimer mais souffrir que l'autre ne le voit pas.... donc....

Miroir, miroir, lequel , ensemble, oui et non, et je dirai oui ! Valeur, et besoin .... si ébranlée, il faudra faire une révision rapide, ou .... en profondeur !

...., .....

(Dsl pour les fautes, la conjugaison, ou autres, répétition de/et type de liens mal faits , car je course, pour aller me coucher,.... jsuis pas en forme, tombée malade, à cause d'une clim en + le paquet de kleenex y passe...)


et pour reprendre ta phrase :

si on ne s'estime pas parce qu'on ne sait établir une relation avec l'autre... En effet, ce n'est pas une preuve, c'est juste une différence entre ce qui fut estimer le + important ... ici pour soi, ou l'autre au moment, ... entre temps....après.

On peut s'être sentie mal, mais après coup, se sentir bien mieux, soit ce qui pèse, c'est pas tout ce qu'on estime, soi ou l'autre , c'est de se poser la question !!!

qui aidera une bonne estime , c'est l'action de la mettre à bon escient... soit en action sans vouloir retourner dans un coquille, non assumée... si elle est ébranler, soit et oui éphémère encore une fois !!

Ce qui est salutaire , c'est d'éviter de se demander toujours qui je suis, et d'accepter qui je suis...

Voila aaaahhhhhh l'estime de soi, ce n'est que la foi de vivre autant de hauts que de bas....
Et c'est aléatoire, selon les critères "normaux" de soi , de l'autre seulement cela aussi qui est surtout à évaluer, pour éviter des hauts et des bas, freinant... bloquant, mais qui n'enlèvera pas celle de l'intérieur je pense... plus ou moins bien formater, selon environnement, vécu, exorcisme à temps, du j'aime, j'aime pas aussi !

Dsl pour la longueur, mais voilà ce qui m'est venu... car les critères de l'autre on n'en parle pas, et pourtant on sait pas et on parle souvent avec des termes, idées, observations,

Mais les critères réels sont souvent inexprimables sans une vraie relation presque de frères ...., car dépendant d'un vécu, d'une éducation (l'environnement),

L'inculqué par la vie, la découverte, la blessure, l'équilibre de l'apporté, connu, et transcendé par ceux-ci même vécus par procuration , par imagination ...

Les découvertes du monde, et sa propre inter-action, et la découverte en sommes, aide à l'estime, la bonne estime de soi , de l'autre, et tout dépend ce choix qui prime ....assumé, avec aptitude à s'en suffire, ou au contraire à la comparer..., si en plus mêmes critères ou mêmes description de critères par des mots, qui font pourtant à l'intérieur différemment d'échos et écho chez l'un comme chez l'autre...., que comment avancer tous au même rythme que l'on ne prendrait plus le temps de la considérer comme un cycle propre qu'on arriverait à dire donc, qu'elle est valable, ou a atteint telle niveau à vie ...,

Aléatoir, équilibre, à surveiller , comme un tout dans la vie, sans jouer, de trop, bien que c'est en jouant qu'on vit, c'est pas en étant né saint esprit et/ou en devenir presque comme un projet ... grandement utopiste, en mysticisme, que comme un super businessman, qu'on se la met bien souvent à l'envers cette estime de soi,

elle est dualitaire , entre besoin de l'autre, et s'affirmer bien seul ... sans l'autre.

soit une cycle est bien possible selon le franchissement des secteurs d'un ensemble Astres personnels et les autres...

Aucune régularité je veux dire, pour sentir... aimer, on estime un objet beau au magasin et à la maison on va le trouver plus petit, plus sombre, plus court..., c'est aimer non l'estime de soi... action -réaction... ou action-action et plus rien quand plus d'action.... plus d'estime ... voilà fin en plusieurs reformulation ajout subtil, ...d'éléments qui me dit, intéressant le sujet et fragile pour bien savoir l'exprimer. comme une valeur, non je pense que c'est avant tout un sentiment.... auquel on donne valeur, critères, importance de 1er ou 2n ordre.

Cela n'empêcherait pas qu'on oublie de se regarder, car on nous estime trop...ou si régulièrement, qu'on ne saurait comment on s'estime, outre l'action..action ... action .... de soi, de l'autre ?

Quel fut le choix, la voix, du choix, pour qu'il soit en fonction et uniquement, ou évolutif...ambitieux... en trop ou pas assez....etc...etc....etc...
Qui maitrise, l'estime de soi...? autrement dit, ou qu'est-ce qui permet qu'on lui donne une importance de 1er, 2nd...dernier ordre... ?

Hmmmm...
Revenir en haut Aller en bas

Orée


MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Dim 25 Sep 2016 - 1:07

La vie étant un combat voulu, qu'on veuille ou non arrondir les angles, par mission personnelle, parce qu'on nous l'a indiquer à faire ou non....parce qu'on à l'instinct. soit on vit pas avec que des situations de bien être, sans être touchée, soit au niveau de ses croyances, son estimation ... qui évolue en avance, arrêt, recul ou non... tout en repartant si loin, qu'on peut rejoindre l'autre boucle... même si non éloignée par intuition.... juste imitée... par attraction de...le faire ^^

soit on n'est jamais bien battu que par soi-même !!!!.....^^.... bien aimé aussi...^^ par déduction/ éducation !

L'illusion et le réel, frôlant l'irréel, le réel...^^..^^

Bien je parlerai des leçons de vie et d'environnement, perception propre et propre transcendance avant de celle via l'autre,

Ce qui est = soi face à la confrontation à l'environnement familier ou hostile, absent.... le sien (famille origine) ou un tout (voyage, famille ou non, aimant ou non, qui motive malgré un sentiment d'hostilité), ou un refus de tout voir tout de suite, pour voir ailleurs,... refus qu'on l'a voit en soi réellement, par assouvissement de soi, de l'autre pour soi, etc etc... cueillir chez l'autre, donner par l'autre ..... sa continuité, sans trop l'évaluer et viable, ou trop souvent ébranlée....

Car elle reste aléatoire, solide, estimer comme telle, ou vacillante, selon sa propre estime, ou celle de l'autre sondée, ou dite... (comparaison, ou martelée)....... qu'on jaugera pour équilibre ou que par besoin de Vie, de Survie..... car rien est simple dans la vie, qui n'est un long fleuve tranquille... Besoin comme Ambition excessive, de soi ou de l'autre... etc, il y a des bases, et des conditions, puis des choix, ou bousculements ...une sagesse en sommes... pour accepter de la rendre viable, stable, en temps que cycle, appartenant au développement, combat de vie singulier ^^ idem aussi bien évaluer faux par l'autre que par soi, si on a l'esprit de la découverte, et appris à faire des redécouvertes....!

alors après on peut dire je m'estime ouvert, et être en surestime, fermé, étroit, et vous ne l'êtes pas toujours mais vous l'êtes plus que la normale... laquelle ? quels critères voilà quels vrai échos, sans vrais fondements de base, base du ... Verbe... de l'idée, de ce qui la motive, la blesse, la guérit... la stabilise, c'est la lune ... non, quand on a besoin on a , ou pas, et ça c'est facteur de mauvaise estime de soi de la confiance, les messages etc ... de l'autre,

Et pas toujours, mais aléas qui restent multiples soit plus à risques de la faire évoluer dans un bon sens, ou non et dans tel sens et non pas tel sens car tels facteurs la font commune ou très singulières ne paraissant que commune car même termes choisie, ou surface d'idée que l'on se fait sur la comparaison faite, ou non faite .... pour ne savoir parler correctement d'elle..... il faut l'avoir occulter, et je doute et si oui, alors à quelle rythme ou quel degré encore, pour qu'elle permette d'estimer le reste.....

On arrive à la morale, qu'est si on s'estime bien on est dit normaux, si non anormaux, et pourtant on a des grands artistes, qui ne sont pas sûrs de bien faire, tout comme des pompiers, mais tant qu'une norme existe... et bien l'estime de soi, de de son inter-action rangée, cadrée par des dites normes, font que je peux bien savoir m'estimer, et donc bien l'autre ??

Tout est là , nul ne me dit que l'autre sait en parler, et me transmettre son assurance de ce qu'il me dit un jour et répété ou non le lendemain, car la vie est bien différente en quelques heures voir quelques jours...^^....!!! soit notre estime en maison 2 est une dualité, en soi pour être assuré, on peut l'être, on a tous les tests et le cycle de la vie en soi, soit la bougeotte, et la combativité pour la conserver, car on aime découvrir, ... un minimum. Découverte, que ce soit de l'autre soit sur l'homme, ou de la vie, son concept, un domaine plus matériel, plus altruiste via la nature en tout genre... un domaine scientifique, poétique, mystique que sont les mathématiques, et tout le passé, la narration.

Là reste le degré, la valeur....l'écho réel... à faire, ou se faire... c'est le don de donner à soi à l'autre une juste valeur ... viable pour avancer pas à pas avec, ou encore trop vite avec .
( pas forcément la valeur d'honneur pour honneur, mais fiable pour rester viable avant de la jauger de nouveau dû à ....^^...)
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Dim 25 Sep 2016 - 22:14

Orée a écrit:
Electrode_CB a écrit:
Je me suis trompé, une valeur me semble toujours à mi-chemin entre soi et la collectivité. Je pense qu'il doit y avoir une inestime de soi non consciente (surtout quand on est enfant)
Je pense au contraire que l'enfant sait très bien s'estimer.... avant de rencontrer le monde.... mais l'âge limite pour qu'il passe à la mésestime ou inversement complexe de supériorité - trop grande foi en lui, et combien de temps encore il attendra pour l'évaluer ? A quoi ça lui servirait, et qu'est-ce qui lui désert...en la faisant évoluer, ou rester immobile parfois absente ?
Pour tout te dire Orée, je pensais plutôt à des enfants qui sont en mal d'éducation et qui par conséquent n'ont pas eu la possibilité de se confronter à autre chose qu'à la misère et tout ce qui va avec. Un enfant (et après d'ailleurs) a besoin de se situer au travers du regard de l'adulte, pourquoi ? parce que l'adulte lui permet d'imaginer ce qu'il lui manque de connaitre, d'apprendre etc... il lui permet indirectement d'accéder à une évolution.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Lun 26 Sep 2016 - 1:40

Je vous lis en diagonale et c'est en parallèle avec le post sur la solitude... estime de soi = auto estime ou se donner "une" ou de la valeur... et c'est en fonction de cette valeur que l'on s'octroie qu'on se positionne dans les relations qu'on tisse...définition psychologie : "opinion que nous avons de nous même!"
Evidemment que nos relations de bases :
- avec maman-papa
- à l'école
y contribuent .. mais autour de 33 ans, on finit pas se poser des questions sur ce qu'on désire réellement de l'existence (existe en ce?? ) et de là, on apprend (théoriquement) à se positionner en fonction de ce que l'on pense mériter. Si on se sous note, on n'ose pas demander, se lancer, assumer ses choix... si on se surestime, on se ramassera tout autant parce qu'on demandera plus qu'on sera capable d'assurer...
C'est juste les exercices de la vie qui nous mènent à mettre le curseur au bon niveau et à mettre en oeuvre ensuite, les stratégies qui nous permettront d'atteindre le niveau qu'on pense devoir atteindre...et garder... mais TOUT dépend de "soi", pas des autres sourire

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: AHhh l'estime de soi !!!!
Lun 26 Sep 2016 - 3:39

J'adore le message d'Arkania totalement juste up applaudi
Revenir en haut Aller en bas
 

AHhh l'estime de soi !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~