Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Mon Frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Mon Frère
Sam 6 Fév 2016 - 14:40

Rappel du premier message :

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà, cela fait plusieurs années que mon frère se retrouve dans une vie sclérosante et malgré le soutien familial, rien ne semble changer pour lui. Il a vécu une terrible trahison amoureuse et cela fait désormais six ans qu'il se laisse vivre. S'il désir remonter la pente, il ne fait cependant rien pour cela et je suis très très inquiète pour son futur. Le fait est que je ne le vois pas devenir vieux et je me ronge les sangs, mon intuition me portant à croire qu'il va mourir jeune et j'ai très peur. J'essaie de le sortir de sa coquille et avec moi, il parle plus qu'avec quiconque (je suis en quelque sorte sa confidente et il me dit souvent que je suis sa meilleure amie), cependant il lui est extrêmement difficile de faire face aux problématiques de son existence.

Je vous poste son TN dans l'espoir que vos lumières dessus pourraient me donner matière à entrevoir les choses sous un autre angle, avec probablement des nouveaux points psychologiques à explorer avec lui, pour mieux l'aider à reprendre les rênes de sa vie.


Merci par avance pour vos analyses.

Maëlle bouquet
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 14:41

Aymeric,

Pour donner suite à tes propositions, je ne pense pas que mon frère s’est senti responsable d’une perte au niveau familial bien que nous ayons été très tôt confrontés au deuil dans notre enfance et conséquemment à la mort, dans tout ce qu’elle signifiait. Il est probable que cela a certainement très fortement impacté notre développement, car dans cette violente prise de conscience, il y a nécessairement eu des répercussions sensibles qui ont dû jouer sur nos évolutions personnelles. J’imagine donc que ce que tu dis n’est pas insensé.

Tu soulèves l’idée qu’il ait vu quelqu’un souffrir pour sa différence parmi ses proches et je ne peux pas te répondre sans m’écarter de cette équation. En effet, j’étais une enfant hyperactive qui s’est retrouvée repoussée par notre mère parce que j’étais source de stress et de nervosité pour elle. Les différences qu'elle faisait entre moi et les autres membres de notre fratrie étaient visibles et douloureusement ressenties. Je me suis révélée être une source de déstabilisation du microcosme familial à cause de cet aspect de ma personnalité, d'autant que l'hyper n'était pas marié qu'à l'activité ou à la curiosité, mais également à ma sensibilité. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de notre clan, j’étais le vilain petit canard et il est vrai que mon frère le vivait plutôt mal parce qu’il ne comprenait pas que je puisse être à ce point rabrouée. J'ai souhaité mourir alors que j'avais à peine six ans et je pense que cela l'a traumatisé, car me voir toujours malheureuse d'être malaimée parce que j'étais différente n'a pas dû être quelque chose de simple pour lui.

Je ne crois pas que mon aîné ait tenté de contrôler quoi que ce soit, c'est peut-être même un problème pour lui parce qu'il ne parvient pas à maîtriser ses réactions et c'est l'une des raisons pour lesquelles il demeure dans l’incommunicable, car dès lors que cela s'exprime, c'est sans aucune régulation. Alors, il préfère faire barrage, devenir hermétique au partage, plutôt que de perdre totalement pied. Pour ma part, j'imagine qu'il a tendance à trop se reposer sur le schéma marital qui s'est établi entre mon père et ma mère et qu'il a eu tendance à en récréer les outrances dans sa propre vie de couple.

Enfin, je te remercie pour ton intervention et les idées que tu as ici développées.


Ginue,

Oui, je trouve que la maturité est longue à venir et pour ce qui est de sa rébellion elle se situe sur les moyens d'expression qu'il se donne. Ainsi, il a un sens de l'humour décapant et un look assez marginal qui le fait paraître plus sûr de lui qu'il ne l'est réellement. Il aime effectivement s'amuser, la détente et la vie sans entraves, cela lui pose d'ailleurs problème pour assumer son quotidien. Pour ce qui est de sa créativité, j'en ai parlé un peu plus haut et je trouve qu'il ne l'exploite pas suffisamment, tout devrait lui venir sans qu'il n'ait d'efforts à fournir pour canaliser ses talents naturels, qui versent autant dans la musique que dans la poésie (il se sous-estime d'ailleurs sur le deuxième point). Enfin, merci pour ton analyse qui je pense est assez proche de la vérité.


flo66,

Il est plutôt réceptif quand je lui parle d'astrologie, et il ne me prend pas pour une égarée du cosmos si c'est cela ta question lol. En fait, il aime plutôt bien que je prenne le temps de le décrire par l'intermédiaire de son thème natal et cela contribue d'une certaine manière à lui donner d'en savoir plus sur lui même, à faire un seine introspection. Je ne crois pas qu'il versera lui même dans l'étude du phénomène, mais il apprécie que je m'y investisse pour lui.


Stinger,

C'est avec beaucoup d'intérêt que je me pose afin de répondre à ton intervention. Pour te rassurer tout de suite, je ne me sens pas jugée à travers très propos, et dès lors que l'on fait la démarche de relater des faits qui entrent dans le domaine du privé, on doit être prêt à recevoir des avis, sinon, il est inutile de se livrer. Aussi, j'admets sans problème les analyses difficiles, surtout lorsqu'elles sont basées sur des faits passés et donc vérifiables en terme de vécu personnel. C'est pour cette raison que même si cela n'est pas forcément flatteur ou que cela met en lumière des dimensions difficiles à intégrer, je n'hésite pas à constater la part de vérité qui ressort dans l'interprétation de certains membres. Concernant les interventions qui spéculent sur les déroulements à venir, cela déclenche plus aisément mon scepticisme, et lorsque cela est exprimé avec un fatalisme prédictif qui confine dans l'inévitable, mon optimisme constructif ne peut que se révolter. Donc à mon sens, le docteur ne met pas le doigt là où cela fait mal, mais le prédicateur suscite mon refus d'adhérer aveuglément à l'absolutisme qu'il défend, surtout quand il parle du futur de quelqu'un qui m'est cher. Loin de moi l'idée d'attaquer gratuitement cependant, et j'exprime alors seulement les impressions qui m'ont investies au moment de ma lecture.

Tu mets le doigt sur quelque chose d'important, car effectivement, je ne peux pas parler de mon frère sans me sentir concernée. Nous n'avons qu'une année de vie qui nous sépare et nos vécus sont entrelacés de nombreuses expériences communes. Nous nous sommes énormément influencés et bien que le temps passe, rien n'a été suffisamment fort pour nous éloigner l'un de l'autre. Il en est de même avec ma petite sœur avec laquelle j'ai également un an d'écart et qui est une complice de chaque grande étape de nos vies au même titre que nous de la sienne. Notre fratrie est très soudée et j'espère que cela sera vrai jusqu'à la fin de mon existence. Je ne parviens pas à projeter un futur dans lequel ils ne sont pas présents et je crois que cela m'affaiblirait grandement de les perdre, je ne sais même pas si je pourrais survivre à leur disparition. Ils sont mon phare dans les obscurités du présent.

Tu me poses plusieurs questions et je vais tenter d'y répondre sans me perdre en route ni en détails inutiles:

Où était la mère ? Qui, quoi l'a remplacé ? :
Ma mère n'a jamais été patiente avec les enfants, et mes parents ont fait l'inverse de nombreux couples, c'est-à-dire que mon père est resté au foyer pour organiser notre quotidien et notre éducation, quand ma mère est partie travailler parce qu'elle avait besoin de cette indépendance, mais également de se sentir forte de contribuer au fait de subvenir à nos besoins.

Tu me demandes à quel âge les rôles se sont inversés et où c'est moi qui ait commencé à donner des explications. Je crois que c'est quand j'ai eut sept-huit ans, si mes souvenirs sont bons.

Autant j’ai envie de le secouer, de le brusquer de m’affranchir de ce qui le ronge parce que j’ai la sensation que c’est de ma faute. Je sais bien que ce n’est pas le cas (Hum ?)
Je ne saisis pas bien le sens de ton "hum??". Crois-tu que je doute être responsable de son mal-être ? Peut-être d'une certaine manière, mais c'est tout de même lui qui fait ses choix de vie et je ne m'autoriserais pas de prendre des décisions à sa place. Ceci étant, je ne culpabilise pas de ce qui relève de sa propre responsabilité.

Avec la meilleure volonté du monde, et je n'en doute pas, l'aides-tu vraiment en agissant de cette façon?
C'est à dire ? en m'occupant de l'aider ou en étant affectueuse avec lui ? Je ne crois pas que l'affection soit une barrière à la guérison, d'autant que ce n'est pas parce que je suis douce avec lui que je ne suis pas non plus dans la complaisance. Qui a-t-il de malsain à montrer à son grand frère qu'on l'aime ?

Tu me parles d'amours incestueux parce que j'ai exprimé n'avoir pas de gènes en ce qui concerne le fait de parler de sexualité. Je trouve que c'est un drôle de raccourci. Effectivement, je peux discuter de tous sans que cela ne soit fermé à une morale ou une bienséance présupposée et imposée par les tabous sociétaux. Je voulais simplement exprimer que mon ouverture d'esprit s'affranchit de cela et que je ne voyais aucun mal à entrer dans le sujet de la sexualité, même si ça concernait mon frère. De mon côté, il n'y pas d’ambiguïté sur ce plan.

Enfin, tu peux te rassurer, je ne suis pas vexée, je prends les choses comme elles viennent, et on ne peut rien partager avec les autres si on s'offusque de leurs avis à la première occasion. En tout cas, je te remercie de t'être penché sur le cas que j'expose là et de me donner des pistes à explorer pour travailler à un mieux avec mon frère. J'ai déjà fait notre synastrie, voudrais-tu que je la poste ici ?

Bien à vous

Maëlle
Revenir en haut Aller en bas

Chiron Petitpatapon


MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 17:44

Son thème laisse entrevoir une personnalité écartelée entre l' action ( Uranus au MC ) et la contemplation, voire l'immobilisme ( l'amas en Cancer et en V, nonchalance et douceur de vivre ).
Même la conjonction0° Mars Saturne indique un problème 'utilisation de l'énergie et/ou e la volonté.
Avec Neptune qui transite actuellement au carré d' Uranus , pas étonnant qu'il pédale dans la choucroute, le pauvre.
d'autant plus que ce même Neptune envoie des ondes "lénifiantes" aux planètes en Cancer et Scorpion qui n'avaient pas vraiment besoin de ça...
Pour être moi même Lunaire, je sais à quel point c'est difficile de voir les problèmes en face et de s'y attaquer.
Il a une chance inouïe de t'avoir. La famille est essentielle pour lui, avec NN au Desc et cet amas en Cancer dont la lune.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 17:48

Chiron Petitpatapon,

Merci pour ton intervention, tu me donnes envie d'aller revoir les transits sur son thème, ça fait effectivement un moment que je ne l'ai pas fait.
Revenir en haut Aller en bas

Stinger


MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 18:27

Bonsoir Mael21,


Lorsque l'on cherche, comme dans une enquête, on liste toutes les pistes, les plus stupides comme les plus improbables. Après il suffit de rayer pour ne garder que les plus pertinentes.
Administrativement on ne nomme pas un enquêteur si une affaire le concerne personnellement.
Simplement, je voulais dire que ton rapprochement avec ton frère ne t'empêche t-il pas d'avoir le recul nécessaire, l'oeil extérieur au problème ? Tu me diras qui va le faire ? J'en conviens et c'est sans doute pour cela que tu as posé ta question sur le forum.
J'ai le sentiment que tu es trop proche de lui, pour être efficace dans ce que tu lui diras.
J'espère me tromper et que tu trouveras une solution, bien que tu doit être consciente que la vrai solution doit venir de lui... sourire
Que dire de plus nous sommes un inversé en Soleil et Ascendant, toujours est-il qu'en vieillissant je me suis rapproché de mon  Asc Cancer c'est indéniable, va-t-il se rapprocher de son  Asc Verseau ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 23:25

Bonsoir Stinger,

Pour ma part, j'ai tendance à me laisser aller à un examen profond quand ma curiosité est piquée au vif, sinon, j'agis plutôt en suivant mon intuition du moment, donc je ne me mets pas vraiment dans la peau d'une enquêtrice. J'ai du mal à suivre une démarche listée et à agir selon une procédure préétablie. Sur ce point je suis une égarée ou une girouette, au choix. Je suis les courants sans vraiment savoir où ils me mènent avec mon espoir pour seul bagage.

Le fait est que je ressens les choses, et à partir du moment où j'en subis l'intime retentissement, je me sens concernée par le problème que je perçois, que cela s'applique à un proche ou un inconnu. Il est vrai que c'est d'autant plus fort lorsque ça touche quelqu'un que je connais depuis toujours, parce que c'est immédiat. Dans ce cas, le processus s'approche de la précognition, je pressens l'événement avant qu'il arrive, j'en saisis inconsciemment les prémices.

C'est d'ailleurs très frustrant parce que j'ai l'impression d'être une Cassandre échevelée que personne n'écoute. Je déteste ça, j'aimerais tellement que mes mises en garde servent à quelque chose plutôt qu'à me transformer en folle. Être impuissante à dériver le cours de circonstances dont on a intuitivement saisit les tenants et aboutissants, ça rend chèvre à la longue. On devient une source de culpabilisation pour les autres et ils cherchent à nous fuir parce qu'ils ne veulent pas admettre qu'ils avaient été prévenus, alors que la seule chose qui nous intéresse est de les aider à dépasser leurs doutes. Il n'y a pas d'orgueil à nourrir d'avoir eu raison quand une souffrance en résulte.

J'ai vécu une crise de couple à cause de ce phénomène, j'ai failli perdre mon compagnon parce qu'il était trop fier pour croire que je le prévenais sans arrières pensées, simplement pour qu'il prenne en compte tous les possibles qui se dessinaient pour lui. Il y a vu un tentative de prise de pouvoir de ma part, il a cru que je cherchais à le brider, parce que lui est une homme de contrôle persuadé que l'efficacité est dans la planification.

Alors je comprends quand tu dis que je ne suis pas forcément bien placée pour tendre la main à mon frère, tenter de lui transmettre l'énergie de sortir de ce marécage dans lequel il s'embourbe. Mais je ne peux pas le regarder s'enfoncer sans rien mettre en œuvre pour l'aider, je ne peux pas pressentir sa noyade sans chercher à lui faire éviter le pire. Je l'aime, je souhaite qu'il ressorte de cela fort de tout le soutien qu'il mérite parce qu'il n'est pas aussi seul qu'il le croit. Je suis prête à souffrir sa colère si cela lui donne la force de s'extirper de ce cercle vicieux d'échecs. Ce ne sera pas la première fois que je vivrais cela avec un être cher...

Oui nos soleils et ascendants sont inversés, cela me laisse croire que tu peux m'en apprendre beaucoup par l'intermédiaire de tes fonctionnements. J'espère que nous auront bien d'autres occasions de converser. Cela dit, j'ignore si mon frère va se rapprocher de son ascendant Verseau avec le temps, mais j'espère que nos discussions l'aideront à comprendre qui il est et ce qu'il peut tenter de devenir, avec le sincère espoir que ça en vaut la peine pour lui.

Il y a comme un sentiment d'urgence qui m'envahit, je ne le vois pas au delà de ces quarante ans, je ne saisis pas son essence plus loin dans les courants du temps et ça m'effraie totalement. Pourquoi pressentirais-je tout ça si je ne peux rien faire pour l'aider à s'en sortir ?


Dernière édition par Mael21 le Jeu 21 Avr 2016 - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

plume


MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 23:38

Vous êtes une neptuno-plutonienne bercée par les eaux ne pouvant vous empêcher d'exposer vos ressentis par vos attributs lionesques.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 23:42

Plume,

J'ai surtout l'impression d'être une maudite sorcière qui finira seule dans une maison délabrée au fin fond d'une forêt, rongée par la culpabilité d'avoir cru que ses dons la rendaient particulière...
Revenir en haut Aller en bas

plume


MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 23:50

Ce genre de personnages n'existe que dans les contes de fées....
C'est sans doute votre Saturne en XI qui vous donne cette impression de moralisatrice prémonitoire....
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Jeu 21 Avr 2016 - 23:56

Oui, c'est certain, mais c'est la métaphore qui se rapproche le plus de ce que je ressens présentement. Peut-être avez vous raison Plume, le fait est que je déteste endosser ce personnage et pourtant, tout m'amène à devoir en assumer les plus mauvais aspects. Si seulement les êtres chéris pouvaient se rendre compte que c'est uniquement l'amour qui nous pousse à chercher à les préserver d'eux mêmes. Pourquoi croient-ils que c'est une question de pouvoir et d'influence ?
Revenir en haut Aller en bas

plume


MessageSujet: Re: Mon Frère
Ven 22 Avr 2016 - 0:08

Peut-être estiment-ils que vous êtes trop originale avec votre Jupiter maître de la XII en Verseau en II. Essayez peut-être de coller à leur réalité à eux.
Sinon si vous voulez donner de l'amour, faites-en profiter ceux qui sont prêts à la réceptionner. Souvent les neptuniens finissent dans des lieux bien spécifiques pour cela, des lieux où les destinataires ont perdu ce qui caractérise leur individualité prêts à embrasser l'universalité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Ven 22 Avr 2016 - 0:15

Merci pour votre délicatesse Plume et votre optimisme contagieux.
Revenir en haut Aller en bas

plume


MessageSujet: Re: Mon Frère
Ven 22 Avr 2016 - 0:17

Sur cette douce maladie, je vais me coucher.
Bonne nuit et doux rêves.
Revenir en haut Aller en bas

Stinger


MessageSujet: Re: Mon Frère
Ven 22 Avr 2016 - 0:39

Mael21,


Il me manque, plein beaucoup d'éléments à mon sens pour vraiment y voir clair, dont un qui parait ici essentiel, je n'ai jamais eu de soeur. Par contre, vois-tu je ne remets pas en cause ton ressenti, je le comprends même. Je ne vais donc pas me mettre à sa place mais à la tienne.

Si je ressens une urgence, je vais agir évidement, comme toi. Tous les professionnel que je connais, que cela soit en art divinatoire (chose que je ne pratique pas moi même, j'ai juste un peu d'intuition et un esprit d'analyse), astrologie, en passant par psychiatre et psychologue consultent tous un confrère lorsqu'il s'agit de leur vie propre. Il y a toujours dans ce cas un blocage, un flou, qui fait que l'on ne s'accorde plus assez de confiance dans ce cas et que l'on n'est plus assez objectif.
Chercher un spécialiste dans la direction qui me semble le mieux convenir, dans le domaine choisi ou le plus acceptable de sa part, à ton avis. Mais le rendez-vous devra être pour lui et lui seul.

Sinon, ses trigones Saturne/Mars vers sont amas, laisseraient penser que le temps pourrait résoudre ce mal être, mais ne vas pas contre tes convictions.

Maintenant, un même message dans deux bouches différentes n'a très souvent pas le même impacte, c'est comme ça, c'est humain.

Il n'y a pas d'enfant des ses précédentes liaisons ? Il a irrémédiablement enterré ses anciennes compagnes, où y pense-t-il encore ?

Si tu n'as pas l'impression qu'il fait la planche en reprenant son souffle, n'oublies pas quand même que sauver quelqu'un qui se noie, sans se faire entraîner, n'est pas donné à tout le monde...

L'immersion dans le jeu vidéo, est une addiction mais reste moins destructif que l'alcool ou la drogue. Je serais beaucoup plus inquiet s'il n'y avais pas de compassion, de dérivatif. Il cherche à ne plus penser et réfléchir, à oublier.

Dans tout les cas, restes à l'écoute d'éventuels signaux d'alertes  sourire

PS je n'avais pas vu les échanges avec Plume.

Je rajoute juste, 
Une chose que j'ai apprise, c'est que tu ne peux pas sauver, ou changer, quelqu'un qui ne le veut pas.
On ne peut ôter tous les cailloux du chemin, il y a des obstacles obligatoire à prendre.
C'est une leçon de la vie, autant pour celui qui veut balayer la route, que celui qui se vautre dessus. Hélas.
Revenir en haut Aller en bas

klohey


MessageSujet: Re: Mon Frère
Sam 23 Avr 2016 - 0:39

N'ayant pas tout lu, je me contenterai de dire rapidement ce que je ressens face à son thème et votre relation. ce qui m'a frappé en regardant sa carte du ciel c'est la conjonction noeud nord/chiron mercure, maison 3: il semble avoir l'impression que ce sont les relations fraternelles, basées sur un communication qu'il croit claire, qui pourront le guérir.

Mais bizarrement cette conjonction n'est absolument pas aspectée, la vérité est ailleurs...

ou? j'avoue que cela est un peu confus, un peu d'originalité, pas mal de rêves, en tout cas au final la sensibilité liée à l'action peut faire de lui un artiste.
mais pas un peintre usant des toiles à l'aide de peinture à l'huile, plutôt un adepte des nouvelles technologies, alliant sa sensibilité à son ouverture sur le futur? Pour cela une clé, mettre son idéalisme un peu de coté, en vue de se prendre réellement en main, et ce sans ambition inutile, juste la volonté de bien vivre, pour soi. Pas facile pour notre génération...
Revenir en haut Aller en bas

Yirmeyah


MessageSujet: Re: Mon Frère
Sam 23 Avr 2016 - 11:02

Je vois surtout une opposition d'amas Cancer/Capricorne en V, 11 cela suffit pour le cfoté coquille, renfermé peut être as t il des loisirs créatifs comme la décoration d'intérieur ou la renovation d'objets de brocante cela lui irait bien ^^ mais un Cancer voir un Capricorne sont renfermés à la base .

Ses dominantes sont la Lune et Uranus peut etre que le théatre, le cinéma ou la photo pourrait l'aider à s'ouvrir au monde ?

Je ne pense pas que ce sera de toutes façons un grand communicant, quelqu'un qui aime parler, bavasser . Le Capricorne occupe une bonne partie de la maison XI et XII, le maitre est en VIII au scorpion cela rend un peu renfrogné et la solitude comme fidèle compagnon ...
Le maitre de X est en chute en XI cela fait redouter un malaise niveau sociale, comme si la destinée lui mettait des batons dans les roues, il n'est pas assez puissant pour attirer des personnes susceptible de l'aider à monter des projets et soutenir ses espoirs et cela se raccorde en plus à tout l'amas en 5 .

Si le point critique est l'axe 5/11 . il devrait s'appuyer sur l'axe 8, 5 REGARDONS LES TRIGONES !!!
le maitre de IX Pluton est dans sa maison faisant redouter de manière plus forte, plus extreme les crises et les douleurs notamment ici en Balance, les associations, les contrats et les promesses meme verbales ...

Lune maitre de V et de VI va dans le sens de la rénovation et de la restauration d'objets anciens ou d'art cela concerne Lune/Mars au scorpion . Le soleil est dans sa maison maitre de VII trigone saturne et Mars c'est le savoir faire mis en oeuvre et aussi cette faculté de rebondir et renaitre de ses cendres cela donne un idéal élevé et un coté très passionné et très sensible à tous les accords signés ou promesses verbales .
Mercure raisonne et met sa sensibilité lunaire en avant avec l''appui de Saturne, il jette un regard lucide sur ses accouchements et ses éventuelles pertes tandis que Mars va le pousser à agir et à conquèrir mais cela va dans une phase d'épuration .
Pour finir, on va regarder la Lune planète dominante c'est l'imagination mis en avant dans les loisirs, les créations notamment c'est la sensibilité à l'écriture mais plus élargie c'est tous ce qui concerne l'imagination mis sur papier, sur écrit avec mars on va agir, donner une impulsion à ce coté lunaire tandis que Saturne va empêcher ce Mars de faire la cocotte minute .
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Dim 24 Avr 2016 - 13:03

Bonjour Stinger,

Mon frère n'a pas d'enfants, il n'a pas vraiment d'autres responsabilités que celle de s'assumer et c'est déplorable, mais il n'y parvient pas. Il ressasse le passée sans prendre les leçons qui se dessinent dans les trames de sa propre histoire, restant sur le niveau de ressentis primaire que ses souvenirs lui évoquent et il se noie progressivement dans une victimisation sensée justifier son manque d'entrain dans l'existence.

Je ne crois pas qu'il fait la planche pour reprendre son souffle, six années, ça fait long pour attribuer ce processus à l'immobilisme qui semble devenir un trait de caractère chez lui. Il s'efface peu à peu dans l'ennui que lui inspire sa vie et je n'arrive pas à l'admettre, c'est de plus en plus insupportable de constater son manque de réactivité. Six ans que je tente de raviver son enthousiasme...

Quand j'ai eu 17 ans, j'ai eu cette intuition effrayante que je ne le verrais pas vieillir, j'en ai pleuré, en parlant à mon père pour apaiser mes craintes, mais le déroulement de nos vies ne font que confirmer cette détestable vision. Il se laisse mourir à petit feu parce qu'il ne se sent pas à la hauteur, il préfère s'autodétruire plutôt que de prendre en main les rênes de sa destinée. J'ai seulement réussit à le sortir de ses dépendances à l'alcool et à l'herbe, mais le plus gros reste à faire.

En tout cas, merci pour tes conseils avisés.


Klohey,

Oui, mon frère se raccroche tout de même à notre fratrie, il nous dit souvent (à ma sœur et moi), que nous sommes ses seules véritables amies. Il communique plus avec nous qu'avec n'importe qui, s'autorisant d'exprimer ce qui l'anime, chose qu'il ne fait pas à l'extérieur de notre cercle. Dès qu'il y a un étranger à notre relation qui est présent, il devient un tombe.

Chiron est opposé à Uranus dans son thème, il y a donc probablement quelque chose à extraire en termes d'interprétation.

La volonté de bien vivre pour soi... Je ne sais pas étant donné qu' à l'heure actuelle, il ne vit que pour lui et ne sait pas le faire autrement qu'en s'autorisant toutes les fainéantises en dehors de son travail. Il rythme sa vie sur son boulot et après, il ne fait rien d'autre que d'attendre passivement que les améliorations lui tombent du ciel, se contrariant à l'idée que cela va l'obliger à prendre les choses en main. Dès lors qu'il se produit un événement qui va le sortir de cette routine assommante, il s'égare dans les nerfs, le stress, l'angoisse et l'agressivité de constater que rien ne se passe comme il l'a souhaité.

Enfin, je te remercie de ton développement et des idées que tu y insères pour me permettre de voir les choses autrement.


Yirmeyah,

Mon frère est très peu à l'aise avec les travaux manuels qui demandent de la précision et de la méticulosité. Aussi, même si je trouve ta proposition intéressante, je ne le vois pas dans ce type d'activité qui demande une patience réalisatrice qu'il ne possède pas. Peut-être devrait-il l'acquérir, mais rien que le fait de devoir se prendre en main le paralyse, alors pour ce qui est du reste, c'est encore trop tôt je pense.

Il aime effectivement le cinéma et cela lui donne l'occasion de parler, de communiquer plus ouvertement. La musique a également cet effet sur lui et il a des goûts très éclectiques dans ce domaine.

Pour ce qui est de ton interprétation, globalement, je ne retrouve pas vraiment les traits de caractère de mon aîné, mais peut-être qu'il ne les exprime pas encore de cette manière, qu'il lui faut en passer par cette phase d'épuration dont tu parles. Cependant, cela tarde à arriver et j'ai plus le sentiment qu'il s'embourbe dans ses habitudes destructrices. C'est pourquoi j'en fait appel à vous pour tenter de le secouer en trouvant de nouveau levier pour parvenir à le faire réagir.

Ceci dit, je te remercie chaleureusement pour ta participation à ce sujet, et pour avoir prit la peine de te pencher sur le thème de mon parent.


Bien à vous

Maëlle
Revenir en haut Aller en bas

Electrode_CB


En ligne
MessageSujet: Re: Mon Frère
Dim 24 Avr 2016 - 17:33

@ Maël,

Je me permets un nouveau message car je me sens un peu étonné par votre correspondance astrologique, le fait que vous ayez tous les deux une opposition exacte soleil jupiter (plus ou moins en dissonance à l'ascendant), votre lune en signe féminin, aspectée à vénus... as-tu essayé de couper le cordon de votre relation et qu'est-ce que cela à fait ? Sa lune en cancer sur cet amas, avec mercure très proche n'est pas très rassurant dans le sens où l'entente extrême avec sa famille peut le recroqueviller plus dans son monde... Même si tu penses certainement que cela n'a rien à voir avec toi (ce n'est jamais le cas, l'observateur influe forcément sur l'objet observé) j'aurais laissé le composite à ta place, cela aurait certainement permis de voir le problème sur un angle différent.

Mael21 a écrit:
Cela dit, j'ignore si mon frère va se rapprocher de son ascendant Verseau avec le temps

Je ne pense pas que l'ascendant verseau va l'aider, en principe, il devrait être attiré dans le fond par les ambiances amicales avec une communication ouverte et originale et d'aimer se percevoir différemment par cet intermédiaire, l'ascendant verseau déteste, en principe, la monotomnie vis-à-vis de lui-même et cherche toujours à se renouveler notamment par l'humour. S'il n'est pas du tout comme cela, c'est que j'ai dû louper un chapitre... doute2

bien à toi bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 12:40

Bonjour Electrode,

Non je n'ai pas essayé de couper les ponts avec mon frère, je crois que ni lui ni moi n'y parviendrions. Même quand notre relation a pu devenir houleuse (chose extrêmement rare), nous n'arrivons pas à nous en vouloir et nous revenons vite l'un vers l'autre en pleurant comme des gamins.

Mon frère a un humour à se tordre, il est juste méga comique et là où on ne s'y attend jamais. Il réussit toujours à nous surprendre et c'est sur tellement de niveaux d'interprétations possibles qu'on en rit rien que lorsqu'on y repense.
Voilà le composite :



Dernière édition par Mael21 le Mar 26 Avr 2016 - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 12:43

Je remarque que mon Cérès tombe sur le Soleil compo, est-ce que cela peut signifier que je nourris l'essence de la relation ? Mon Mars est conjoint à Mercure compo, est-ce que cela signifie que j'actionne le dialogue ?
Revenir en haut Aller en bas

Electrode_CB


En ligne
MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 17:21

Mael21 a écrit:

Mon frère a un humour à se tordre, il est juste méga comique et là où on ne s'y attend jamais. Il réussit toujours à nous surprendre et c'est sur tellement de niveaux d'interprétations possibles qu'on en rit rien que lorsqu'on y repense.

Dans ce cas, j'imagine que c'est quelqu'un d'hypersensible, qui aurait pu tout donner par amour de son ex, avec son imagination situationnelle incroyable et son sens des responsabilités, mais qui s'est senti totalement "cassé" par la rupture au niveau de la reconnaissance de sa valeur. Son soleil en 5 opposé jupiter recherche probablement une forme de popularité, qu'il trouve trop dans le cercle familial mais pas du tout dans un cercle plus global, moins sécurisant. Uranus en 10 lui demande peut-être de s'ouvrir totalement et brusquement à un nouveau "territoire" à conquérir. Le sens du peuple et de la popularité cancer, la spontanéité du soleil en 5 et de l'ascendant verseau pourrait éventuellement le pousser à jouer la comédie (etc), probablement un domaine pour lequel il ressent quelque chose de fort sans se l'avoir jamais avoué ?
Revenir en haut Aller en bas

Navane


MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 18:34

Malou la sirène,

ça ne m'étonne pas pour l'humour décapant de ton frère. Il y a en effet un sacré amas en MV/Cancer et notamment Mercure, le tout en dissonance à Jupiter. Ça fait les clowns sourire

Mars (action) est tout de même en conjonction à Saturne en MVIII, ce qui illustrerait cette tendance à ressasser et à figer les initiatives naissantes d'autant que Mars maîtrise sa MII.
C'est aussi l'aspect du "gendarme intérieur". Elle est néanmoins bien aspectée ce qui me laisserait penser que s'il trouve le domaine dans lequel il s'épanouirait, si l'étincelle n'était plus sous cloche, il pourrait faire preuve d'une grande persévérance.... Encore faut-il le trouver/chercher ce domaine et qu'il ait envie de le chercher^^ *on est bien avancé, n'est-ce pas ? ne me remercie pas, ma belle* rijaune

Cette dissonance V/XI est hautement créative ainsi que cet Uranus/NS/MC en Sagittaire avec probablement une tendance à l'éparpillement (?) quand il ne renonce pas.
Aussi, concrètement *mes z'amants en Vierge ne jurent que par ça* bigsourire , l'idée d'un blog qu'il faudrait alimenter et qui lui permettrait de garder un pied dans le processus créa... Non ? Si ?

bisou
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 20:32

Electrode,

Je ne sais pas s'il serait à l'aise avec l'idée de jouer la comédie. Quand je parlais d'interprétation, je voulais dire les multiples sens que l'on peut donner à ses propos, cela se décline sur beaucoup de niveaux et il y a plusieurs strate de comique encapsulée dans une phrase sortie au hasard des échanges.


Navanou la fée,

Tu m'apprends quelque chose pour Jupiter en dissonance.

Oui, je pense qu'il se juge énormément et s'empêche beaucoup de choses, il s'enclave dans de drôles de croyances et pourtant, s'autorise des libertés qui finalement sont de leurres pour son propre développement.

Pour l'éparpillement, oui en ce qui concerne la gestion de son environnement, mais non dans sa façon de penser puisqu'il focalise sur des faits qui l'obsèdent et tourne en rond dessus.

Je ne sais pas si l'ouverture d'un blog lui permettrait de se libérer. Ce n'est pas qu'il n'a pas de goût pour l'écriture parce que ça lui arrive de rédiger des poèmes, mais pour lui, je pense que cela deviendrait une contrainte. Il n'aime pas vraiment lire, alors j'ignore s'il pourrait se lancer dans une activité qui réclame une certaine fibre littéraire.

Enfin, merci à toi pour ton intervention et les idées que tu développes avec un dose de jovialité qui apaise l'instant. Bisous bisou
Revenir en haut Aller en bas

Blackstar


En ligne
MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 21:42


Bonsoir Mael21,

C'est hors-sujet mais en regardant la carte composite, je m'aperçois que nous sommes presque voisine ? ou je me trompe... En tout cas ton visage ne m'est pas inconnu. Etrange. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mon Frère
Mar 26 Avr 2016 - 23:41

Blackstar,

Oui, il me semblait me souvenir que tu étais Lorraine, tu l'avais dis sur un fils de discussion. Et bien voilà, tu connais mes origines ! sourire J'ai vécu un temps en Alsace, mais je suis retournée dans ma région natale auprès des miens, j'y ai décroché un poste plus intéressant pour moi. Donc oui, nous sommes voisines.

C'est marrant cette symétrie entre nous, tu as le Soleil en Poissons et moi en Lion et nos Lunes, c'est l'inverse. Par contre je ne sais pas si ce que j'avance là est juste puisque ton TN n'est plus affiché et il ne me reste qu'un vague souvenir de tes configurations natales ainsi que le fait que tu es née le même jour qu'Electrode. Si mes souvenir sont bons, tu es née en 81 c'est ça ?

Sinon, et bien je me trouve plutôt banale comme fille, j'ai rien de particulier physiquement sinon que je suis plutôt grande (1m75) et toute maigre (57 kg). C'est étrange car ce n'est pas rare que les gens me disent qu'ils croient m'avoir déjà vu quelque part...

Bien à toi bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Blackstar


En ligne
MessageSujet: Re: Mon Frère
Mer 27 Avr 2016 - 0:10


Mael21,

Merci pour ton retour bouquet

En effet je suis Lorraine et presque jumelle avec Electrode bigsourire

J'ai habité 5 ans sur Nancy et quand j'ai regardé la photo dans ton profil j'ai eu la sensation de t'avoir déjà aperçue quelque part, et comme je suis assez physionomiste Wink . C'est bien possible donc. Je vis à 30min ( en voiture ) de Laxou.

Je viens de remettre mon TN, merci. Tu as une très bonne mémoire. Je suis Poissons ascendant balance avec la Lune en Lion en effet.

Ce n'est pas si banal d'être grande et élancée. Je mesure 1m68 (58kgs), plutôt dans la moyenne pour ma part. On se croisera peut-être un jour et je te ferai un petit coucou.

Belle soirée à toi fleur
Revenir en haut Aller en bas
 

Mon Frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~