Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Question un peu spéciale?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

plume


MessageSujet: Question un peu spéciale?
Jeu 7 Jan 2016 - 22:23

Rappel du premier message :

Qu'entraînerait la destruction d'un astre du système solaire?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 19:54

Bonsoir lolo et Alcyil,

Je ne crois pas qu'on ait une part de responsabilité dans les paramètres de notre naissance... On ne choisit pas de naître avec un thème avec telles ou telles caractéristiques - en revanche on a la responsabilité d'en faire quelque chose de positif pour soi et le monde, il n'y a pas de doute.
Le thème d'Hitler n'indique pas qu'il va devenir Hitler... Il indique qu'il y a là un génie de la communication et de la stratégie, ainsi que des névroses qu'il faut adresser et positiver, mais évidemment, on a notre libre arbitre dans la façon dont nous vivons notre thème - plus encore dans le monde d'aujourd'hui, où notre vie est une succession de choix: faire des études ou se droguer, choix de partenaire, d'orientation, de travail, etc... Ce n'était pas le cas avant - c'est pourquoi l'astrologie était déterministe: né pauvre on était destiné à le rester, à reprendre en général le travail paternel (pour les hommes) ou subir un partenaire non choisi (pour les femmes), etc... d'où la notion de fatalité qui accompagne (englue!) encore l'astrologie...

En revanche, Alcyil, je crois pour ma part, partant du principe que l'on peut donner un sens au temps, que c'est lui qui donne un rythme à notre vie, que le moment de notre conception détermine déjà, en quelque sorte, le moment de l'accouchement... Et sur ceci, comme d'ailleurs sur nos 15 premières années de vie, déterminées par nos parents, notre milieu socio professionnel, etc... nous n'avons évidemment aucune prise...

Et juste pour terminer, si on aborde l'astrologie non plus en disant "Saturne va faire un carré à mon Soleil en 2015 et va me pourrir la vie", on dit (et même on prévoit) "2015 sera une année ou, cycliquement, je dois repenser ma structure de vie et travailler pour mon futur, peut-être apprendre certaines leçons de vie au passage si je ne suis pas sur le bon chemin", cela devient une science très enrichissante (et non plus angoissante, comme peut l'être la prédiction).

En résumé, ce ne sont pas les planètes, ce sont les gens. Les planètes indiquent juste dans quel climat, dans quel cycle, on se trouve - et l'idéal est de faire correspondre notre action au climat en question.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 20:57

L'astrologie, science du temps, je souscris aisement. Les grecs avait déjà deux temps, le chronos, le temps chronologique et le Kairos, le bon moment pour agir.

Il y en avait aussi un autre, Aiôn, à ce que je peux lire.

Là où je suis embeté, c'est que je ne conçois pas le temps sans mouvement, même les horloges atomiques mesure des changements alternatifs d'etat d'atomes donc des mouvements d'éléctrons changeant de niveaux d'energie.

Ce n'est donc pas le temps qui serait au coeur de toute chose comme un principe métaphysique mais des variations d'espace, des changements, une modulation, en somme.

A des planetes comme signes d'un temps metaphysique, planetes dont on pourrait se passer à condition d'avoir leurs parametres orbitaux ( à la manière des astrologues uraniens, donc ), en somme, je prefere substituer une relation causale et parler de temps induit par le mecano du ciel...

L'influence ( gravitationelle ) de Pluton est ridicule, dis-tu. Par contre son influence astrologique est indiscutable... Et ça assoit ta démonstration.

Déjà, c'est Pluton-Charon, un systeme double avec un barycentre exérieur aux deux planetes, seul exemple de planete double à l'instar de la terre, en terme de rapport de masse. Donc, avec une orbite affectée d'une pulsation et dont l'onde gravitationelle a aussi ce caractere puslatoire qui s'ajoute, même de façon infime à celle de Neptune avec lequel il est en résonance 2:3.

Après, Pluton est très bizarre :

wikipedia - Resonance orbitale a écrit:
Le système plutonien est proche d'un très complexe système de résonance : Pluton:Charon:Styx:Nix:Kerbéros:Hydra ≈ 1:1:3:4:5:6 (en termes de période autour du barycentre du système plutonien).

Il y a là en somme une forme de lumière cohérente, si je peux emprunter ce terme au laser.

Je ne peux rien prouver à ce stade, mais c'est un objet particulier dont je me garderais bien de nier à priori son role influentielle sur l' orbite lunaire.

On est là sur des conjectures, mais pas de temps sans mouvement et il semble logique de retenir les causes influentielle connues à ce jour.







Dernière édition par Alcyli le Mer 13 Jan 2016 - 21:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Annalou


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 21:00

Laurent Botti up smack fleurr
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 21:19

Concernant la responsabilité prénatale et natale de notre theme, elle est à mon sens totale !

Déjà les parents ne concoient pas n'importe qui n'importe quand ! Il y a 0 hasard ! Les connections des themes parentaux et filiaux sont trop forts ! Le foetus n'est bien sûr pas responsable de la conception, mais de ce que cette conception porte en elle de liens avec le theme des parents parcequ'étant ce qu'il est, il est lié à cette histoire astrologique.
( doute2 suis-je clair ? )

Ensuite, sur le cycle lunaire et l'ascendant, le MC, ainsi que leur aspect aux planetes, certaines retrogradations imminentes, eclipses de planetes, je suis persuadé que le foetus est déjà calé sur des cycles reperés et intégrés, et je vois pas au nom de quoi on lui retirerait s'il en connait les influences plus tard...

Après, qu"on puisse utiliser ces cycles de manière consciente en s'attachant au seul aspect horloger, certes, mais on est alors dans une activité clinique sans jamais pouvoir lancer le bouchon de la théorie pour experimenter, tester, et conduire de façon relationnelle un raisonnement astrologique : c'est dommage...

Un peu comme en histoire si on se limite aux dates et qu'on ne pose pas les mecanismes sous-jacents aux faits et aux evenements à venir...


Dernière édition par Alcyli le Mer 13 Jan 2016 - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 21:41

Moi a écrit:
Ensuite, sur le cycle lunaire et l'ascendant, le MC, ainsi que leur aspect aux planetes, certaines retrogradations imminentes, eclipses de planetes, je suis persuadé que le foetus est déjà calé sur des cycles reperés et intégrés, et je vois pas au nom de quoi on lui retirerait s'il en connait les influences plus tard...

On pourrait d'ailleurs mesurer la probabilité de " tomber " sur des configurations de naissance tenant aux luminaires, asc, MC, aspects sur la periode de naissance reconnue de l'enfant lors de la gestation ( celle qui met en branle l'accueil en clinique ) et qui devrait être une gaussienne si c'est une distribution aléatoire de facteurs multiples et voir à la fois l'écart à cette gaussienne et sa corrélation avec des facteurs astrologiques précités. ( ou voir sur la période de naissance attendue, la probabilité de tombe pile sur une config parmi toute celles qui se sont présentées et la frequence réelle )

( Il faut dire que je suis né sous des facteurs astrologiques ultra-précis, carré lunaire à moins de deux heures près heure près, aphélie lunaire vraie à l'ascendant quasi-exact, eclipse mars par soleil... ça pousse pas à nier ce calage sur des perceptions astrologiques )


Dernière édition par Alcyli le Mer 13 Jan 2016 - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Electrode_CB


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 21:45

lolo a écrit:
Je me demandais pourquoi on ne pouvait pas être influencé directement lors de l'ovulation, or on considère que le thème astral est construit à partir de notre heure de naissance, cela voudrait dire que le corps de notre mere agit comme une protection vis à vis de ces influences lors de la grossesse ? Ou faut il le voir de manière plus symbolique ??
On pourrait faire le thème astral de n'importe quelle moment de la vie, du début dans le ventre de la mère à la mort... mais qu'est-ce qu'on aurait comme résultat ? la naissance est le début de notre autonomie en tant qu'entité et c'est pour cela que ce moment prend sens symboliquement. Je pense d'ailleurs comme Alcyli qu'on choisi notre thème car notre vie forme un tout avec notre identité (il y a interdépendance). Par ailleurs, j'irai même jusqu'à dire qu'on choisi chaque instant de notre vie (mais on ne s'en rend pas compte), c'est pour cela qu'il faut savoir assumer notre vie à 100%, mais ça, c'est une autre histoire,...


Dernière édition par Electrode_CB le Mer 13 Jan 2016 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 21:46

salut !


Alcyli a écrit:
"c'est un corps de forme plus ou moins sphérique en raison d'une gravité de surface et interne suffisante et qui en raison de sa masse, au niveau de son orbite a fait le ménage autour d'elle et n'entre pas dans un systeme de résonance ( avec d'autres planetes )

Or, on s'aperçoit que les planetes sont belles et bien en resonance ( au niveau des periodes de révolution... )."

pourrait tu nous informé de t'es source qu'an tu nous dit que les planète rentre effectivement en résonance entre elle, alors que sa va a l'encontre de la définition du mots même (bien qu'elle aurait été élaborer par des spécialiste des galaxie et non des planétologue.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Mer 13 Jan 2016 - 22:10

blacksnacke a écrit:
salut !


Alcyli a écrit:
"c'est un corps de forme plus ou moins sphérique en raison d'une gravité de surface et interne suffisante et qui en raison de sa masse, au niveau de son orbite a fait le ménage autour d'elle et n'entre pas dans un systeme de résonance ( avec d'autres planetes )

Or, on s'aperçoit que les planetes sont belles et bien en resonance ( au niveau des periodes de révolution... )."

pourrait tu nous informé de t'es source qu'an tu nous dit que les planète rentre effectivement en résonance entre elle, alors que sa va a l'encontre de la définition du mots même (bien qu'elle aurait été élaborer par des spécialiste des galaxie et non des planétologue.

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/dico/d/univers-planete-443/ a écrit:
1 - Une planète1 est un corps céleste, qui :

a. Est en orbite autour du Soleil ;
b. Possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique, sous une forme presque sphérique ;
c. A éliminé tout corps susceptible de se déplacer au voisinage de son orbite.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sonance_orbitale#Commensurabilit.C3.A9_des_p.C3.A9riodes_de_r.C3.A9volution a écrit:
à lire

Je rappelle que dans certains des posts précédents, l'influence inter-planétaire était exclue en raison de la définition même de planetes, or, il est stipulé " dans le voisinage de son orbite ", ce qui n'exclut pas le résonances orbitales entre planetes ( non voisines ) qui existent elles, bel et bien...

Qui dit résonance, dit influences réciproques... ( et pourquoi pas echanges d'energie...)


Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 0:03

Alcyli,
Tu m'as un peu perdu, je dois dire, avec une approche hyper scientifique (qui correspond bien à un Saturne en Capricorne sans aspect majeur - soit de fait la planète la plus puissante de ton thème...!), et pour laquelle il me manque des connaissances - je suis un analyste psychologique humaniste bien plus qu'un scientifique ;-)

Je dirais juste que je ne pensais pas vraiment faire une démonstration - plutôt exposer une théorie, parmi d'autres, de l'astrologie en tant que pratique de décodage des cycles temporels, qui sont ceux en fait qui dominent notre vie (jour, nuit, année, semaine, date, lever, coucher, etc... - notre vie est dominée par le concept de temps, plus que par aucun autre).
Est-ce que je nie complètement l'influence planétaire? Non, je n'en ai pas les moyens scientifiques... Chaque battement de l'univers crée-t-il une résonance inconnue au plus profond de nous? Je l'ignore, et sur le fond, si l'on se réfère à la synchronicité, au "tout est relié", l'idée est séduisante et n'a rien de fou.
Cycle ou influence, la question demeure: que fait-on de cette information? Doit-on la subir, ou doit-elle nous guider?
C'est surtout cela, au fond, qui est le plus important.
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 0:14

@ Annalou: Merci!! up
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 10:56

blacksnacke a écrit:
ont ne peut pas faire d'analogie vue que les loi de ces 2 système sont différent surtout au niveau de la gravité ! c'est les principe de base de la physique quantique : le monde micro (molécule) et le monde macro ( système planétaire, galaxie) fonctionne de façon indépendante et différente. de même ont ne sait pas encore lier les 2 monde en 1 seul ( qui s'appellerait la théorie du tout) avec des loi physique semblable.

Blacksnake, tu es capable de faire une analogie entre un signe astrologique et un élément alors que ce sont deux choses physiquement différentes et régit par des principes qui ne se rencontrent que dans la symbolique, mais celle entre un atome (noyau autour duquel gravitent des électrons) et un système planétaires te pose problème ? Je trouve cela fort quand même.

Analogie : Rapport de ressemblance, d'identité partielle entre des réalités différentes préalablement soumises à comparaison; trait(s) commun(s) aux réalités ainsi comparées, ressemblance bien établie, correspondance.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 20:10

Mael21 a écrit:
blacksnacke a écrit:
ont ne peut pas faire d'analogie vue que les loi de ces 2 système sont différent surtout au niveau de la gravité ! c'est les principe de base de la physique quantique : le monde micro (molécule) et le monde macro ( système planétaire, galaxie) fonctionne de façon indépendante et différente. de même ont ne sait pas encore lier les 2 monde en 1 seul ( qui s'appellerait la théorie du tout) avec des loi physique semblable.

Blacksnake, tu es capable de faire une analogie entre un signe astrologique et un élément alors que ce sont deux choses physiquement différentes et régit par des principes qui ne se rencontrent que dans la symbolique, mais celle entre un atome (noyau autour duquel gravitent des électrons) et un système planétaires te pose problème ? Je trouve cela fort quand même.

Analogie : Rapport de ressemblance, d'identité partielle entre des réalités différentes préalablement soumises à comparaison; trait(s) commun(s) aux réalités ainsi comparées, ressemblance bien établie, correspondance.

D'autant que Rutherford est bien parti de cette analogie...
Revenir en haut Aller en bas

M-M


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 20:27

Et bien je pense que nous ferions comme nos paires qui observaient les planètes dans le ciel pour en déduire des messages. Et si la planète était totalement détruite, ils l'accepteraient ainsi et continueraient d'analyser les messages symboliques des planètes dans le ciel pour en déduire des prédictions comme ils l'ont toujours fait et comme nous continuerons à le faire.
Au niveau astrophysique cette fois, cela modifierait certainement l'équilibre de notre système solaire avec des conséquences que je n'ose pas imaginer.
Un nouvel équilibre se mettrait en place, avec certainement des courses diférentes des planètes et des interprétations qui changeraient en fonction de ça. On s'adapte !
Revenir en haut Aller en bas

M-M


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Jeu 14 Jan 2016 - 23:54

À propos du déterminisme de l'astrologie, je n'y crois pas une seconde. Peut-on choisir un partenaire qui battra sa femme plus tard ? Où se trouve le libre arbitre ? Une femme amoureuse d'un homme qui ne montre aucun signe de violence, mais qui se réveille quelques années après, ce n'est pas du libre arbitre.
L'astrologie montrera ça dans le thème et on dit alors que c'est du déterminisme ? Peut-on réellement tout choisir ?
Certes, la société a évolué, et c'est tant mieux, mais ce n'est pas pour autant que nous avons plus de libre arbitre et moins de déterminisme que nos ancêtres, ou inversement. Cet argument est pour moi irrecevable en ce qui concernant l'astrologie et son évolution.
Une femme ou un homme perd son enfant dans un accident. Où se trouve le libre arbitre ? Pourquoi devrait-on toujours voir que le positif et un côté évolutionnel dans le thème astral ? La vie a son lot de malheurs, voulu ou pas, c'est tout simplement la vie.
Si quelqu'un à une époque devait rester dans son milieu social et ne pas évoluer, c'était ainsi et l'astrologie n'y pouvait rien et devait même le décrire dans le thème. Le thème n'est qu'un support qui permet une interprétation que l'on adapte au milieu social d'un individu et donc à la société dans laquelle nous sommes. Ce sont les astrologues qui changent, pas l'astrologie.
Par exemple, nous avons une configuration identique sur 2 thèmes différents qui indiquent une réussite sociale et professionnelle. Si c'est le thème d'une personne d'un milieu aisé, cela indiquera une réussite très forte de par son milieu social. Si l'autre est une personne d'un milieu défavorisé, qui ne dit pas qu'il sera le plus heureux des hommes en société en réussissant sa carrière professionnelle sans pour autant avoir les honneurs de l'autre plus favorisé ?
La différence se trouve dans l'art d'interpréter et d'adapter l'interprétation au milieu social, économique et culturel de la personne pour qui on fait un thème.
Ce n'est pas parce que le soleil sera bien placé en maison X qu'il annoncera toujours les honneurs, la célébrité, etc. le plombier du coin qui est heureux dans sa profession qui fonctionne bien aura aussi un soleil en maison X, mais un président de la République aura aussi un soleil en maison X. on adapte l'interprétation, mais je n'aime pas que l'on accuse l'astrologie de déterminisme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 15 Jan 2016 - 0:46

Alcyli a écrit:
D'autant que Rutherford est bien parti de cette analogie...

Oui, il a prouvé que l'analogie était valide, toutefois, il s'est servi du Modèle saturnien de l'atome, théorie émise par Hantarō Nagaoka

Wiikipédia a écrit:
En 1900, les physiciens commençaient juste à envisager la structure de l'atome. Les découvertes récentes de Joseph John Thomson sur les électrons chargés négativement impliquait que l'atome, électriquement neutre, devait aussi contenir des charges positives. En 1903, Thomson propose que l’atome est une sphère contenant des charges positives avec les électrons dispersés entre elles, comme des prunes dans un pudding, d'où le nom de modèle du plum pudding.

Nagaoka a rejeté le modèle de Thomson arguant que des charges opposées sont impénétrables. Il propose un modèle alternatif dans lequel un noyau de charge positive est entouré des électrons en orbite, à la manière de Saturne et de ses anneaux.

En 1904, Nagoya développe un modèle planétaire de l'atome1. Le modèle de Nagoya était basée sur une analogie avec l'explication de la stabilité des anneaux de Saturne (les anneaux sont stables parce que la planète autour de laquelle ils orbitent est très massive). Ce modèle a permis deux prédictions :

un noyau très massif (par analogie à une planète très massive) ;
des électrons orbitant autour du noyau, maintenus par les forces électrostatiques (par analogie avec les anneaux orbitant autour de Saturne, maintenus par les forces gravitationnelles).

Les deux prédictions ont été confirmées avec succès par Ernest Rutherford, qui signale le modèle de Nagaoka dans son article de 1911. Cependant, d'autres détails du modèle sont incorrects. En particulier, les charges des anneaux auraient dû être instables à cause de l'effet répulsif, ce qui n'est pas le cas des anneaux de Saturne et Nagaoka abandonne son modèle en 1908.

Ernest Rutherford et Niels Bohr ont proposé un modèle plus viable en 1913.
Revenir en haut Aller en bas

àpeuprès


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 15 Jan 2016 - 7:10

je n'ai pas choisi...consciemment , de naitre et de naitre ds telle famille ,
mes parents n'ont pas choisi ...consciemment que je naisse , encore moins ds leur famille ,
représentant parmi des des centaines millions voire des milliards d'autre de ce qu'on appelle "accident" , là de vie , tant mieux
la vie m'a placé à un moment avec un corps , et un esprit pour le porter et le montrer , des débuts d'affects pour les lancer ,, dans tel lieu , avec telless "premières personnes" = cette famille
j'ai à essayer de le différentier de le connaitre ce soi , le reconnaitre , tenter de l'assimiler , et tenter de l'accepter , puis "j'ai à" , pareil vis à vis d'eux .
eux de leur côté pareillement .
ce qui ne veut pas dire que quelque part ( à mon avis) , il n'y ait absolument rien qu'on ait "choisi" ds ce qui arrive , ...pourquoi eux , ..pourquoi moi , pourquoi là et pas ailleurs..
mon parti pris , c'est de me dire que ce qui parait hasard n'en est pas tout à fait un et que si la vie m'a mis là , et m'a mis moi , et pas aileurs , et pas le voisin , c'est parceque à cette position , j'ai une tâche ( et mon corps en est une première , lourde et légère à la fois ) à découvrir à effectuer , et que ce n'est pas le voisin qui a à la faire , mais bien moi
donc , je n'ai qu'à accepter cela , et continuer au même rythme que la vie alentour et déjà en moi , tout simplement...
je dois être très nébuleux ce mat... Rolling Eyes
avé mes excuses alors pour cet indicible... envole
et à côté de la réalité ! , en retard pour le taf !! lol
Revenir en haut Aller en bas

liliana


En ligne
MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 15 Jan 2016 - 14:57

Bonjour!!! Très très intéressant ce débat merci à vous , je vous suis avec passion
En vous lisant je suis entrain de me dire rien n est par hasard , comme si tout est calculé et tout est calculé au fait , pour un musulman par exemple ou un autre croyant ou pour une autre religion il est certain que c dieu qui a écrit pour chaque individu s il sera heureux ou pas , quand il mourra et avec qui il se mariera ainsi son capitale génétique ,sin potentiel et limitations cependant il lui a donné le libre arbitre de faire certains choix qui ( pourraient changer le cours de sa vie ..) il paraît chacun est prédisposé selon son identité propre à lui a guider sa vie , je ne sais pas si je suis claire!!! Maintenant puisque en parle astro , pour moi c dieu qui a créé ses astres , ils ont chacun d eux une mission d abords sur le plan physique qui s étends même sous un autre aspect ( énergie ..) et quels serait le rapport entre ces astres de la galaxie et l être humain et son comportement ?? Pourquoi la pratique de l astrologie est interdite par l islam ???
Ps: mon but n est pas parler religion , je suis une passionnée d astro cependant cette question m a toujours taraudé k esprit!

Autre chose : j ai remarqué dans mon thème natal une forte ressemblance avec celui de ma mère ( les grandes lignes , noeud nord et maison dominante et cycles planétaires ) et celui de ma fille avec celui de son père et un peu le mien comme si il y a une suite d une histoire généalogique bien précisé et rien n'est laissé au hasard !! Chacun comment il fait évolué le cours des événement !!
J ai l impression de parler chinois ( j écris sur le phone et occupée avec bb ) débile grimace
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 15 Jan 2016 - 21:42

alcyli a écrit:
Je rappelle que dans certains des posts précédents, l'influence inter-planétaire était exclue en raison de la définition même de planetes, or, il est stipulé " dans le voisinage de son orbite ", ce qui n'exclut pas le résonances orbitales entre planetes ( non voisines ) qui existent elles, bel et bien...

Qui dit résonance, dit influences réciproques... ( et pourquoi pas echanges d'energie...)


tu l'a dit toi même, elle ne sont pas voisine, du coup pas d'influence entre elle via la gravité. si c'était le cas, ont vérait des variation de vitesse qui serait proportionnelle a la distance qui les sépare.

Maël a écrit:
Blacksnake, tu es capable de faire une analogie entre un signe astrologique et un élément alors que ce sont deux choses physiquement différentes et régit par des principes qui ne se rencontrent que dans la symbolique, mais celle entre un atome (noyau autour duquel gravitent des électrons) et un système planétaires te pose problème ? Je trouve cela fort quand même.

Analogie : Rapport de ressemblance, d'identité partielle entre des réalités différentes préalablement soumises à comparaison; trait(s) commun(s) aux réalités ainsi comparées, ressemblance bien établie, correspondance.

la symbolique n'est pas physique. donc je ne les considère pas comme étant différent, un signe n'est pas différent de sont élément, or le monde micro est différent du monde macro dans sont fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 15 Jan 2016 - 22:03

blàkqusnéque a écrit:
...ont vérait des variation de vitesse...

vitesse tangentielle ou vitesse angulaire ? ( édé mwa g mal ozilloeufs lol siffle lol ranversant tropdrole sanglot )
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Sam 16 Jan 2016 - 0:12

Alcyli a écrit:
blàkqusnéque a écrit:
...ont vérait des variation de vitesse...

vitesse tangentielle ou vitesse angulaire ? ( édé mwa g mal ozilloeufs lol siffle lol ranversant tropdrole sanglot )

Nan pasque, la terre, vue de Jupiter, par exemple est une planete intérieure.

Lorsque la terre est en quadrature par rapport au Soleil et à Jupiter, l'accélération ( ou decceleration ) est alors tangentielle, mais si la vitesse tangentielle augmente, vu que la terre est en révolution autour du Soleil, la force centrifuge augmente et la vitesse angulaire reste la même. Si cette vitesse tangentielle diminue ( quadrature où la terre s'éloigne de Jupiter ), la force centrifuge diminue et un rattrapage se fait en accélération angulaire qui fait que la vitesse angulaire reste constante.

=> Pas de changement de vitesse angulaire.

Aux conjonctions inférieures et supérieures de la terre par rapport à Jupiter, même topo : plus(se) de radial dans le premier cas, compensé par la force centrifuge, moins de radial dans le second qui diminue la force centrifuge.

=> vitesse angulaire constante, pas de changement de vitesse tangentielle...

De toute façon, je n'ai jamais parlé de variation de vitesse orbitale ( hors pulsation perihelie/aphélie de la terre par rapport au soleil, averée, celle-là ) qui témoignerait d'une force exercée par Jupiter, mais ton contre-argument ne vaut rien, pas de variation de vitesse n'élimine pas la possibilité d'une force...

Ce dont je parle est la possibilité que si le barycentre du systeme Terre-Lune suit bien une ellipse ( pour les raisons vue ci-dessus ), les deux corps en rotation autour de ce barycentre soient l'objet de fluctuations orbitales ( et c'est le cas, voir la difficulté de modélisation de la trajectoire lunaire ) et qu'on y retrouve toutes les perturbations occurées par toutes les planetes.

Donc une trajectoire terrestre par contrepartie qui " slide ", qui godille autour du barycentre du systeme Terre-Lune, donc une modulation de la porteuse rotation sidérale pour ce qui est de la perception d'une vitesse de surface pour un terrien...

CQFD


Dernière édition par Alcyli le Sam 16 Jan 2016 - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Sam 16 Jan 2016 - 0:33

Blacksnake a écrit:
la symbolique n'est pas physique. donc je ne les considère pas comme étant différent, un signe n'est pas différent de sont élément, or le monde micro est différent du monde macro dans sont fonctionnement.

Tu sembles faire ta petite soupe avec ce qui t'arrange, c'est dommage. Même les physiciens qui ont mis au jour les structures atomiques se sont appuyés sur des analogies entre des réalités différentes et se sont servis des symboliques structurelles des systèmes connus, pour déchiffrer ceux inconnus. Enfin, tu fais comme tu le sens, mais tu me parais compartimenter les choses à ta convenance et je trouve que tu restreins les qualités de ton intellect (que j'estime) à des certitudes qui risquent de te freiner dans ta soif de connaissance. Après, c'est là l'avis d'une anonyme derrière un écran d'ordinateur, ça vaut ce que ça vaut...

Bonne continuation Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Sam 16 Jan 2016 - 13:30

Les analogies n'ont aucune contrainte de dimension, ni d'univers... il n'existe aucune limite aux analogies, la liberté est totale. Libre à ceux qui aiment se mettre des contraintes de s'en mettre. La liberté fait envie et peur à la fois et chacun avance à son rythme sur la voie de la liberté et de la libération. La liberté inclus un sentiment d'absence de contrainte et de dépassement de limites passagères.
La trajectoire de libération d'une personne est sous forme exponentielle et p-e est-elle analogue à la libération d'un électron d'un noyau et devenant électron libre.
Le fait de nommer tout cela par des mots est déjà une limite en soi et un état d'enchainement à une certaine sécurité normative.
Il est toujours très difficile de verbaliser et d'agir en même temps. Le verbe est une vrai énergie qui va et vient, il recharge et il décharge. La parole juste est vraiment difficile à trouver.
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Dim 17 Jan 2016 - 0:40

Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 22 Jan 2016 - 21:08

D'après les déductions numeriques pour la planete Nine, il apparait que des corps appelés planetes naines seraient influencés par un objet naviguant à une distance de plusieurs centaines d'UA au plus proche, mais la Lune n'est pas influencée par neptune ( 30 UA ) ou par Pluton ( 30 à 50 UA ) ... ( dixit les scientistes ).



Dernière édition par Alcyli le Ven 22 Jan 2016 - 21:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

plume


MessageSujet: Re: Question un peu spéciale?
Ven 22 Jan 2016 - 21:13

Que l'horloger protège les "scientistes", ils gardent bien son secret malgré eux!
Revenir en haut Aller en bas
 

Question un peu spéciale?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~