Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Plutonien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Plutonien
Lun 30 Nov 2015 - 12:20

Rappel du premier message :

Quelqu'un se reconnait (un peu, beaucoup, à la folie) dans cette description ??? diable ???


Vous êtes en contact direct avec la profonde complexité des êtres, des choses et situations. Mystérieux et multiple, insaisissable et énigmatique, ambivalent et inclassable, vous cultivez vos mystères, vos obscurs jardins secrets, arpente vos labyrinthes intérieurs, et préservez jalousement votre inviolable part d’ombre. Distant, froid, impénétrable, vous vous efforcez de garder votre esprit vide de toute certitude, votre cœur libre de tout attachement et de ne vous faire d’illusions sur rien ni sur personne. Votre subtilité est profonde, votre lucidité décapante, vos intuitions pénétrantes ; vous êtes doué pour peser silencieusement et insidieusement sur le cours des choses, et, vierge de tout à priori, vous vous réservez la possibilité d’imaginer tous les scénarios possibles pour cheminer dans la vie, non par opportunisme, mais parce que vous savez que rien n’est permanent. Discrètement dominateur, farouchement indépendant, ce n’est pas la volonté ni le désir qui vous animent mais une sourde, muette et profonde nécessité interne vous entraînant vers un avenir inconnu.

Vous êtes un sceptique intégral. Vous ne croyez en rien et n’êtes même pas sûr de ne croire en rien. Rien ou presque ne trouve grâce à votre esprit inquisiteur et soupçonneux qui est toujours persuadé qu’il lui faut découvrir la dimension cachée des êtres et des choses, les ressorts occultes des situations. Critique impitoyable, vous percevez avec acuité là où le bât blesse, là où toute explication ne veut plus rien dire, vous désacralisez, démystifiez, faites tomber les masques et voiles qui dissimulent la réalité profonde, indifférent à ce qu’une telle démarche peut avoir d’insupportable, d’angoissant et d’inquiétant pour l’esprit humain avide de certitudes et de faux-semblants rassurants, à moins que vous ne vous muriez dans un silence d’une insondable densité pour souligner à quel point vous n’adhérez à rien. D’une infinie patience, vous prenez vos distances vis-à-vis de tout, relativisez tout, dédramatisez tout, vos réussites comme vos échecs : pour votre conscience axée sur le très long terme, ce ne sont là que tribulations sur un parcours à l’issue lointaine et inconnue.



... (Source) ...

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

plume

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Dim 6 Mai 2018 - 22:08

Maldoror a écrit:
Merci Orin

A creuser effectivement.

Exceptionnellement, j'ai envie de vous faire part d'une petite mise à nu. c'est un extrait du roman que je suis en train de peaufiner (j'espère terminer avant la fin du mois). Je crois que l'extrait peut parfaitement convenir à ce post "plutonien".

N'hésitez pas à me donnez votre avis (très court) si vous en avez envie, même si ça vous déplaît. Pas envie de polluer le fil mais c'est une parenthèse plutonienne et un clin d'oeil au forum en même temps.

Extrait:

"Dans la rue adjacente, une berline freina à grand bruit.
Fanfilibert ouvrit un châsse. Les lumières de la ville filtraient à travers les tentures. Inondant une partie de la carrée pour venir en fuseaux rebondir sur les fesses de Nadja. Chaleur obligeant, une bonne partie de son corps se découpait hors du tumulte des draps. Les lombes comme baignées d’or pur dessinaient une parfaite lagune. Oasis à désespérés. Et ses seins plus qu’appétissants, fabuleusement généreux s’écrasaient sur le traversin comme des papayes éclatées. Fanfilibert lui caressa le corps. Le remonta à plusieurs reprises, se fixa sur les épaules, les miches ensuite, tout en le ponctuant ça et là de fébriles bécots. Mouillés presque. Mouches du coche volatiles et frivoles dans la nuit qui s’effondre. Nadja, peu à peu, s’extirpait de sa léthargie, répondait en soupirs à l’appel des âmes. Elle se retourna. Adopta la position immortalisée par Gustave Courbet dans L’Origine du monde. Alors en cette atmosphère chaudement ambrée où Le Titien le disputait à Véronèse, Fanfilibert d’un coup fut cloué par une gaule d’enfer. Un désir irrépressible et sans issue. Un chibre des sept mers rugissant au cloaque des damnés de la terre. Les yeux clos, Nadja le sentait. Le savait. Elle écarta les gambettes d’avantage. Plus ouverte que jamais l’incitant crûment à larguer les anars. Une fois encore. Incessamment. Là, tout de suite.

Dans le ciel une étoile filante inonda la nuit de sa phosphorescence. Spermatozoïde céleste, suspendu, silencieux comme un cri."



Si je puis me permettre quelques remarques même si je suis sans doute aussi piètre critique littéraire et astrologue que philosophe.

D'abord je trouve ce texte plus vénusien que plutonien par le côté charnel qui prime sur l'émotionnel. Je crois que le plutonien cherche avant tout à jauger la qualité de ses relations par le partage profond que peut représenter l'intimité et les pratiques ultimes qui lui sont associées. La jouissance n'est alors pas charnelle, elle se trouve dans l'accomplissement d'un dévouement entier à son être, c'est plus de l'égocentrisme que de la domination marsienne ou du plaisir vénusien.

Ensuite sur le style, il serait préférable de :
  • supprimer les lourdeurs du participe présent et de l'adverbe.
  • employer les mots qui collent exactement à la situation plutôt que des synonymes qui ne font que s'approcher. Par exemple, utiliser plutôt "rideau" que "tenture". "Rideau" c'est peut-être trop simple pour ceux qui cherchent un langage qui sort de l'ordinaire, mais c'est diablement efficace. C'est une question de fabrication dans l'esprit du lecteur, parce que lorsqu'on cumule l'approximation, son imaginaire finit par suivre un autre fil que celui initié par l'auteur, surtout dans le roman. Là vient tout le talent de ceux qui utilisent la métaphore à bon escient. Ici, c'est souvent à la fois trop concis en quantité et trop riche en qualité. Laissez le temps à la fièvre de monter.
  • éviter le "comme" si possible.
  • éviter les mélanges de genre, je ne suis pas certain qu'argot et culture picturale classique soit bien adaptés à l'expression de la situation, c'est disruptif à l'égard du lecteur. Vous n'avez pas à vous justifier ou à vous déculpabiliser des expressions familières en insérant des références culturelles qui finissent par tâcher.
  • faire attention au rythme, j'ai eu l'impression à un moment que l'élan fût coupé alors que l'emballement aurait dû primer.
  • prendre en compte les sonorités qui doivent servir le sens. Par exemple, des seins à la rondeur exquise ne s'écrasent pas.

fleurr
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 0:57

Chacun voit midi à sa porte. On n'écrit pas pour adapter des situations envisagées à un lectorat lisse et formaté, mais pour exprimer une vision sensible et créative. Chacun son style. Si certains n'y comprennent rien, d'autres s'y retrouvent. La poésie des mots n'a pas le même sens pour tous.
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 6:34

cheliel a écrit:
Chacun voit midi à sa porte. On n'écrit pas pour adapter des situations envisagées à un lectorat lisse et formaté, mais pour exprimer une vision sensible et créative. Chacun son style. Si certains n'y comprennent rien, d'autres s'y retrouvent. La poésie des mots n'a pas le même sens pour tous.
Chacun voit midi à sa porte mais Maldoror souhaitait différents avis. J'ai donné le mien, là était le sujet de sa proposition, mais introduisons à souhait tous les adverbes de la langue française, systématisons l'imagé et le lecteur s'envolera au paradis du roman en prose.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 8:14

Et pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 9:55

spermatozoïdes céleste laugh

Embryon a tête chercheuse dinvestigation

bon bein sans avoir lu aucun auteur mis a part en premiere au lycée les lamentations dont je n'me sou viens pas ni de pratique littéraire et que je n'ai et n'aurai pas le temps d'enrichir ma gramata mis a part pour écrire un film que je traîne je vais tenter un syntax folk en impro , au brevet collège cétait deja pas gagné ma prof d'histoire géo au brevet blanc s'est amusé à accroché la feuille dans la salle des profs, j'ai pu l'obtenir à ma sortie à mon étonnement sans trop comprendre, puis
J'ai eu un 2/20 aux exams de philo croyant pouvoir rédiger a la sauce piquante de glutamine zc4 granola dans une matière aux faible coeff mais bon c vrai n'avoir jamais ouvert les Classeurs au cours de l'année en plus davoir loupé le bac général technologique à 2 reprises sans jamais pu l'obtenir deja que j'avais une année de retard au premier passage ou plutot 2 vu ke javais 19 ans alors que c'est 17 ans la premiere brèche alors niveau hyperball, euphémisme, sémiotique
narrative . . . Etc d'une firmorato inadvertante , détayer une minutie jaugeante imbibé de coton reste initiative d'un souillon annhilée mais après érosion de palperé on embreuvage ou embrouette un sémillant épistolairement shépard....c'est un nectar de nouaille que de contempler la mélia véolia ici présente



Dernière édition par usualmixtape le Lun 7 Mai 2018 - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 10:25

A trop vouloir entouré l'art de règles, on le rend insipide. La métaphore affadie de conventions n'impacte que les âmes craintives, enfermées dans leurs mœurs comme si elles les protégeaient de l'angoisse. On ne découvre rien en restant prisonnier du protocole, on ne fait qu'assembler des idées préconçues.

Le mystère, lui, n'est pas procédurier. Il se goûte dans l'impromptu, le subliminal, ce qui dérange et stimule en même temps l'imagination.

Il y a plusieurs niveaux de lecture, c'est pour ça que le texte de Maldoror est Plutonien. Il sombre dans ses sens.
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 11:01

imprompturlututu laugh
Revenir en haut Aller en bas

ladom

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 11:14

Cheliel j'acquiesce en toupoint ! applaudi
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 11:24

Navanne envole bisou (comme d'hab' et +1 )


Cheliel: je pense en gros comme toi. Et tu le formules bien Wink


Usualmixtape tu trouveras sans doute ton bonheur à lire W.S Burroughs (grand uranien comme toi, semble-t-il), si ce n'est déjà fait... Moi j'adore et c'est un poète gigantesque dans son genre lol Wink

Plume
Merci de t'être (oui, j'ai choisi de tutoyer tout le monde ici, c'est un impératif catégorique)fendu d'une critique. Je souscris à certaines choses; utilisation excessive d'adverbes en général (ici?), lourdeur du participe présent, enfin tout ce qui fait partie de la doxa littéraire depuis "l'art poétique" de Boileau sans doute.

Mais je n'écris pas pour une quelconque académie, moins encore pour un quelconque lecteur. Non, j'écris égoïstement pour moi. Si ça plaît à d'autres, c'est merveilleux. Si je voulais plaire au plus grand nombre, je ferais "DJ" par exemple. C'est très porteur actuellement.

Mon texte et mon style en général, plutôt sensuel naturellement, est profondément "disruptif" en effet(tiens, un mot bien à la mode aujourd'hui, rabattu à foison par le monde politique et évidemment toute la presse dans une blême originalité).

Le pire c'est que c'est voulu sourire . J'aime bien voir la musique classique se téléscoper aux "hardeurs" du grunge, par exemple. En ça, c'est très plutonien. .

Un cassage des codes (mais tout a été fait mille fois déjà, oui, je sais) pour servir le plat à ma sauce.
Ma musique à moi tout seul (qui s'inscrit dans une vie particulière et unique évidemment)

Voilà, mon cher Plume, mais je suis d'accord avec toi, bien sûr, tout est perfectible.
En tout cas merci de t'être intéressé à mon cas Wink

Peut-être devrions nous ouvrir un post ailleurs sur "tout ça" (où commence le style, si style il y a et où finit-il" etc. plutôt que "spoiler" (comme "ils" disent) le fil du rasoir... bigsourire


Dernière édition par Maldoror le Lun 7 Mai 2018 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 11:39

cheliel, joliment exprimé sourire
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 13:50

Je vous laisse sombrer dans le vertige plutonien, mais moi je ne prendrai pas de la tartiflette et des saint-jacques à la truffe dans le même repas et j'apprécierai encore moins qu'on me les présente sous un tas d'images plus pompeuses les unes que les autres, c'est cela l'insipide. Selon moi, l'écriture ce n'est pas un concours de musculation lexical, ni métaphorique.
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 14:02

applaudi et merci à tous pour votre plume neptunienne....qui enchantez le forum......(ch'uis jalouse Wink ....)
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 14:22

plume a écrit:
Je vous laisse sombrer dans le vertige plutonien, mais moi je ne prendrai pas de la tartiflette et des saint-jacques à la truffe dans le même repas et j'apprécierai encore moins qu'on me les présente sous un tas d'images plus pompeuses les unes que les autres, c'est cela l'insipide. Selon moi, l'écriture ce n'est pas un concours de musculation lexical, ni métaphorique.

Dis, juste une question (avant d'appuyer sur le gros bouton rouge), tu parles ici en général ou en particulier du texte que j'ai eu l'obligeance de porter à ta connaissance? lol
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 14:43

Je parle en général, le roman en prose n'est pas un recueil de poésie, le permanent de l'imagé peut nuire et je vais le répéter, il y a des textes plus que charmants qui ne font ni appel à un enchevêtrement de mots plus extraordinaires les uns que les autres, ni à la pensée subliminal. Tout est une question de dosage, de fluidité, de sonorités et de clarté.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 14:48

... Et de goût surtout... Certains aiment le free jazz et certains Leeb show etc.
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 17:36

Oh mais fève de grâce apatride que tu me patte Maldoudidou et bien non j'en échou d'innocence compétence , suis certain quil y en a bien au delà du rognat que je n'peux délasser de ma liniolence chère d'omniprésence, mais un scan des allégories de votre présence suffisent à m'élinguer de fragrances éminence , Maldoror mon trésor je ne manquerai pas de suivre vos préscriptions d'eva naissante en evanescence réthorique jusqu'à firme indécision, peut être aujourd'hui , peut être demain peut-être hier peut être peut être une chronique si ce chronosome sextirpe dici et là le syndromingue tartine en psaume pelliqué, en tous cas c'est avec convenance et ravissements d'en être lecteur et participant occasionnel, une fontaine de pamphlet béchamel et génoise allégorique, échine d'anaphore chère et tendre Maldoror.


Dernière édition par usualmixtape le Lun 7 Mai 2018 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 17:41

Merci les gens pour vos mots fleur

Usual, y a de l'idée, même si c'est encore un peu brouillon. On dirait l'ébauche anamorphique d'un vice sémantique, qui se complet dans son outrancière alimentation...
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 18:02

cheliel a écrit:
Usual, y a de l'idée, même si c'est encore un peu brouillon. On dirait l'ébauche anamorphique d'un vice qui se complet dans son outrancière alimentation...


La béchamel est allégorique
Pourquoi ne met tu pas ton thème ?
Je crois savoir tu n'en a pas ,je plaisante cheliel tu m'initiera davantage


Dernière édition par usualmixtape le Lun 7 Mai 2018 - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 18:29

usalmixtape a écrit:
La béchamel est allégorique
Pourquoi ne met tu pas ton thème ?

J'avais compris sourire
Le vice n'est pas dans l'éjaculat métaphorique qui insémine l'imagination. Non, il est dans le plaisir pris à torturer le sens des mots.

Je ne suis pas là pour parler de moi, mais échanger des idées, donc pas de thème. De toute façon, chacun est également analysable dans ses interventions...
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 18:41


Si c'est ça le vice tu te contredit alors cheliel
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 18:48

Le vice c'est prendre plaisir à torturer. On peut mettre en métaphore le mystère, par des associations de sens divers, sans en passer par là...

La délicatesse féconde aussi l'inédit.
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 19:25

cheliel a écrit:
Le vice c'est prendre plaisir à torturer. On peut mettre en métaphore le mystère, par des associations de sens divers, sans en passer par là...

La délicatesse féconde aussi l'inédit.

tu commence à aller trop loin , c'est drôle j'ai l'impression que c'est un truc venant de toi qui n'est pas anodin " plaisir à torturer " " venin" , ceSt trop vague là, explique
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 19:32

Hagakure a écrit:
[...]
Encore une fois, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, la beauté est très subjective et loin de moi l'idée de dire traits réguliers = beau, traits irréguliers = laid. Mais, à mon sens toujours, pour reprendre le comparatif Vénus/Pluton, Vénus est la beauté formelle, régulière, harmonieuse, Pluton me semble être une forme de beauté dérangeante, irrégulière, qui repousse et/ou qui fascine.

Georges Antarès a écrit:
SIGNES DE BEAUTÉ : Gémeaux, Vierge, Balance, Sagittaire
SIGNES DE MOYENNE BEAUTÉ : Taureau, Verseau, Poissons
SIGNES DE DIFFORMITÉ : Cancer, Scorpion, Capricorne.

Catherine Aubier a écrit:

Une conjonction Vénus-Pluton-Soleil ou Vénus-Pluton-Ascendant peut donner un puissant magnétisme, un charme étrange et inquiétant, où même la laideur peut devenir source d'attirance.

[...]

Une forte influence de Pluton ajoute une magie, un rayonnement étrange presque hypnotique. C'est parfois le cas de ces personnages dont l’extrême laideur produit une intense attirance.

André Barbault a écrit:
Au premier abord, l'impression morphologique des Scorpion est multiple, dûe aux différentes signatures planétaires qui peuvent aussi bien donner un affiné, un trapu qu'un contrefait, ou bossu (ils sont assez nombreux chez ce signe, en rapport avec un côté "maudit").

[...]

Ces valeurs morphologiques sont très souvent associées à un visage expressif et tourmenté, quelque fois même ravagé, travaillé par des rictus ou des jeux grimaçants.

[...]

La tradition classait le Scorpion parmi les signes "difformes". Il peut donc apporter des difformités sur le plan physique comme sur le plan moral.

Conclusion. Le Plutonien est un oxymore-vivant. bigsourire sorti *Moi et ma sublime laideur Capricoscorpionnisé approuvons cet effet de style*. bisou
Revenir en haut Aller en bas

clemkikou

avatar

MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 21:20

Hagakure a écrit:

SIGNES DE BEAUTÉ : Gémeaux, Vierge, Balance, Sagittaire
SIGNES DE MOYENNE BEAUTÉ : Taureau, Verseau, Poissons
SIGNES DE DIFFORMITÉ : Cancer, Scorpion, Capricorne.

Bah j'ai pas de chance, ce sont mes deux dominantes laugh

Hagakure a écrit:

Ces valeurs morphologiques sont très souvent associées à un visage expressif et tourmenté, quelque fois même ravagé, travaillé par des rictus ou des jeux grimaçants.

Assez vrai pour moi quand j'exprime mes émotions
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Plutonien
Lun 7 Mai 2018 - 21:43

en vrai Clement, ont voit bien avec t'a photo que ce ne sont pas toujours les dominante planétaire qui affirme les trait physique, je trouve ton visage assez harmonieux perso.
Revenir en haut Aller en bas
 

Plutonien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~