Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La Vierge et la Mort ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nikolune


MessageSujet: La Vierge et la Mort ...
Mer 16 Sep 2015 - 15:00

La Vierge et la Mort

Pour la Vierge, comme pour le Taureau et le Capricorne que la terre rend réalistes, la mort n'est pas une source d'angoisse métaphysique. Les notions de néant, de non-être, lui sont sinon étrangères, du moins indifférentes. Au « qui suis-je ? », elle oppose le « je suis », à l'éternité le présent, à l'au-delà le « là ».

Elle considère la mort comme l'échéance normale du processus d'usure qu'est la vie, et l'accepte à condition qu'elle survienne normalement.

Au fond d'elle-même, la Vierge a le respect de toute forme de vie, et le sentiment que du moment que cette vie lui a été donnée ou plus exactement qu'elle l'a prise, elle lui doit, elle se doit de la gâcher le moins possible et de s'acquitter au mieux de ses responsabilités personnelles et des nécessités quotidiennes.

Elle sera donc aussi consternée par l'interruption prématurée d'une existence quelle qu'elle soit, que par une marée noire, ou l'avarie d'une récolte. Travailleuse consciencieuse, elle s'inquiétera de sa propre mort dans la mesure où celle-ci l'empêcherait de finir une tâche importante.

Mais l'idée de sa mort ne commencera à l'angoisser profondément qu'à partir du moment où, malgré sa modestie, elle se croira indispensable à certains êtres : un enfant, un malade ou même un animal.

La peur de manquer, de perdre, qui est à la base du psychisme du signe, est naturellement exacerbée à partir du moment où la Vierge s'attache. Car elle s'attache d'autant plus fortement qu'elle s'attache difficilement. Elle a toujours présent à l'esprit le fait que la mort peut frapper n'importe qui à n'importe quel moment. Il est difficile de dire si son sentiment d'insécurité vient de là, ou si c'est son sentiment d'insécurité qui lui donne cette conscience.

La crainte de la mort des personnes aimées risque par conséquent de devenir une réelle source d'angoisse, au point de toujours faire envisager le pire à certains natifs du signe, dès que des faits anormaux, aussi minimes que retards ou maladies bénignes, surviennent dans la vie de celles-ci.

Bien que réaliste et respectueuse de la vie, la Vierge nourrit son complexe d'infériorité par ses admirations masochistes pour des personnalités qu'elle envie. Elle peut être suicidaire dans la mesure où le décalage entre ses aspirations et ses capacités serait trop fort.
Mais elle envisagera surtout le suicide du jour où elle se sentira devenir une charge inutile et gênante pour les autres.

Il s'ensuit évidemment qu'elle n'est pas d'avis de laisser vivre des bébés handicapés (ce qui reviendrait à gâcher plusieurs vies, et l'on sait son horreur du gâchis), ni de prolonger jusqu'à la dernière limite la vie des malades condamnés et qui souffrent. Elle considère la souffrance physique comme inutile et dégradante. La redoutant terriblement, elle souhaite l'éviter à tout prix pour elle-même autant que pour les autres. D'ailleurs, plus que la mort, c'est le « mourir », comme disait Montaigne, qui l'effraie. Car le « mourir », c'est la maladie ou l'accident avec la souffrance physique que cela implique. C'est l'anarchie, la souillure, la mutilation, l'horreur d'un corps qu'elle n'aura toujours accepté que pur, propre, intact, sain, pas seulement parce qu'elle veut s'en servir, mais aussi parce qu'il la dégoûte secrètement. Et c'est dans le « mourir » (un peu comme dans le « naître », mais qui s'en souvient ?) , au moment précis où elle va en être débarrassée, que ce corps va se manifester le plus, dans ce qu'il a de plus pesant, contraignant, limitant et humiliant, atteignant pour elle et pour les autres son ultime degré de répulsion.


SOURCE :
 



Revenir en haut Aller en bas

silver


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Mer 16 Sep 2015 - 15:12

Merci Nikolune, je comprends pourquoi une de mes connaissances qui a trois planètes en vierge est attirée par ce qui est sombre, ainsi que par le tarot, et tout particulièrement la carte de la mort...
Revenir en haut Aller en bas

vivi


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Mer 16 Sep 2015 - 17:09

Tout à fait intéressant comme article, merci pour le partage, pourrais tu donner d'autres exemples d'associations entre le tarot et l'astrologie, je crois me souvenir d'un fil que j'avais lu à ce sujet avec le mat comme analogie du poisson en passif et verseau en actif, mais qu'en est-il en ce qui concerne les autres signes?
Revenir en haut Aller en bas

Milieuduciel


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Mer 16 Sep 2015 - 17:35

Ouais ça me ressemble à 100% ce texte. C'est impressionnant à quel point les Vierge sont angoissées ... Pour l'intérêt du morbide, glauque, pas net, mystérieux, sombre oui c'est le cas.

Vive les Vierge !!! Ce n'est pas qu'on se croit indispensables... C'est qu'on l'est. Personne ne peut de dévouer autant à quelque chose comme nous le faisons. Nous sommes cinglées mais on est faites pour ça ^^

Vanessa
envole
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 9:10

La position du signe vis-à-vis de la peine de mort n'est pas tranchée.

D'un côté, la Vierge réprouve absolument la violence. Dans son respect de la vie, il y a une attitude fondamentale de respect de l'autre, de sa vie, de son temps, qui débouche sur le principe essentiel de sa relation avec lui : ne pas faire à l'autre ce qu'on n'a pas envie qu'il vous fasse. Tuer, c'est rompre ce contrat tacite, c'est aussi défaire un ordre auquel elle tient plus que quiconque. Alors, même si la suppression du perturbateur ne ressuscite pas sa victime, elle est malgré tout une manière de rappeler à l'ordre, une sorte de protection.

De l'autre côté, elle est capable d'imaginer l'enfer du criminel, et de s'apitoyer sur lui. On peut dire que, lorsque la Vierge veut bien se donner la peine de se mettre à la place des autres, elle leur trouve finalement plus d'excuses qu'à elle-même.

Alors, pour ou contre la peine de mort ? La politique virginienne du donnant-donnant : tout travail mérite salaire, toute faute doit être punie, pencherait en faveur de l'application de la peine de mort en particulier en cas de terrorisme. Mais, plus généralement, on peut dire que le type Vierge inférieur, rigide et à principes, aura tendance à condamner d'emblée, alors que le type supérieur, plus subtil et plus humaniste, se prononcera rarement pour des solutions radicales.

Rationnelle, logique, sceptique, la Vierge n'est pas portée vers la religion, vers la foi en un dieu-fiction anthropomorphe, produit d'une pensée primitive.

Elle n'est cependant pas hostile à Dieu en tant que concept, mais s'en tiendra dans ce domaine à une prudente réserve. Elle sait que son approche du réel, c'est-à-dire du palpable, du visible, de l'audible, etc., est tributaire des limitations de ses sens et de la durée de sa vie.
Sa position concernant Dieu rejoint la pensée de Krishnamurti (Soleil Taureau) lorsqu'il dit : « Comment ce qui est le produit du temps peut-il connaître l'intemporel ? Penser à la vérité, penser à Dieu est encore une forme d'évasion : car Dieu, la vérité, ne peut pas être saisi par la pensée ... Etant le résultat du temps, du passé, étant un produit de la mémoire, comment la pensée peut-elle trouver ce qui est éternel, intemporel, non mesurable ? »

La prédominance de la fonction pensée, et la carence des fonctions imaginatives et intuitives ne permettent pas à la Vierge d'appréhender Dieu autrement que comme une idée inappréhendable.

Cela ne l'empêche pas d'être excessivement morale et d'avoir un sens du devoir exigeant que l'on peut résumer selon ces trois règles : essayer de ne pas nuire à autrui, d'assumer ses responsabilités, d'accomplir son travail au mieux.

SOURCE :
 

Bientôt wish : un extrait de "La Vierge et l'Amour" ...

Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 11:00

silver a écrit:
Merci Nikolune, je comprends pourquoi une de mes connaissances qui a trois planètes en vierge est attirée par ce qui est sombre, ainsi que par le tarot, et tout particulièrement la carte de la mort...

Coucou bouquet Silver,

oh cette connaissance a l'air d'être spéciale dis donc Rolling Eyes !

vivi a écrit:
Tout à fait intéressant comme article, merci pour le partage, pourrais tu donner d'autres exemples d'associations entre le tarot et l'astrologie, je crois me souvenir d'un fil que j'avais lu à ce sujet avec le mat comme analogie du poisson en passif et verseau en actif, mais qu'en est-il en ce qui concerne les autres signes?

Salut Vivi,

malheureusement non, mais par contre (dans un autre bouquin) j'ai trouvé pour chaque signe, sa correspondance avec la mythologie, un apôtre, une pierre et une essence végétale, c'est intéressant aussi.

Silver,
aurais-tu des informations susceptibles d'intéresser Vivi par hasard ?

Milieuduciel a écrit:
Ouais ça me ressemble à 100% ce texte. C'est impressionnant à quel point les Vierge sont angoissées ... Pour l'intérêt du morbide, glauque, pas net, mystérieux, sombre oui c'est le cas.

Vive les Vierge !!! Ce n'est pas qu'on se croit indispensables... C'est qu'on l'est. Personne ne peut de dévouer autant à quelque chose comme nous le faisons. Nous sommes cinglées mais on est faites pour ça ^^

Vanessa
envole

Hello Vanessa, nous (les doubles Vierge) sommes assez extrémistes
dans nos défauts & qualités ...

Il y a un passage du texte qui me parle un peu plus que les autres :

La peur de manquer, de perdre, qui est à la base du psychisme du signe, est naturellement exacerbée à partir du moment où la Vierge s'attache. Car elle s'attache d'autant plus fortement qu'elle s'attache difficilement.

Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 15:01

Nikolune a écrit:

Il y a un passage du texte qui me parle un peu plus que les autres :

La peur de manquer, de perdre, qui est à la base du psychisme du signe, est naturellement exacerbée à partir du moment où la Vierge s'attache. Car elle s'attache d'autant plus fortement qu'elle s'attache difficilement.

Je me trouve assez paradoxal quant à mes affections. Un coté affectif prononcé, très Vénuso-Lunaire et un coté très contrôlé, très Vierge.

Mais, oui, je ne m'attache pas facilement, bien que je puisse souvent éprouver de l'affection.

Milieuduciel a écrit:
Vive les Vierge !!! Ce n'est pas qu'on se croit indispensables... C'est qu'on l'est. Personne ne peut de dévouer autant à quelque chose comme nous le faisons. Nous sommes cinglées mais on est faites pour ça ^^
cramper
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 15:05

Nikolune a écrit:
C'est l'anarchie, la souillure, la mutilation, l'horreur d'un corps qu'elle n'aura toujours accepté que pur, propre, intact, sain, pas seulement parce qu'elle veut s'en servir, mais aussi parce qu'il la dégoûte secrètement. Et c'est dans le « mourir » (un peu comme dans le « naître », mais qui s'en souvient ?) , au moment précis où elle va en être débarrassée, que ce corps va se manifester le plus, dans ce qu'il a de plus pesant, contraignant, limitant et humiliant, atteignant pour elle et pour les autres son ultime degré de répulsion.

Ce passage me parle bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 15:41

la Vierge est la fin du premier hémicycle, l'hémicycle de l'égo mais aussi du monde physique. C'est le signe de l'analyse en profondeur des choses de la matières par excellence. la mort pour la Vierge est avant tout la mort du corps et son explication, la compréhension physique de la mort. Or la mort physique s'analyse dans le monde physique par la décomposition et le philtre de toutes les structures du corps physique. Les corps en décomposition sont mangés et filtrés par les vers qui est typiquement du signe de la Vierge autant qu'elle symbolise les intestins qui sont le long ver à l'origine de la vie terrestre. La vie physique tel que la Vierge la voit, est un conduit physique qui filtre l'information qu'elle ingère. voilà la relation la plus intense et pragmatique que m'évoque la relation entre la Vierge et la mort.

Revenir en haut Aller en bas

Milieuduciel


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 18:22

Idem Nikolune !!! laugh C'est exactement la même chose de mon côté ! ce passage sur la peur de manquer est typiquement Vierge ! Je pense que toi aussi mais j'te jure...J'ai HORREUR de manquer de quelque chose ahhhh

La Vierge et les intenstins ? laugh ça c'est l'histoire de ma vie lol j'ai toujours des soucis au niveau des intestins ! et oui les intestins fonctionnent mal quand on gère mal ses émotions et qu'on se retient!
Même lors de la dernière rencontre Astrociel, je suis tombée malade des intestins... j'ai carrément pris cher cette fois-là.

Hagakure idem... je suis très contrôlée, j'aime pas déranger, parfois peureuse, repliée sur moi, et à la fois je suis toute attentionnée, je me demande si ça ne vient pas de ma Vénus en Cancer ça doute2
J'aurais clairement préféré l'avoir en Lion ou en Balance parceque déjà la Vierge est ultra dans la retenue... tu y ajoutes du cancérien et là hop un coup d'hypersensibilité en plus aieee Embarassed

Vanessa
envole
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 19:33

La vie c'est la mort et la mort c'est la vie . Faut bien crever de toutes façons c'est un mal nécessaire .

Dans un sens le scorpion et la Vierge se ressemble sur certains aspects encore que lorsque je bouillone, je peux vite exploser malgré mon Mars en Balance ( encore que Jupiter en Bélier ça canalise peut etre )
Revenir en haut Aller en bas

Milieuduciel


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Jeu 17 Sep 2015 - 19:43

Chiron je suis d'accord avec toi, on vit pour mourir et la mort fait partie de la vie. Personne ne peut y échapper !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 18 Sep 2015 - 12:25

il y a peut etre un rapport aussi avec la part de mort . D'ailleurs si je me souviens bien, j'ai ma part de mort pile poil sur mon ascendant ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 18 Sep 2015 - 13:10

Milieuduciel a écrit:
Chiron je suis d'accord avec toi, on vit pour mourir et la mort fait partie de la vie. Personne ne peut y échapper !

Total délire MDC, on vit pour s enrichir d expériences, de vécus...pour apprendre ,pour etre plus en accord avec nous meme.

Vivre pour mourir c est la négation de Soi, du sens de ta vie et du role que tu as dans l univers, sans meme parler d astro ou feligion.

Certains d entre vous devrait vraiment faire le point avec eux meme.

Vivre pour mourir est égal au cancer, c est perdre l essence même de notre être!
Revenir en haut Aller en bas

liliana


En ligne
MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 18 Sep 2015 - 13:19

Mourir et renaître.. Et mourir puis renaître bigsourire et ainsi de suite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Sam 19 Sep 2015 - 14:03

URANO a écrit:
Milieuduciel a écrit:
Chiron je suis d'accord avec toi, on vit pour mourir et la mort fait partie de la vie. Personne ne peut y échapper !

Total délire MDC, on vit pour s enrichir d expériences, de vécus...pour apprendre ,pour etre plus en accord avec nous meme.

Vivre pour mourir c est la négation de Soi, du sens de ta vie et du role que tu as dans l univers, sans meme parler d astro ou feligion.

Certains d entre vous devrait vraiment faire le point avec eux meme.

Vivre pour mourir est égal au cancer, c est perdre l essence même de notre être!

Justement pour avancer, tu dois abandonner une partie de toi et de ce qui t'entoure . Ce que je dis n'est pas une négation de la vie mais une nécessité .
Pour symboliser, la procréation et l'embryon que l'on appelle la " petite mort " ou les arbres qui perdent leurs feuilles en automne pour en avoir des nouvelles au printemps .

J'ai vécu un endettement limite à me demander si j'allais bouffer du carton et bien d'autres événements pour mieux aborder le sens de ma vie . Sans compter une belle claque dans la gammelle en voyant partir mon père et oui on est très peu de choses et le monde est bien moins rose que nous le pensons .

On est tous aussi un peu prédateur à notre façon et nous sommes aussi des animaux ou des proies pour d'autres . Donc nous sommes aussi porteurs de " mort " envers soit ou autrui cela est révélateur lors de certains drames ou crimes ...

Tu ne changes jamais que cela soit au niveau physique ou autre ?
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Dim 20 Sep 2015 - 14:30

Niko a écrit:
La Vierge et la Mort

Pour la Vierge, comme pour le Taureau et le Capricorne que la terre rend réalistes, la mort n'est pas une source d'angoisse métaphysique. Les notions de néant, de non-être, lui sont sinon étrangères, du moins indifférentes. Au « qui suis-je ? », elle oppose le « je suis », à l'éternité le présent, à l'au-delà le « là ».

Elle considère la mort comme l'échéance normale du processus d'usure qu'est la vie, et l'accepte à condition qu'elle survienne normalement.

Au fond d'elle-même, la Vierge a le respect de toute forme de vie, et le sentiment que du moment que cette vie lui a été donnée ou plus exactement qu'elle l'a prise, elle lui doit, elle se doit de la gâcher le moins possible et de s'acquitter au mieux de ses responsabilités personnelles et des nécessités quotidiennes.

Elle sera donc aussi consternée par l'interruption prématurée d'une existence quelle qu'elle soit, que par une marée noire, ou l'avarie d'une récolte. Travailleuse consciencieuse, elle s'inquiétera de sa propre mort dans la mesure où celle-ci l'empêcherait de finir une tâche importante.

Mais l'idée de sa mort ne commencera à l'angoisser profondément qu'à partir du moment où, malgré sa modestie, elle se croira indispensable à certains êtres : un enfant, un malade ou même un animal.

La peur de manquer, de perdre, qui est à la base du psychisme du signe, est naturellement exacerbée à partir du moment où la Vierge s'attache. Car elle s'attache d'autant plus fortement qu'elle s'attache difficilement. Elle a toujours présent à l'esprit le fait que la mort peut frapper n'importe qui à n'importe quel moment. Il est difficile de dire si son sentiment d'insécurité vient de là, ou si c'est son sentiment d'insécurité qui lui donne cette conscience.

La crainte de la mort des personnes aimées risque par conséquent de devenir une réelle source d'angoisse, au point de toujours faire envisager le pire à certains natifs du signe, dès que des faits anormaux, aussi minimes que retards ou maladies bénignes, surviennent dans la vie de celles-ci.

Bien que réaliste et respectueuse de la vie, la Vierge nourrit son complexe d'infériorité par ses admirations masochistes pour des personnalités qu'elle envie. Elle peut être suicidaire dans la mesure où le décalage entre ses aspirations et ses capacités serait trop fort.
Mais elle envisagera surtout le suicide du jour où elle se sentira devenir une charge inutile et gênante pour les autres.

Il s'ensuit évidemment qu'elle n'est pas d'avis de laisser vivre des bébés handicapés (ce qui reviendrait à gâcher plusieurs vies, et l'on sait son horreur du gâchis), ni de prolonger jusqu'à la dernière limite la vie des malades condamnés et qui souffrent. Elle considère la souffrance physique comme inutile et dégradante. La redoutant terriblement, elle souhaite l'éviter à tout prix pour elle-même autant que pour les autres. D'ailleurs, plus que la mort, c'est le « mourir », comme disait Montaigne, qui l'effraie. Car le « mourir », c'est la maladie ou l'accident avec la souffrance physique que cela implique. C'est l'anarchie, la souillure, la mutilation, l'horreur d'un corps qu'elle n'aura toujours accepté que pur, propre, intact, sain, pas seulement parce qu'elle veut s'en servir, mais aussi parce qu'il la dégoûte secrètement. Et c'est dans le « mourir » (un peu comme dans le « naître », mais qui s'en souvient ?) , au moment précis où elle va en être débarrassée, que ce corps va se manifester le plus, dans ce qu'il a de plus pesant, contraignant, limitant et humiliant, atteignant pour elle et pour les autres son ultime degré de répulsion. La position du signe vis-à-vis de la peine de mort n'est pas tranchée.

D'un côté, la Vierge réprouve absolument la violence. Dans son respect de la vie, il y a une attitude fondamentale de respect de l'autre, de sa vie, de son temps, qui débouche sur le principe essentiel de sa relation avec lui : ne pas faire à l'autre ce qu'on n'a pas envie qu'il vous fasse. Tuer, c'est rompre ce contrat tacite, c'est aussi défaire un ordre auquel elle tient plus que quiconque. Alors, même si la suppression du perturbateur ne ressuscite pas sa victime, elle est malgré tout une manière de rappeler à l'ordre, une sorte de protection.

De l'autre côté, elle est capable d'imaginer l'enfer du criminel, et de s'apitoyer sur lui. On peut dire que, lorsque la Vierge veut bien se donner la peine de se mettre à la place des autres, elle leur trouve finalement plus d'excuses qu'à elle-même.

Alors, pour ou contre la peine de mort ? La politique virginienne du donnant-donnant : tout travail mérite salaire, toute faute doit être punie, pencherait en faveur de l'application de la peine de mort en particulier en cas de terrorisme. Mais, plus généralement, on peut dire que le type Vierge inférieur, rigide et à principes, aura tendance à condamner d'emblée, alors que le type supérieur, plus subtil et plus humaniste, se prononcera rarement pour des solutions radicales.

Rationnelle, logique, sceptique, la Vierge n'est pas portée vers la religion, vers la foi en un dieu-fiction anthropomorphe, produit d'une pensée primitive.

Elle n'est cependant pas hostile à Dieu en tant que concept, mais s'en tiendra dans ce domaine à une prudente réserve. Elle sait que son approche du réel, c'est-à-dire du palpable, du visible, de l'audible, etc., est tributaire des limitations de ses sens et de la durée de sa vie.
Sa position concernant Dieu rejoint la pensée de Krishnamurti (Soleil Taureau) lorsqu'il dit : « Comment ce qui est le produit du temps peut-il connaître l'intemporel ? Penser à la vérité, penser à Dieu est encore une forme d'évasion : car Dieu, la vérité, ne peut pas être saisi par la pensée ... Etant le résultat du temps, du passé, étant un produit de la mémoire, comment la pensée peut-elle trouver ce qui est éternel, intemporel, non mesurable ? »

La prédominance de la fonction pensée, et la carence des fonctions imaginatives et intuitives ne permettent pas à la Vierge d'appréhender Dieu autrement que comme une idée inappréhendable.

Cela ne l'empêche pas d'être excessivement morale et d'avoir un sens du devoir exigeant que l'on peut résumer selon ces trois règles : essayer de ne pas nuire à autrui, d'assumer ses responsabilités, d'accomplir son travail au mieux.


SOURCE :
 

Texte écrit pas Françoise Hardy ...




Revenir en haut Aller en bas

Rigel


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Dim 20 Sep 2015 - 15:50

smack à vous
Le signe de "La Vierge" et la Mort ....
Je suis très fort avec vous toutes et tous qui êtes nés avec un Sol en Vierge. sanglot
Là, sic Françoise Hardy que tu as fais passer sur le forum Niko
La prédominance de la fonction pensée, et la carence des fonctions imaginatives et intuitives ne permettent pas à la Vierge d'appréhender Dieu autrement que comme une idée inappréhendable.
Comment peut on dire qu'une personne ayant un Sol en Vier peut être lésée de ses capacités imaginatives...???

Mais assimiler Vie et 'Mort" pour le signe de Vier,pourquoi pas ?









Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Mar 22 Sep 2015 - 0:09

Rigel a écrit:
La prédominance de la fonction pensée, et la carence des fonctions imaginatives et intuitives ne permettent pas à la Vierge d'appréhender Dieu autrement que comme une idée inappréhendable.
Comment peut on dire qu'une personne ayant un Sol en Vier peut être lésée de ses capacités imaginatives...???
La Vierge n'est pas du type Intuitif (plus Pensée ?) et, je suppose, qu'ils entendent une certaine fécondité de l'imaginaire, qui n'est pas une valeur prédominante de la terre ?
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 9 Oct 2015 - 13:45

Un individu très "marqué" par le signe de la Vierge : Eric Abidal



4 astres + 3 points hypothétiques (interceptés) dans ce signe !

Deux mois après avoir annoncé la fin de sa carrière (le 19 décembre), Eric Abidal a accordé un long entretien à France Football. L'occasion pour l'ancien défenseur des Bleus de revenir en profondeur sur ses longs mois de combat face au cancer (tumeur au foie) entre 2011 et 2012. L'ancien Monégasque, qui se dit aujourd'hui «en pleine forme» mais «sous traitement à vie» avec la prise obligatoire et quotidienne de médicaments, évoque notamment le choc de la nouvelle après une banale batterie d'examens. «Mon épouse est tombée des nues. (...) Moi j'ai dit “OK, j'ai une tumeur, qu'est ce qu'on fait? Il faut me l'enlever?“ Il m'a dit oui et qu'il fallait la programmer dans la semaine d'après. J'ai dit “Non, on fait ça tout de suite. Je ne veux pas passer une semaine à gamberger“. Le jeudi, j'étais sur le billard.»

Abidal révèle qu'il n'a «jamais» eu peur de la mort, sa croyance en Dieu l'ayant beaucoup aidé dans les moments de doute. «On se dit que cela peut arriver mais on fait tout pour l'éviter. Après, je suis croyant. Je me dis que Dieu fait bien les choses», poursuit l'ancien latéral qui se remémore certains souvenirs douloureux. «Je hurlais tout seul dans ma chambre. Le Barça avait mis un mec vingt-quatre heures sur vingt-quatre devant ma porte. Cette nuit-là, il pleurait dans le couloir à force de m'entendre», confie le jeune retraité qui a perdu 20 kilos durant son traitement.
De retour chez lui après l'opération d'une greffe du foie en 2012, Abidal avoue avoir lutté contre l'état de déprime. «Parce que tu te crois capable de faire des choses que tu ne peux pas faire. Comme, te lever d'un canapé. C'est con tout ce que je dis mais pour te lever de ton canapé ou de ton lit, tu as besoin de quelqu'un», avoue-t-il avant de rendre hommage à son cousin, son sauveur qui lui a donné un rein.
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 9 Oct 2015 - 14:10

Nom de naissance : Marie Léonide Charvin.




Soutenue par Georges Marye et Paul Bourget, Marie Léonide ne fait plus que de rares apparitions sur la scène parisienne. On la revoit en 1875 au théâtre de la Porte-Saint-Martin et au théâtre de la Renaissance puis en 1877 au théâtre de l'Ambigu-Comique.
Le 8 avril 1878, après six ans d’ostracisme, la Comédie-Française lui rouvre ses portes en lui confiant le rôle de Mme Bernard dans Les Fourchambault d’Émile Augier. Elle y obtient un grand succès puis joue le rôle-titre d’Athalie de Racine, celui d’Agrippine dans Britannicus (Racine), reprend des rôles dans Le Village d'Octave Feuillet et Les Ouvriers de Nicolas Brazier et Théophile Marion Dumersan.
Cependant, n’ayant pas été nommée sociétaire de la Comédie-Française à la fin de l’année, Marie Léonide se dépite et reprend la route.
Devenue veuve en 1879 de son premier mari (Nique), elle épouse, en 1880, Georges Marye, conservateur des antiquités africaines à Alger.

Paris la retrouve en 1882 et 1883 sur la scène de l’Ambigu dans le rôle de la princesse Boleska dans Les Mères ennemies de Catulle Mendès puis dans celui de Marie dans La Glu de Jean Richepin.
À nouveau, l’ombre de la Comédie-Française plane sur son destin ; elle retrouve sa place de pensionnaire en septembre 1885 pour le rôle de la reine-mère Gertrude dans Hamlet d’après William Shakespeare, tout en continuant d’espérer le sociétariat.

C’est malade, fatiguée, découragée qu’elle va vivre les dernières années de son existence tout en nourrissant une certaine amertume, voire de la rancœur, à l’égard de la maison de Molière en se rappelant « ses sept années perdues au Théâtre-Français ».

En 1890, âgée de 58 ans, alors qu’elle déclamait le poème de Victor Hugo Le Cimetière d’Eylau, c’est sur scène qu'elle est frappée par la paralysie, tout un côté de son corps est inerte.
Le 15 août 1891, Madame Agar-Marye meurt dans son domicile d’Alger.


Buste funéraire de Mlle Agar par Henry Cros.




Marie-Léonide Agar a été inhumée au cimetière du Montparnasse dans la 9e division. Sur sa tombe est placée une reproduction du très beau buste de la tragédienne par le statuaire Henry Cros.

François Coppée, lors de l’inauguration du buste, déclama ces vers sur sa tombe :

D’autres rappelleront que ton sort, pauvre femme,
Fut rigoureux, malgré tant de soirs éclatants,
Qu’on disputa son trône à la Reine du drame
Et qu’un injuste oubli l’exila trop longtemps.


En 1910, un médaillon à la mémoire de la tragédienne a été inauguré à l’Odéon, lieu de ses premiers succès de scène.
Revenir en haut Aller en bas

Ulysse21


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 9 Oct 2015 - 14:33

Bonjour tout le monde, je suis très triste en ce moment parce que depuis le début de Jupiter Vierge je dénombre 5 décès dans mon entourage. C'est vraiment affligeant et je souhaite que ça se termine très très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 9 Oct 2015 - 14:55

Bonjour Ulysse,

tient tiens 5 décès (dont Papy) en si peu de temps, ça commence à faire beaucoup triste ...
Si jeune tu es déjà confronté à cette dure réalité de la vie, j'espère que tu tiens bien le coup wish !!!

Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: La Vierge et la Mort ...
Ven 9 Oct 2015 - 15:44

Le philosophe Hegel (Soleil Vierge) (enterré à Berlin) a pu écrire que "la mort est notre maître absolu" (je cite de mémoire dans le texte français, c'est dans La phénoménologie de l'Esprit) ...
Son TN :
http://www.astrotheme.fr/astrologie/Friedrich_Hegel
Revenir en haut Aller en bas
 

La Vierge et la Mort ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~