PREDICTION

Les arc solaires


Comment les utiliser et les combiner avec les transits et progressions.



1 - LA THÉORIE


Les arcs solaires sont une méthode dérivée des Directions de Ptolémée, elles-même enrichies des apports de plusieurs auteurs au cours des siècles - Kepler, Wiliam Lily, Ebertin, etc… et surtout plus récemment l’école américaine, notamment Noel Tyl, qui l’a considérablement modernisée. Cette méthode est très simple puisque le calcul est le suivant: on avance chaque planète d’un degré par année de vie.

En clair: si on veut savoir où se trouvent les planètes à par exemple 42 ans, on les déplace toutes de 42 degrés et on compare ainsi les planètes progressées avec les planètes natales
(comme on le ferait pour n’importe quel système de prédiction).

Un exemple: si j’ai Uranus natal à 3 degrés du Sagittaire, en Maison XII, avec mon Ascendant natal a 7 degrés du Sagittaire, j’aurai automatiquement l’arc solaire d’Uranus conjoint Ascendant à 4 ans (puisque 4 degrés séparent Uranus de l’Ascendant) - ceci correspond généralement à un événement familial : naissance d’un frère ou d’une soeur, déménagement, revers de fortune familial en bien ou en mal, etc…

Si dans mon thème de naissance j’ai Saturne à 12 degrés du Scorpion, et Vénus à 25 degrés du Scorpion, j’aura l’arc solaire de Saturne conjoint à Vénus à 13 ans.

“L’équation astrologique” s’inscrit ainsi : SA URA = ASC (Solar Arc Uranus en contact avec l’Ascendant). SA SAT=VEN (Solar Arc Saturne en contact avec Vénus).

L’avantage ici, par rapport aux directions secondaires, est clair: tandis que de Jupiter à Pluton il n’y a quasiment aucun mouvement au cours de la vie (et même Vénus et Mars se déplacent très lentement) en progressions secondaires, ici, toutes les planètes se déplacent à la même vitesse, entrainées par la course de l’astre central, le Soleil. Ceci permet évidemment de nombreux contacts entre planètes progressées et planètes natales, et d’intégrer les lourdes dans le système de prédiction.


2 - LES RÈGLES DE BASES


Avant de se lancer dans la prédiction tous azimuts, il convient de prendre en compte de règles importantes.


Règle 1 - Naissances été / hiver.

Les naissances hiver et été ne connaissent pas une “évolution solaire identique”, selon que l’on est né en été ou en hiver.
Je ne vais pas rentrer ici dans le détail - technique - concernant le pas du Soleil selon les saisons (plus ou moins lent), mais la règle à retenir est la suivante: on applique aux arcs solaires, c’est à dire à l’ensemble des planètes, le pas réel journalier du Soleil au moment de la naissance.

Pas de panique: la plupart des logiciels le prennent en compte, y compris astro.com que je mentionne plus bas pour les calculs en ligne.


Un moyen simple toutefois de vérifier que le moment de votre naissance a bien été intégré pour le calcul de vos arcs est de s’assurer que le Soleil se situe exactement au même degré en Progressions secondaires et en Arcs solaires (en effet: c’est la différence de degrés entre le Soleil de naissance et le Soleil de progressions secondaires qui est ensuite appliqué à TOUTES les planètes.).

Règle 2 - les aspects et les orbes à prendre en compte.

Les arcs solaires fonctionnent avec les aspects du quatrième harmonique: conjonction, carré, opposition, semi-carré et sesqui carrés. Il y a une raison à cela: en prédictive, ce que l’on cherche ce sont les événements, les évolutions, etc… Les aspects de tension sont ceux qui sont porteurs d’évolution, tandis que les aspects dits bénéfiques - sextile, trigone - laissent les choses en l’état. S’ils peuvent éventuellement amoindrir les crises au cours des transits difficiles, ils ne sont JAMAIS - ni en arcs, ni en transits, - porteurs d’évolution, et donc de changement majeur. Ils accompagnent, soutiennent, mais ne déclenchent pas.

C’est pourquoi les gens qui attendent impatiemment le trigone de Jupiter à leur Soleil sont parfois déçus: oui il y a eu un temps d’épanouissement agréable, mais au fond, rien n’a changé dans leur vie… Ni grand amour, ni job de rêve! C’est au fond cohérent: tout changement constitue un stress - même les changements heureux (naissance, mariage, mutation profitable etc…). Or on ne vit pas un stress sous un trigone!

IMPORTANT: La nature de l’aspect en arcs solaires - conjonction, ou carré, etc… - n’a pas d’importance: ce qui compte c’est le contact.
C’est pourquoi l’arc solaire de Saturne en conjonction avec Vénus, ou en opposition, se note indifféremment: SA SAT=VEN. Il faut juste comprendre que Saturne entre en contact de tension avec Vénus. Il y a un stress entre Saturne et Vénus.

On note toutefois dans la pratique que les semi-carrés et sesqui-carrés provoquent des changements moins importants que les conjonctions, carrés et oppositions. On regardera donc d’abord ces derniers.

En ce qui concerne l’orbe, il est clair que le calcul d’un degré pour un an impose un orbe très réduit, c’est à dire inférieur à 1°. La règle est que l’arc est très actif 6 mois avant le partile (l’aspect exact), et un peu moins actif 3 mois après.
En tout, il faut compter un orbe temporel de 9 mois environ durant lequel l’arc est actif.



Règle 3 - Objets et interprétation.

Pour interpréter les arcs solaires, on doit prendre en compte les objets suivants:
les dix planètes, l’Ascendant, le MC, et les noeuds lunaires. Oubliez la part de fortune, Lilith, Vertex et autres points astronomiquement “discutables”…

Pour interpréter correctement, voici quelques règles de base:

- Les arcs du Soleil: illumination du point qui va être touché. Ex: SA SOL=VEN (Arc solaire du Soleil sur Vénus natale) signifie illumination de la vie affective, sociale, extérieure, artistique…
- Les arcs de la Lune: l’objet touché devient important en terme de besoin émotionnel (Lune). SA LUN=JUP peut par exemple indiquer un soudain besoin de voyager, d’étudier, etc… SA LUN=PLU peut symboliser le soudain besoin d’exercer son pouvoir personnel plus que d’avantage. Avec la Lune, il faut toujours penser: accentuation des besoins profonds.
- Les arcs de Mercure suggèrent de nouveaux intérêts intellectuels, une communication accrue, des échanges…
- Les arcs de Vénus vont “esthétiser” et socialiser la planète ou le point qu’elle touche: SA VEN=URA peut par exemple symboliser une nouvelle façon d’affirmer esthétiquement ou socialement (Vénus), son individualité, son caractère unique( Uranus).
- Les arcs de Mars renseignent sur la façon dont on applique son énergie, à quelle fin (mais ils peuvent aussi être présents dans les difficultés, les agressions extérieures… particulièrement s’ils touchent les angles ou le Soleil et la Lune, ou les maîtres Ascendant ou du MC). SA MAR=ASC doit possiblement alerter sur la santé, notamment à un âge avancé.
- Lest arcs de Jupiter penser "récompense" (et non pas : chance! la différence est importante!).
- Les arcs de Saturne imposent un temps de (re)structuration, de sérieux, de responsabilité, possiblement d’ambition, d’avancée majeure, de nouvelle étape de vie - mais aussi de difficultés et de frustration bien sûr, seule l’étude complète du thème peut renseigner. La règle avec Saturne est que si l’on est sur le bon chemin, il y a récompense… Sinon, on passe à l’addition. C’est pourquoi on peut voir, parfois, de spectaculaires réussites sous un contact Saturne/Soleil pour l’un, et une période douloureuse pour un autre.
- Les arcs d’Uranus vont considérablement intensifier, électrifier ce qu’ils touchent, pouvant déboucher sur une nouvelle façon d’exprimer son individualité, de gagner en liberté, amenant possiblement un nouveau statut. C’est parce qu’ils sont actifs dans un processus d’affirmation de son égo, de son moi, de son caractère unique face au monde, qu’ils sont assez présents dans les divorces (comme les transits d’Uranus), les ruptures amicales, les réorientations professionnelles radicales, etc…
- Les arcs de Neptune suggèrent aussi bien inspiration que confusion, voire dissolution d’une situation. Par exemple, SA NEP=MER (Arc solaire Neptune sur Mercure natal), peut tout aussi bien indiquer un temps où l’esprit va s’ouvrir à de nouveaux horizons (le plus souvent esthétiques ou spirituels, car Neptune est très actif sur le plan artistique), qu’un temps de dépression difficile: ne plus savoir quoi penser… Etre désorienté, etc… Les arcs de Neptune sont à mon sens parmi les plus difficiles - j’en reparle plus bas.
- Les arcs de Pluton symbolisent des changements importants: le pouvoir personnel profond, caché, s’exprime soudain, ce qui peut passer par des crises - nécessaires pour évoluer de façon à avancer dans la vie, à se développer, a être chaque fois davantage “soi” dans le monde.
- Les arcs de l’Ascendant et du MC indiquent des événements en fonction de la planète qu’ils touchent. Ainsi SA MC=PLU signifie sans aucun doute un temps de “pouvoir personnel sur le plan professionnel, un possible déménagement (changement de statut), etc… SA ASC=LUN signifie certainement un temps où les émotions et la famille vont affecter l’identité (Ascendant).
- Les arcs des noeuds lunaires indiquent souvent des rencontres importantes, des connexions qui peuvent avoir des répercussions sur le travail, des collaborations en groupe, une implication dans une association, etc… Par exemple SA NN=NEP (Arc solaire du Noeud Nord sur Neptune natal) peut suggérer une implication dans un groupe de pensée religieux, philosophique… Une rencontre avec un gourou ou un artiste, etc…



3 - L'INTÉGRATION AUX AUTRES SYSTÈMES DE PRÉDICTION.


Les arcs solaires sont une indication parmi d’autres pour comprendre dans quelle dynamique astrologique on se trouve, et établir une stratégie d’action. PERSONNELLEMENT (c’est donc ici de ma pratique qu’il s’agit, partagée avec de nombreux auteurs américains), je l’utilise avec les transits et les progressions secondaires de la Lune.

Les progressions secondaires de la Lune sont en effet un allié précieux pour réduire l’orbe temporelle de 9 mois. Ici il s’agit de prendre en compte une tension (carré, conjonction, opposition) de la Lune progressée avec un point important du thème (le plus souvent le Soleil, les angles ou maîtres des angles, et Saturne - la relation entre Saturne et la Lune n’est plus à démontrer, et les contacts de la Lune progressée avec Saturne natal sont toujours très importants). Le moment où le contact se fait correspond souvent, à un mois près, au déclenchement de ce qui est indiqué par les arcs et transits dont l’orbe temporel est très long.

Lorsque l’on établit un calendrier de prévisions, on peut vite être noyé devant le flot de données - transits , arcs, etc…

Donc voici comment appréhender les temps d’évolution les plus importants, c’est à dire ceux qui peuvent vraiment marquer une étape de vie. La liste ci-dessous comprend les arcs, transits et progressions à prendre en compte EN PRIORITE dans toute étude prévisionnelle!

- les transits des lourdes de Saturne à Pluton sur un des angles du thème, le Soleil ou la Lune.

- Les arcs solaires des mêmes (Saturne à Pluton), sur les angles, le Soleil ou la Lune. D’une manière générale, tout arc d’une planète, hors Mercure, sur un angle, peut avoir une signification importante! Sur l’Ascendant elle concernera l’identité et le relationnel (puisque tout arc de l’Asc est par définition un arc du Descendant, sur le MC le statut social et/ou familial).

- les arcs solaires de Jupiter sur le Soleil et le MC - et inversement, les arcs du Soleil et du MC sur Jupiter: un temps de récompense et d’opportunités qu’il faut absolument utiliser!

- les transits de Jupiter sur le Soleil ou la Lune, le MC.

- L’arc solaire général “Demi- carré”: il arrive un moment, entre 43 et 47 ans, selon les naissances, où toutes les planètes font un arc solaire de demi- carré à elles-mêmes! C’est généralement un temps très important de vie (j’ai personnellement cessé mon activité d’écrivain à temps plein pour devenir astrologue à ce moment-là). C’est en quelque sorte le point d’orgue de la crise de la quarantaine, entamée un peu plus tôt avec le carré de Pluton, Neptune, etc…

- La progression secondaire de la Lune en conjonction, carré ou opposition à Saturne ou un angle du thème.


- Le transit ou SA des lourdes (Saturne à Pluto) sur le mi-point Soleil-Lune.
(voir plus bas).

Enfin, quatre “cas spéciaux” qui marquent des temps vraiment difficiles:
Le transit de Pluton (toujours: carré, opposition, conjonction) sur Saturne
Le SA de Pluton sur Saturne ou Saturne sur Pluton (SA SAT=PLU; SA PLU=SAT)
Le SA ou transit de Neptune sur les angles, le Soleil ou la Lune
(à moins d’être un artiste, ou d’avoir une activité neptunienne, liée à la spiritualité etc…).
L’opposition en transit de Saturne au Soleil est aussi un moment particulièrement frustrant et délicat.

S’il n’y a pas au moins UNE de ces mesures au moment où vous dressez le thème, cela ne signifie pas qu’aucun changement n’est possible, mais que vous ne vous trouvez pas dans un temps “d’étape de vie”.

Les grandes étapes comptent en général plusieurs aspects majeurs qui s’accumulent sur une période de 12 à 18 mois.


Un exemple avec Hilary Clinton, c’est d’actualité:

- En 1975, Hilary se marie.
On retrouve cette année là les transits suivants : Uranus conjoint Soleil, Saturne carré Soleil, Jupiter conjoint à la Lune; et enfin le superbe SA SOL=JUP

- En 1992, elle devient first lady. C’est l’année de son arc solaire général “demi-carré”, qu’accompagnent les transits de Pluton conjoint Ascendant, Pluton carré Saturne, Jupiter opposée à la Lune, et enfin la Lune secondaire progressée conjointe à l’Ascendant. (On notera ici que Pluton carré Saturne correspond, dans l’accession à ce nouveau statut exceptionnel, à un moment difficile sur le plan personnel: on se rappelle en effet qu’à l’époque elle était vivement critiquée pour son physique, sa coiffure, ses vêtements, etc…)

- En 1998, le Monicagate. Transit de Jupiter sur la Lune, transit de Saturne opposé à au Soleil, et le plus important ici : SA SAT= SOL/LUN (ce qui se lit: arc solaire de Saturne sur le mi-point Soleil/Lune, mi-point hautement sensible aux relations que l’on peut voir comme un deuxième Descendant). Voilà un bel exemple de hiérarchie à respecter: on voit bien que Saturne opposé à Soleil l’emporte, en puissance, sur Jupiter/Lune… Mais Jupiter/Lune, dans ce contexte très noir, symbolise peût-être un moment où, sur le plan intérieur, elle s’est libérée de la relation toxique de son mari (et n’oublions pas qu’à l’époque, elle a été louée pour son abnégation, sa dignité, sa classe même).

- En 2008, nomination manquée à la candidature de la présidence après une bataille très rude contre Obama: transit de Neptune carré Ascendant (on ne peut pas avoir pire pour mener une bataille électorale, puisque cet aspect parle de “dissolution de l’égo”); Saturne conjoint au MC; Jupiter carré Soleil a offert un lot de consolation: la réconciliation avec Obama et la nomination au Secrétariat d’état, où elle brille dès l’année prochaine et fait oublier son image de perdante grâce à SA JUP=SOL (Arc solaire Jupiter/Soleil).



4 - PRÉCISER L'INTERPRÉTATION.

L'importance des angles.


Les angles sont à mon sens les points les plus sensibles du thème, en arcs solaires comme en transits.
En voici quelques exemples, puisés dans la littérature:


- Jacky Kennedy à la mort de JFK: Saturne et Neptune en transit sur l’Ascendant (auxquels on peut rajouter: SA MAR=PLU (brutalité, violence, agression), Pluton étant en 8 chez elle, et maître Ascendant.

- Jane Fonda se marie avec Ted Turner sous SA SAT=MC (et le transit de Pluton sur le MC).

- Hitler se suicide sous le SA PLU=ASC et NEP=ASC.

- Princesse Diana : SA VEN=ASC à la naissance de Harry.

Les exemples, puisés un peu au hasard dans ce cas, ne manquent pas.



De cette règle - l’importance des angles - on peut établir une « hiérarchie d’information ».
En effet, il arrive très souvent que des aspects contradictoires apparaissent, entre SA, transits, etc… Que faire quand on a par exemple dans la même année SA SAT=MC,en même temps qu’un transit de Jupiter sur Soleil, transit d’Uranus carré Vénus, et mettons Neptune sextile Lune…? Si l’on se réfère à une méthode plus traditionnelle d’interprétation, on serait tenté de voir à la fois des difficultés sur le plan professionnel, possiblement affectif aussi, mais en même temps une récompense (Jupiter/soleil)… Et en même temps une « illumination artistique » (Neptune/Lune).

D’où donc, l’importance de la hiérarchie. Dans le cas qui nous occupe ici, le thème central de l’année c’est incontestablement SA SAT=MC car nous avons là un contact entre une lourde et un angle. Littéralement, on peut parler de « restructuration de la vie extérieure, du statut social, socio-professionnel, etc… »
Et c’est sous le chapeau de ce thème central que vont se placer les autres informations: Uranus carré Vénus par exemple, peut aussi bien indiquer une rencontre qui change le statut affectif (et donc extérieur), qu’un divorce… Et comme on a Jupiter conjoint Soleil en transit, on sait qu’il y a épanouissement, que cette rupture ou rencontre, selon sa situation personnelle, correspond à un temps de bonheur… Tout cela aboutissant, donc, à une restructuration de la vie dans son ensemble - le chapeau SA SAT=MC, thème central qui doit guider tout le déroulé de la projection.

A noter: les SA des lourdes sur les angles du thème dans l’enfance marquent souvent des événements concernant des parents:
déménagements, disputes, divorces, remariages, sentiments de solitude ou au contraire nouveaux bonheurs… Il est assez facile du reste de noter des moments importants de vie dès lors que l’on a des planètes en 12, 3, 6 et 9… Puisque le nombre de degrés qui les séparent de la cuspide des angles suivants donne l’âge approximatif auquel les changements ont pu prendre place (et parfois, ces changements, surtout, dans l’enfance sont surtout intérieurs, mais peuvent affecter très durablement le développement et expliquer ensuite d’où viennent certaines difficultés).

Pour suivre la hiérarchie d’influence, reportez-vous à la liste que j’ai dressée plus haut, en prenant toujours en compte que les grandes étapes de vie sont le plus souvent marquées par un contact des lourdes avec les angles, le Soleil, la Lune, en transits ou arcs solaires. Et attention: en arc solaire, l’exactitude de l’heure de naissance pour le calcul sur les angles est primordial! 4 minutes d’écart, cela donne au final un degré d’écart, soit un an!!!


Le recours aux maisons.

Pour affiner l’interprétation, le recours aux maisons est bien sûr précieux. Dans ma pratique, une planète est beaucoup plus significatrice de la maison qu’elle gouverne que de celle dans laquelle elle se trouve, mais rien n’est écrit dans le marbre, c’est question de finesse, d’intuition, de la réalité aussi de chacun - puisque ne l’oublions pas: les planètes ne font pas ce sont les gens; les planètes se contentent de “donner l’heure”.

Exemple: si mon Maître Ascendant est Mercure, et qu’il se trouve en 5, et que j’ai un contact Uranus Mercure en transits ou arc, je vais davantage m’attendre à un changement en terme d’identité (possiblement: nouvelle façon de penser, de communiquer, de me « relationner » aux autres qui va affecter mon identité, puisque Mercure est Maître Ascendant, comme le thème central de mon année.) Il se peut que cela débouche sur la pratique d’un sport, ou sur une aventure amoureuse (maison 5), mais ce qui est central ici, c’est que mon identité profonde évolue… Et c’est de cette évolution que naissent les changements. C’est bien le Maître Ascendant qui est l’oeuvre, plus que le Maison 5.

Ici donc, tout est affaire de doigté et de synthèse. Un autre exemple, puisé dans mes consultations: SA NEP=SOL, le Soleil se trouvant en 7, maître de 2. Ici, on peut penser que des difficultés de couple vont provoquer des problèmes financiers… En réalité, ce sont bien les difficultés d’argent (2), qui ont affecté la relation (ce qui n’est pas la même chose). On pouvait ici craindre davantage une dissolution des finances, comme cause de la possible dissolution du couple…

Dans tous les cas, si les maisons sont précieuses pour préciser les choses, je recommande toutefois au début de se limiter au symbolisme des planètes, jusqu’à bien dominer la technique.


L'intégration des mi-points.

Pour préciser les choses, les mi-points peuvent être très précieux. En effet, les arcs solaires activent aussi les mi-points avec lesquels ils entrent en contact .

Les mi-points ne sont pas le sujet de l’article, donc je n’entrerai pas ici dans le détail, mais je vais rappeler tout de même que les mi-points sont tout simplement le point médian qui sépare deux astres (ou objets). Exemple : si j’ai le Soleil à 0° de la Balance,et Vénus à 30° de la Balance, le mi-point Soleil/Vénus (SOL/VEN) se trouve à 15° de la Balance.

Les mi-points les plus actifs dans un thème de naissance sont ceux qui sont en contact avec des planètes natales.
Par exemple si mon Saturne natal se trouve au mi-point du Soleil/Vénus (ce qui s’écrit SAT=SOL/VEN), on peut en déduire que contrôles, restriction intérieure, censure (Saturne) vont assombrir mon expression affective et sociale (Soleil/Vénus). (Accessoirement, je précise ici que cela peut venir de la relation au père, puisque Saturne est impliqué).

Il est donc intéressant, en prévisionnel, de noter les mi-points EN NATAL qui se trouvent en tension avec des objets/astres EN NATAL.

Ainsi, dans l’exemple ci-dessus, SAT=SOL/VEN, on comprend bien que quand Saturne natal est touché par un transit ou un arc, le mi-point SOL/VEN va être aussi activé.
On a donc une précision intéressante.
Par exemple, si Uranus vient en contact avec Saturne, en transit ou arc, on a l’équation: URA=SAT. Ici, cela signifie d’ordinaire qu’il va y avoir un changement concernant la structure interne ou externe de la personne… Un renouveau (Uranus) qui libère du passé (Saturne). Fort de l’information que Saturne est aussi natalement en contact avec Soleil/Vénus, on sait qu’Uranus va aussi activer ce mi-point. On a donc l’équation URA=SOL/VEN.
Ici en synthèse, cela donne: renouveau, allégement de la structure interne ou des responsabilités extérieures qui amènent un changement dans le comportement affectif, dans la façon d’exprimer son amour, sa vie sociale ou artistique.

Hors les mi-points actifs en natal parce qu’ils sont en contact avec des planètes du thème, il convient de noter que trois mi-points sont particulièrement sensibles - même s’ils ne forment aucun angle avec une planète natale!

- le mi-point Soleil-Lune en ce qui concerne le relationnel, mariage rencontre etc… Je recommande TOUJOURS de le noter à l’étude du thème natal (voir plus haut, pour Hilary, le Monicagate sous l’arc: SAT=SOL/LUN).

- le mi-point Jupiter-Pluton en ce qui concerne des opportunités, des chances à saisir, une confiance en soi porteuse de réussite (JUP/PLU).

- le mi point ASC/MC, qui nous parle de statut social/identité dans le monde.

Ces mi-points sont sensibles aux arcs comme aux transits, et les surveiller peut-être précieux pour activer des choses (Jupiter sur le mi-point Soleil/Lune, qui se lit SA JUP=SOL/LUN, nous invite par exemple franchement à sortir de la routine, faire des rencontres, solliciter des opportunités, etc…).


L'intégration du Quindécile - 165°


Là encore, le quindécile n’est pas le sujet de l’article, mais il convient de le mentionner, car il se révèle actif pour les arcs solaires.
Le quindécile est un angle de 165° (compter un orbe de 2,5° maximum!),
étudié tout d’abord par Thomas Ring, un brillant astrologue essayiste allemand du début du siècle, puis remis au goût du jour depuis la fin des années 90 par l’école américaine ( Noel Tyl, Ricky Reeves, etc…).
Il est facile à repérer sur une carte puisqu’il est à 15 degrés en amont ou aval d’une opposition exacte.

Les études des astrologues qui se sont intéressés à cet aspect concluent, SANS AUCUN DOUTE, à la puissance de cet aspect, qui symbolise: détermination, volonté de fer, obsession, parfois poussée à l’extrême, voire névrotique qui peuvent aller jusqu’à dominer toute la vie.

Pour preuve, quelques exemples:


Arnold Scharzennegger

a 4 quindéciles, presque tous issus de sa Lune en 6 (lune typique du workaholic). Les plus frappant sont le quindécile à l’Ascendant (on imagine l’obsession nécessaire en terme d’image pour se créer ce corps - ascendant), à Mars maître du MC (formidable énergie/ambition pour construire une carrière unique en son genre), à Neptune (le monde du cinéma, du rêve, de l’illusion…). Ne l’oublions pas: Schwarzy vient d’un petit village autrichien! Peut-on imaginer l’énergie nécessaire pour parcourir ce chemin au cours d’une vie?



Marylin Monroe
a un quindecile de Saturne (rétrograde) au MC: on voit bien combien l’absence de père (Saturne rétrograde) a dominé toute la vie, la carrière, le statut social, etc…, dans la recherche d’une reconnaissance, notamment des hommes, jamais obtenue dans l’enfance…



La princesse Diana
a un quindécile de Mercure à l’Ascendant (Mercure est maître de 7): ici, l’obsession (et ce qui a incontestablement dominé la vie) est la définition de l’identité (ascendant) à travers le mariage d’abord, puis le public ensuite (maison 7). Elle a aussi un quindécile Vénus/Neptune, indiquant sans nul doute les erreurs affectives, les obsessions sentimentales, et les tromperies qui ont sans conteste dominé toute son existence, et affecté la santé (le quindécile étant assez actif dans les maladies graves). Ce quindécile a une couleur bien sombre quand on sait dans quelles conditions elle est décédée (en compagnie d’un amant…).




Plus spectaculaire encore, le thème de Mariah Carey.
Le thème de cette chanteuse a une particularité incompréhensible pour l’astrologie traditionnelle: le Soleil, Mercure, Vénus, Mars, Saturne sont tous en Maison 12!
Peut-on imaginer une configuration plus inexplicable pour une artiste avec ce niveau d’exposition, et au comportement apparemment si exhibitionniste?
Oui mais voilà: son thème compte 8 quindéciles (!!!).
Je ne vais pas ici tous les lister mais on comprend que, en dépit d’une nature finalement secrète et d’un héritage douloureux (cf sa biographie), ces 8 quindéciles ont donné une force obsessive dans la conquête d’une des carrières les plus formidables de l’histoire de la musique tant en terme de ventes que de récompenses…

Si je liste ici le quindécile c’est parce qu’il se révèle actif en arc solaire - il est plus difficile à indentifier, car les logiciels en ligne ne le proposent pas, mais il explique souvent pourquoi, à l’étude d’un thème, quand on regarde telle année, qui correspond pourtant pour un consultant à une étape de vie, aucune mesure « traditionnelle » n’apparaît. Chercher dans ce cas si un quindécile est actif (notamment, bien sûr, sur les angles, le Soleil, la Lune, etc…) : on en trouve au moins un dans 95% des cas!



5 - CALCUL ET LOGICIELS.


D’une manière générale, pour qui veut faire sérieusement de l’astrologie, je recommande d'utiliser des logiciels spécifiques …
Déjà, la prévisionnelle est compliquée, et donc même si les outils type Astro.com sont intéressants, ils ne permettent pas de paramétrer convenablement.

Toutefois, s’il n’y a pas d’autre solution, utiliser astro.com (qui n’offre pas d’options Arcs solaires sur mi-points ou quindéciles), cela reste le meilleur disponible à ma connaissance.

Pour calculer donc, ses arcs, suivre les points suivants.

- Ouvrir astro.com

- Aller dans : Cartes du ciel diverses.

- dans la liste des cartes, choisir: Natale, progressions, et arcs solaires.
- Penser à décocher tout ce qui est inutile: part de fortune, Lilith, etc…
- Penser à entrer la date que l’on souhaite étudier
- Cliquer pour afficher la carte - MAIS NE PAS PERDRE DE TEMPS A Y VOIR QUELQUE CHOSE.
- Passer directement à l’étape suivante;

- cliquer, en haut à gauche, sur Tableaux Additionels PDF.


- Un PDF de 3 pages s’affiche... c'est au bas de la troisième page que vous trouverez un tableau comme celui-ci,
affichant tout les aspects d'Arc Solaire pour l'année active:


(Pour une raison mystérieuse, Astrodienst utilise l’abréviation « ré » au lieu de SA pour les arcs,
mais peu importe; la liste est bien là!)

NB: Attention pour les naissance été.
Le décalage d’un degré pour 30 ans ne s’applique que sur les arcs solaires.
Pour les progressions de la Lune, rester en « temps réel ».



_____________________________



Il y aurait encore beaucoup à dire - notamment l’importance du Point vernal (ou Aries Point) qui se situe à 0° des signes cardinaux, détailler l’utilisation des mi-points, etc… mais je crois qu’il y a déjà de quoi faire pour commencer!

Un dernier point avant de finir, essentiel à mon sens, et même si je me répète: ce ne sont pas les planètes qui font; ce sont les gens! Cela signifie que les prévisions, quelles que soient le système que l’on emploie, ne sont pas systématiques. En effet, la réalité de chacun, son niveau socio économique, son degré de liberté ont une influence considérable sur les possibilités d’évolution et les changements de vie.
Une femme afghane emprisonnée sous sa burka, même avec Pluton carré Ascendant (en arcs ou en transits) ne connaîtra pas la même révolution que Madonna avec les mêmes influx. Il faut donc utiliser la prévision pour adopter une action stratégique, dans le cadre de sa vie et de ses possibilités, et non attendre patiemment que les choses arrivent.

Les planètes donnent l’heure: à chacun ensuite, de la lire correctement et d’agir en conséquence.

Bonne lecture… et bonne année 2016 à tous.


tout droits réservés © Laurent Botti - astralcoaching

suivre sur Facebook - astralcoaching